Mar
29
Préservatif et téléchargement.

L'homme est ainsi fait qu'il est créateur, du meilleur comme du pire, mais il est en tout cas créateur.

Il a créé le préservatif et Benoît XVI a beau dire, a beau faire, rien n'empêchera sa diffusion parce qu'il représente, comme la pilule, un progrès dans la vie des hommes et des femmes, plus satisfaisant que le coïtus interruptus, .

Il a créé internet, que ses créateurs ont voulu libre et gratuit, et madame Albanel aura beau faire, le téléchargement est inévitable et l'accès à internet devenu, comme le dit le Parlement européen un droit fondamental. La loi Hadopi sera un échec, rien n'endigue la vie.

Ce sont des vains combats d'arrière garde qu'ils mènent, ces deux là.

Commentaires

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

a fait un excellent article sur les abbérations de ce projet de loi, quant à Benoit XVI qu'il s'occupe d'abord des pays pauvres avant de prôner la diffusion légale de progéniture ....

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

c'est encore le clergé qui m'a induit en erreur avec ses abbés ..

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

a you, papayou laid laid .....!!!

Nom: 
jean-claude guillard
Site: 
http://www.avocats.fr/space/jean-claude.guillard

Quand je ne prenais une bulle à l'école, je me prenais une grande baffe de mon paternel, pour sanctionner ma nullité en mathématique, ce qui ne m'arrangeais pas le lobe cérébral concerné.

Le paternel des cathos, a administré une grande baffe à ses enfants, sans avoir pris une bulle.

Enfermé dans sa bulle vaticane, prônant l'abstinence et proscrivant le condom, il provoque l'ire des sages et l'émoi de ses ouailles : nul n'a sans doute perçu que ce Benoît était en fait écologiste, et que son discours n'avait pour seul objectif que de protéger la planète : comme Monsieur LECLERC proscrivant les sacs plastiques de ses établissements, il ne voulait seulement dire que le produit décrié, non biodégradable, ne devait pas être abandonné dans la nature, pour ne pas polluer les générations suivantes. Sainte Rita, qui ne me quitte jamais, m'a révélé le sens réel de la pensée papale ; en extrapolant, consommez avec modération, et ne laissez pas vos petits sacs usagés dans Dame Nature. Reste le problème de la décharge... Patience, sa sainteté y réfléchit et attendons qu'elle nous lâche sa prochaine bulle, en espérant que l'odeur nauséabonde de la première soit dissipée.

Allez, comme je réconcilie tout le monde, champagne pour tous : interdiction de le battre pour évacuer les bulles, ce serait de mauvais goût.

est très dangereuse en terme de contraception!

Au début de son mariage, ma défunte mère tardait à enfanter et sa belle-mère l'a emmenée prier sainte Rita ( patronne, je crois des causes désespérées ) ce qui a conduit à sept magnifiques rejetons ( sans compter les fausses couches )

Pour le reste, il va falloir penser au préservatif biodégradable , à base de maïs, par exemple.

Quant à notre brave Erratum XVI, la maldresse de son expression altère ce que son message peut avoir de sensé.

Prêtez lui Sainte Rita, un moment.

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

si le pape proscrit aussi l'usage du préservatif pour les prêtes pédophiles ???

Nom: 
JPG
Site: 
http://

Je m'étonne du pseudo scandale qu'a provoqué les propos du Pape

Comment considérer les propos du Pape à propos du préservatif.

Le Pape est sensé délivré un message issu des écrits bibliques, en concordance avec les écrits bibliques, intemporels et imprescriptibles.

La religion catholique rejette la fornication et les relations avant mariage et hors mariage et ce depuis l'évènement de la Bible.

Comment pourrait-on admettre des propos s'écartant de ces principes bilbiques de la part du Pape?

Il ne peut pas aller à l'encontre de ces préceptes.

Il est vrai qu'il y à une réalité aujourd'hui( le fléau du sida) mais à l'époque de la Bible les maladies vénériennes existaient aussi. Le souci de ces préceptes est la protection de la vie et des personnes par des comportements raisonnés. (tout comme l'interdiction de manger du porc pour le musulmans issu d'une volonté de santé publique et du caractère à l'époque malsain de cette viande à l'époque)

Quels sont les avis?

C'est tout le débat entre un idéal spirituel et un code de cnduite adopté au pied de la lettre sur un texte ancien.Je ne pense pas que la religion catholique exclut l'interprétation

Nom: 
jean-claude guillard
Site: 
http://www.avocats.fr/space/jean-claude.guillard

Voilà un mot qui me plait, qui fleure bon le vieux françois : mot devenu obsolète, sauf pour le Pape, et qui est défini comme désignant le péché de chair, ou une infidélité. Si le pieux Benoît le 16ème , entend nous transmettre, au XXIème siècle, les messages issus de textes moralisateurs d'une époque très antérieure à l'an 0 de la chrétienté, la Bible nous donne deux approches de la fornication : « le peuple tombe en fornication avec les filles de Moab » ; il désigne alors le péché de chair entre deux personnes qui ne sont ni mariées, ni liées par aucun vœu ; elle rejoint les autres péchés de chair que sont l'adultère et l'impudicité.

Mais la bible emploie également ce mot pour désigner l'infidélité du peuple juif, abandonnant le vrai Dieu pour des dieux étrangers « si un homme se détourne de moi pour aller chercher les magiciens et les devins, et s'abandonne à eux par une espèce de fornication, il arêtera sur lui l'œil de ma colère ».

C'est sans doute à partir de cette menace éculée qu'a odieusement planée l'ombre de la sanction divine frappant du sida les fornicateurs ! Comment s'inspirer de récits parabolesques de tribus guerrières, usant de leurs femmes pour terrasser l'adversaire, lesquelles ayant alors moins de considération que les chameaux du chef, pour prôner l'abstinence et proscrire l'usage du préservatif ? Comment assimiler à la fornication, le lien s'étant établi entre les hommes et femmes de ces tribus opposées, dès lors qu'une union, source de vœu, a pu s'établir entre eux. Le message délivré au monde, à l'occasion d'un voyage africain, ne saurait faire référence à de telles histoires imagées et irréelles, alors que les mœurs d'aujourd'hui en sont à des années lumière.

Le résultat n'est pas mieux par l'usage du second sens du mot, devenant synonyme de « trahison » : hors les cas pénalement sanctionnés, les relations charnelles ne sont ni péchés, ni trahison de quiconque, mais seulement la manifestation d'une union, durable ou non, de deux être humains que la nature (ou le créateur, s'il plait à certains) a doté d'organes à l'effet d'en user : aucun mode d'emploi n'a été fourni, si bien que les notices ajoutant des contre-indications, sous peine de subir des effets secondaires, ne sont que des œuvres éphémères de l'esprit humain, résultant parfois du principe de précaution morale. Aujourd'hui, prévaud le principe de précaution sanitaire, rendant ineptes les considérations d'un autre monde, qui ne feront que détacher leur dispensateur et ses disciples des peuples qu'ils entendent ainsi asservir.

Horrible fornicateur !

J'ai grande indulgence envers Benoit le pieux, car tout appel à la pureté de l'âme ne peut qu'élever l'esprit au dessus de la fange du vulgaire.

Point docte ne suis comme vous et la dive bouteille m'appelait dès la quatrième ligne de votre hérétique pamphlet appelant quelque part au péché de chair et cependant à la révolte contre toute oppression de l'intelligence humaine.

Mais je combat la fornication en moi, Freud aidant car Valon vient du latin vallum, le pieu et symboliquement...

Je m'égare...

Mon Dieu pardonne moi !

Mais si Dieu existe, Il est amour et ne peut pas vouloir nous pricer du plaisir que donne les organes dont il nous a doté et qui ne demandent qu'à être en éveil...

Il habite où, ce Moab ?

Nous sommes des éveillés !

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

ramarquez, il y a des dames agées sur la blogosphère, la preuve ..;

Nom: 
JRM
Site: 
http://

le "pieu" chevalier. Euhhhhhh ! Mes respects.

Vais cogner !

Nom: 
JPG
Site: 
http://jpjuriste.unblog.fr/

J'apprécie avec délectation les commentaires des personnes qui ont répondu à mon premier commentaire. Il est vrai qu'il y à une part de réalité dans chacun de vos propos.

Mais doit-on accuser et réprimander le Pape?

Il est le garant de l'institution catholique. Si il s'autorise d'admettre les relations hors mariage, ceci sera la porte ouverte à toutes les déviances et tolérance (acceptation de la drogue, des abus,alcool,etc..)

Non la religion selon les catholiques mais également les autres religions et de permettre à l'homme de croitre et de l'extraire le mieux que faire possible des difficultés de sa vie.

Dieu n'a jamais voulu par exemple que l'homme n'intente à sa vie, ce serait le comble. La religion caholique ne peut donc admettre l'euthanasie par exemple. Et pourtant dans certain cas on serait tenté de penser que c'est la solultion la plus adéquate.

Il en est de même du préservatif et des relations sexuelles au regard du catholicisme. Avoir des relations avant le mariage s'est prendre un risque (maladie vénérienne,grosesse indésirée....)

JE n'adhère pas personnellement et forcément aux idées du Pape, mais en rien nous ne pouvons le blamer à mon sens!

http://jpjuriste.unblog.fr/

C'est, à tout le moins, la maldresse dans la communication et, peut être aussi, un éloignement du monde réel.

Nom: 
jean-claude guillard
Site: 
http://

évidemment, chacun mène sa vie selon ses valeurs morales; aujourd'hui, je ne vois, pour les mettre en pratique réellement, que le monastère, où les cénobites pourront s'éclater, sous la valonesque image papale.

vos associations d'idées me laissent pensif

Nom: 
vu du cameroun
Site: 
http://

Qui a lu l'interview dans son intégralité ?? pourquoi tant de haine ?

Allez jeter un oeil sur ce qu'en disent les intéressés: édito du cameroon tribune.

Nom: 
Saraswati
Site: 
http://

Pourtant, dans l'antiquité et dans certains pays (dont la Grèce je crois), avoir des relations avant le mariage était de rigueur, pour s'assurer que la femme n'était pas stérile

Cerrtainement, le traitement médiatique et occidental des propos du pape sont réducteur sous la loi de l'audimat.

Et manquant des respect pour la profondeur spirituelle de ce qu'il a dit

Et cependant ces propos sont utiles car l'eglise, c'est ausss une institution avec ses lourdeurs ( le vatican ) et, pardon, un " marché" l'Afrique.

Finalement chacun est à sa place,

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA