Jan
23
Quand l'avocat à l'AJ n'est pas affranchi...

Il y a de l'esclave dans l'avocat désigné au bénéfice de l'Aide Juridictionnelle.

Il est indemnisé plus que rémunéré.

Il est parfois désigné pour faire des procès délirants.

Et il doit le faire tant qu'il n'est pas déchargé de sa mission, sinon, il est condamné.

Pas de clause de conscience, l'esclave n'a pas de conscience.

(Cass, 1 ère Chambre, 16 janvier 2013)

Commentaires

dans ma publication du 19 janvier 2013.

Je vous précise toutefois que cet arrêt n'est pas de 2012 mais de 2013 !

Mais Grenoble :)

Je ne dirai jamais rien contre la ville qui abrite les études de mes deux fils; ni le froid, ni les boîtes de nuit

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA