Dec
06
Salut à toi, contrôle URSSAF !

J'ai eu, ce matin, le plaisir presque indécent de recevoir de la part de l'URSSAF, l'avis d'un contrôle d'assiette sur pièces.

Je crois que nous avons effectivement au Cabinet deux ou trois assiettes.

Plus sérieusement ce document donne un délai d'une petite dizaine de jours pour transmettre une liste de pièces aussi longues que la liste qu'un enfant peut adresser au Père Noël !

Avec le visa d'un grand nombre d'articles du code de la sécurité sociale et la menace de contrôle sur place.

C'est bien sûr normal qu'interviennent des contrôles ; on dit que l'URSSAF cherche des sous.

Mais, psychologiquement, la terminologie administrative est singulièrement glaçante.

Je vais envoyer la patate chaude à l'expert-comptable dépositaire précieux de nos richesses documentaires.

Parce que, vous voyez le détail des écritures des comptes 421-425-427-455 et de l'intégralité des comptes de la classe 6 avec la balance générale, ça ne me parle pas trop, moi.

Je me dis quand même que l'artisan ou la TPE qui n'a pas d'expert-comptable, à la réception d'un tel document doit se sentir singulièrement démuni.

Il y a tous les discours que l'on entend sur la nécessité de combattre le chômage de libérer les énergies et il y a la réalité d'une France devenue une grosse administration, ce qui nécessite pour dialoguer avec elle énergie et argent.

Ce qui signifie appauvrissement.

C'est malin.

Commentaires

Dépose le bilan, c'est plus simple.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA