Sep
26
Pensez à la protection juridique!

Il est indéniable qu'un procès coûte cher, comme il est indéniable qu'il est parfois inévitable.

Les riches n'ont pas de difficultés, ils sont riches.

Les pauvres n'ont pas de difficultés, ils ont le bénéfice de l'aide juridictionnelle.

Mais pour tous les autres, c'est-à-dire les célèbres classes moyennes, s'adresser à justice coûte cher.

Précisons ici que les cabinets d'avocats facturent eux-mêmes leurs prestations en fonction des charges qui sont les leurs et qu'il n'y a, en conséquence, guère d'espoirs de réduction des coûts de ce côté.

C'est bien la raison pour laquelle celui qui pense que dans l'avenir il aura un procès à engager, ou risque d'en subir un, aura finalement tout intérêt à souscrire un contrat de protection juridique.

Cela lui permettra de régler tout ou partie, des honoraires de son avocat.

Et, bien sûr, il est utile de rappeler que l'assuré a le choix de son avocat.

Commentaires

Encore faudrait-il inciter les justiciables potentiels à contracter dans de bonnes conditions !

Il ne suffit pas d'avoir un contrat de protection juridique, encore faut-il qu'il prenne en charge correctement les honoraires d'avocat !

Mais quand on voit le coût des expertises, on se dit que c'est aussi cher que le caviar sans la saveur!

Complément certes, mais il se doit tout de même d'être substantiel faute de quoi l'économie du contrat s'en trouve viciée !

Quant aux expertises, on pourrait écrire des livres entiers !

Que de beaux rapports avec beaucoup de belles photos numériques, de beaux tableaux, des pages de remplissage et une note d'honoraires jointe généralement salée et toujours rendue exécutoire par le juge !

toujours taxés...

C'est bien ce que je disais ci-dessus et nous pouvons, nous avocats, être quelquefois surpris de cette facilité avec laquelle on parvient à des chiffres si importants !

La qualité des experts est à ce prix!

C'est bien connu, c'est le prix qui fait la qualité (:)).

Ne nous indignons pas de la facturation des experts; mais regardons plutôt comment reconsidérer la nôtre...

Ceci étant, je n'ai pas souvent remarqué de vraies exagérations; le travail fourni est en général équitablement rétribué.

En revanche, j'ai souvent eu la conviction de travailler dans l'humanitaire.

La qualité laisse quelquefois à désirer !

Mais il y a de très bons experts parfaitement soucieux de ne pas multiplier les diligences inutiles et coûteuses !

Quant aux avocats, vous avez parfaitement raison, ils travaillent plus souvent qu'on ne le croit dans l'humanitaire !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA