May
30
Propos du lendemain.

Hier, nous avions des amis à la maison.

Ca va, j'ai pas trop mal à la tête.

La manière dont se crée le lien, désormais, intègre les NTIC.

Ainsi, l'un de ces amis m'a retrouvé via facebook.

Nous nous connaissions, il y a trente ans, dans le Lot.

Moi avec un Peugeot 103, lui avec un 102, vert caca d'oie, genre grande vadrouille.

Une amie, aussi rencontrée via facebook, collègue du docteur House, sans la barbe.

On a été raisonnables, il y avait deux juges de l'ordre administratif.

L'un qui estime qu'il est ivre quand il a bu un quart de vin !

Peuchère, chez nous, c'est en bouteilles que l'on calcule.

L'un des joyeux commensaux de me dire que dans un repas, à Paris. (Il y avait deux parisiens, chut), on lui avait parlé d'avocats de Marseille et du présent blog.

Il faut faire donc attention à ne pas écrire de sottises, enfin pas trop.

Tout ça pour dire que le lien désormais passe par le virtuel pour devenir, ensuite, réel.

Quoi ?

Le RPVA ?

Mais je ne suis pas obsédé !

Cela étant si le rapport de monsieur Hattab, que l'on nous cache, dit qu'il y a une problème de sécurité chez Navista et que Navista travaille pour l'administration pénitentiaire, cela pose problème, non ?

C'est pour ça qu'on ne le montre pas ce rapport ?

Moi je serais la société Navista, j'exigerais qu'il soit rendu public immédiatement plutôt que de laisser s'instaurer une préjudiciable suspicion.

Moi, je serais le président du CeuNeuBeu qui est celui de CNB.com ; non ça je ne peux pas imaginer.

Allez, comme dit mon ami Nicolas (pas le petit, Besset)

Bons baisers de Marseille

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA