Dec
30
RPVA, le temps des avoués.

Les avoués, pour le temps qu'il leur reste à vivre avant de devenir avocats, vont connaître les plaisirs de la dématérialisation des procédures.

Mais ils auront, pour leur part, accès à un système simple, moderne, celui que le Conseil National des Barreaux s'est obstiné depuis des mois à refuser aux avocats pour révérer le boîtier vendu par la société Navista comment on révère, finalement, quelque relique.

Je vous invite à lire sur le blog de Jacques Jansolin un billet qui résume la situation.

C'est bien dommage que la structure pyramidale de la gouvernance de la profession entraîne la nécessité de combats pénibles parce que ceux qui gouvernent, devenus classe dirigeante, devenus aussi classe obsolète, perdent le sens de la réalité vécue par ceux qu'ils représentent.

Bien sûr nous aurons dans les mois qui viennent un RPVA correspondant à la nécessité de ce temps, mais il aura fallu l'arracher.

Et nous n'aurons jamais un mot d'excuse de ceux qui se sont trompés et qui se sont obstinés à vouloir imposer à la profession un indigeste schmilblick !

Commentaires

Et ils n'ont pas un merci ni la moindre considétration pour ceux qui se sont battus et se battent encore pour la profession.

Quand j'écris gnous, je suis poli.

Nom: 
JRM
Site: 
http://

le gnou-Avocat, c'est ICI .

Si en plus il a des cornes, où va-t-on ....

Je présente à la trilogie marseillaise mes meilleurs voeux pour 2011 !

( Mais mon pauvre rejeton y a bien froid )

Merci !

Certes, il fait froid à GRENOBLE mais moins qu'à STRASBOURG !

(mais il fait bien froid quand même )

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA