Nov
05
RPVA! Au secours, ils continuent!

Voici l'article que donne la revue Actuel.fr sur les aventures du RPVA.

On lira, avec intérêt, que la solution technique marseillaise est validée et qu'il est reconnu que son coût est moindre.

Pour autant le CNB entend maintenir, semble-t-il, comme une mauvaise plaisanterie, son boîtier Navista, dont il a été démontré le caractère inutile, ou à tout le moins qu'il pouvait être mutualisé dans des conditions drastiques.

Cela, indique le CNB, dans un souci d'unité.

Mais, d'unité de qui ?

L'unité de la profession, comme son intelligence, consisteraient à ce que l'accès, pour simplifier, au serveur CNB contenant le logiciel e- barreau, soit sous la responsabilité des Ordres des avocats, le CNB ayant, bien sûr ,la charge de vérifier la sécurité.

Mais, là, au nom d'une centralisation dépassée, le CNB veut imposer ,à chaque avocat, un outillage archaïque qu'il confirme être inutile ?

Est-ce vraiment raisonnable ?

N'est-ce pas vouloir alimenter la polémique ? Etre contraint d'expliquer comment les appels d'offres ont été passés, s'il l'ont étés, fournir, sous la pression, tous les contrats, se voir poser la question de savoir si le prestataire a les reins suffisamment solides?

Et se voir, enfin, devenir l'objet de procédures, pour se défendre, soi-même plutôt que les avocats ?

Comme une négation de la raison même de son existence!

Toutes les rumeurs courent, y compris que le CNB irait chercher l'aide de la Chancellerie pour modifier les textes !

Mais qui pourrait croire que la Chancellerie se prêterait à ce jeu malsain?

Qui?

L'unité de la profession n'implique-telle pas, pas, tout simplement, une décentralisation des techniques, plutôt que ce centralisme démocratique (sic) que l'on cherche encore, peut-être, à imposer.

Je n'ose y croire, tant ce serait suicidaire !

La robe de l'avocat est porteuse d'indépendance, voire de révolte, il ne faut pas la confondre avec un uniforme, fût-il galonné.

Commentaires

de clamer haut et fort son attachement au libéralisme...

Petit détail au passage : ce matin, j'ai envoyé un mail au CNB pour savoir si le RPVA pouvait fonctionner avec WINDOWS 7.

Réponse négative !!!

Et, oui, le RPVA est déjà dépassé !

Pour ceux qui ont installé WINDOWS 7 ou qui viennent d'acheter un ordi, il va falloir réinstaller Vista ou XP.

(J'avoue que depuis quelque temps, j'hésite à m'abonner. Mais, comme beaucoup, j'attends de voir ce qui va se passer avec Marseille, avant d'en prendre pour six ans...).

Et six ans fermes!

Même avec l'offre alléchante des 3 photos en cadeau dont vous avez relayé l'information ???

Le calendrier du CNB.

Avec des avocats tous nus comme les pompiers?

C'est vrai qu'avec la représentation nationale, nous devenons nus et crus.

Et eux ne sont plus crus!

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Il n'y a pas une grande descente où les imprudents peuvent se faire très mal s'ils n'y prennent garde?

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Ce qu'a écrit notre ami CREISSON quant à WINDOWS 7 est certainement la chose la plus importante depuis quelques jours.

C'est en effet la démonstration de ce que la société NAVISTA a vendu aux gogos du C.N.B. du n'importe quoi, lesquels voulant pas perdre la gueule en démontrant qu'ils n'y connaissaient rien en informatique, ont donc pris sans réfléchir. En ne considérant que le fric qu'ils allaient faire.

Quand on est bete ou est bete. Dans une célèbre chanson, BRASSENS employait un autre mot.

Et lorsque -comme je n'ai mis en ligne hier - on découvre que NAVISTA se vente de ne pas s'exporter aux Etats Unis et en Israel, on comprend mieux et tour. On nous file du ravant bien cher.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Oui ! il y a une grande descente, d'au moins 15%, et en bas, un grand virage...

A Marseille, on parle de la "descente de LA VISTE", Na !

Mais depuis que je sais qu'en partant de la Gare Saint Charles à Marseille, on descend à Paris.... j'en suis encore tout estransiné.

mais elle coule pas (mea culpa)

Asta Navista ?

Au moins il ne risque pas d'avoir de procès pour position dominante .....

Sans compter que voilà un terrain où on pourrait aller chercher en France NAVISTA de par l'obligation qu'on nous en fait alors qu'on découvre qu'il s'agit d'un système prochainement obsolète développé à grand prix par une société commerciale dont un des deux associés déjà fait faillite trois fois voici deux ans.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

C'est une course informatique : on boit la coupe à la fin....!!!

NB : je conseille à la société Navista de renoncer à déposer le nom Navista à l'INPI. C'est inutile, personne ne pensera plus à l'utiliser. Voyez comme on est protecteur à Marseille.

Vérifié, apparemment la marque est déposée.

Je ne sais pas par contre si le dépot est international. Mais comme ils ne veulent surtout pas qu'on les connaisse aux Etats-Unis et en Israel.

C'est peut etre alors limité à la France + Andorre. je dis Andorre, parce que c'est à coté de Perpignan.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Perpignan ? Perpignan-Plage ou Perpignan-Gare ?

Nom: 
JRM
Site: 
http://

@Bernard : non, elle se vente pas, justement.... Non, elle se vante seulement.

Mais si j'étais elle, je changerai le nom de ma société.

Je l'appellerai TITANIC !!!

Nom: 
Information
Site: 
http://

C'est le pilote de la clé cryptographique de marque Gemalto qui n'est pas pour le moment compatible avec Windows 7. Le pilote de la clé devriat être disponible pour le mois de décembre.

L'opérateur technique de certification est la société Certeurope.

Perpignan banque, ça existe?

Nom: 
JRM
Site: 
http://

En effet, dans l'article intitulé "RPVA : le CNB cherche le compromis", on peut s'interroger sur ce singulier compromis.

J'aurai, personnellement, mis un pluriel à compromis, pour éviter que le Batonnier ne se sente visé.

Je crois que le Président du CNB le cherchera encore longtemps, le compromis.

On lui a manifestement fait de vaines promesses.... Comprenne qui pourra !

Pétain et de Gaulle furent accclamés à quelques mois d'intervalle comme le rappelait b. Kuchukian Il y en a toujours qui aiment sentir le vent pourvu qu'il flatte leurs joues rebondies. Si certains, de ce type, on pu faire croire au chef qu'il pouvaient obtenir un compromis, au bénéfice de l'inertie, ceux-là doivent sentir le vent se refroidir pour eux!Leur heure est passée, ne l'ont-ils pas encore compris?

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Pas trouvé, Maître CAPELO... Jeu de mots...Très fin...

La lecture du contrat d'abonnement m'a laissé songeur a plus d'un titre.

C'est un contrat d'adhésion, donc, pas de discussion possible.

Mais c'est également un contrat obligatoire (nous sommes obligés de souscrire au RPVA pour postuler devant les Cours, du moins à compter de 2011).

Un contrat d'adhésion obligatoire, ça existe ?

Si mes souvenir de première année de fac sont exacte, ce n'est pas un contrat, faute de consentement, c'est un règlement.

Un règlement ??? Le CNB peut-il pondre un règlement ?

Comme vous le savez, c'est tout a fait possible sous deux réserves :

- "la décision a caractère normatif" (et non pas le contrat) doit suivre une procédure particulière, avec, notamment publication au JORF.

- Le CNB à compétence pour "unifier" les règles (en l'espèce, il n'y a pas unification, mais distortion de concurrence entre les Parisiens et les provinciaux...).

Ainsi, ce contrat/règlement ne me semble pas très légal.

Qu'en pensez-vous ?

Tout cela ne semble en effet guère légal si l'on s'y penche, mais ressemble à une injection létale pratiquée sur nous par ceux qui doivent nous défendre.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Je croyais que la peine de mort (des petits avocats de province) avait été abolie !

Nom: 
Bertheline
Site: 
http://

Couic

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA