Jun
28
Silence, on taxe!

Cela fait longtemps que Montesquieu, chantre intemporel de la séparation des pouvoirs, ne se retourne plus dans sa tombe dans la mesure où même son squelette n'en peut plus.

Cela fait longtemps que les praticiens de la justice ne peuvent que constater que les grands principes se délitent et que par voie de conséquence, eux aussi.

Cela fait longtemps que les réformes interviennent non pas tant comme ambition de renforcer le bon fonctionnement de la justice que de faire des économies.

La déesse de la justice n'est pas aujourd'hui Thémis mais la terrible RGPP !

La dernière idée en date, après la taxation du droit d'appel, est de taxer les divorcés.

Quand l'avocat établit un partage des biens communs, le droit de partage est de 1 %.

Un projet est en gestation qui vise à passer ce droit à 2,5 %

150 % d'augmentation pour un impôt !

Silence, on taxe !

Commentaires

il semble même qu'on en soit + au stade du projet

et qu'"on" est passé à l'acte

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA