Jan
20
RPVA, la signature du Président Wickers.

Le 16 novembre 2009, le président du Conseil National des Barreaux, M. Thierry WICKERS, apposait sa signature au bas d'un communiqué.

Celui-ci rappelait un impératif politique, (ça plaît aux élus de tout poil, ce terme)

Celui-ci rappelait le maintien et l'aménagement des engagements contractuels pris par le Conseil National des Barreaux vis-à-vis de ses prestataires.

Ça, c'est au demeurant faux puisque l'on sait que le RPVA est géré par une association CNB. Com à laquelle aucun avocat ne peut adhérer et dont les comptes ne sont pas publics.

De même, quant aux prestataires, le CNB n'a jamais produit les contrats le liant la société NAVISTA. Secret défense ! Mais défense de qui ?

Mais ce communiqué précisait :

« Pour répondre au souhait exprimé par le barreau de Marseille, le président WICKERS a proposé que Marseille devienne région pilote pour l'expérimentation du nomadisme »

Il s'agissait, vous le savez de prévoir un système informatique d'accès à e- barreau moins coûteux et nomade.

Moi, je ne sais pas, peut-être que je me sais ni lire ni écrire, mais le barreau de Marseille est donc devenu barreau pilote expérimentateur.

Le système existe, fonctionne, je l'utilise chaque jour.

Il a été validé par l'organisme qui supervise les caisses des avocats, c'est-à-dire les fonds des clients.

J'ai cru voir passer une lettre d'un président du CNB paraissant avoir oublié ce qu'il avait signé.

Alors, le communiqué, je le mets ici de telle manière que chacun puisse retrouver sa mémoire !

Commentaires

On n'y comprend plus rien, le Président nous dit maintenant : "les avocats parisiens n'accèdent pas au RPVA" !!!!!!!! Je croyais, bien simpliste sans doute, que e-Barreau et le RPVA, c'était la même chose, à savoir la possiblité pour les avocats d'être reliés de manière sécurisée à des services informatiques ? A lire, Monsieur le Président, il semblerait que le RPVA soit un boitier ??

Nom: 
pif
Site: 
http://

ET IL N'EST PAS LA MOITIE D'un CON

son fonctionnement vous donne donc toute satisfaction. pouvez vous nous en dire plus ?

c'est intéressant pour tous les barreaux qui peuvent envisager de vous suivre dans l'installation de votre solution marseillaise.

J'ai la clé délivrée, bien sûr, par le CNB, en toute connaissance de cause

Je l'introduit dans l'ordinateur.

Je clique sur une icône (tunnel sécurisé)

j'introduis mon code PIN

Je réduit l'icône

Je clique sur l'icone e-barreau et j'arrive au CNB qui me dit, aimable, bonjour maître de Valon, comme à tous les avocats.

Il y a des raccourcis à créer techniquement comme tout site, mais c'est tout.

Pas de boîtier au cabinet, pas de location Navista

Sur le plan technique, l'infrastructure, légère, est à l'ordre qui gère la sécurité et la maintenance.

Voila

On peut étendre à toute la France, le matériel pris à Marseille le permet.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

......j'introduis mon code PIN.....

Comment notre Consoeur va-t-elle faire, elle ?

Nom: 
Raoule
Site: 
http://

Et en plus il clique sur l'icône

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Mais le commentaire "SIMPLE" est terriblement tendancieux...

Chaque phrase, si on la lit attentivement est ambigue.

Jean, tu es fiévreux ? Suis inquiet car c'est pas de toi tout ça !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA