Jan
04
Un joyeux dépucelage.

Il y a l'humain et l'informatique.

L'humain ce matin, c'était un homme d'une profession intellectuelle, parti bien tôt à la retraite, avec une petite pension et à la suite d'un conflit de couple, dans une situation si classique maintenant de précarité, dormant hébergé ou dans la voiture que l'on veut lui saisir.

L'informatique, c'est ma douce associée et l'assistante qui clament que l'on ne peut plus facturer, ce qui est LE drame pour un avocat.

Le logiciel, s'obstine à dire que la date est invalide et refuse d'enregistrer ou d'imprimer toute facture.

J'appelle, car c'est toujours moi qui m'y colle la hotline et une voix amicale m'explique qu'il faut créer un exercice comptable.

Ah bon ? C'est quoi ça ?

Clic, c'est fait.

Puis ma petite clef pénètre dans l'unité centrale, fonce à travers le tunnel sécurisé et arrive sur e-barreau.

Je consulte, via le RPVA, mes dossiers et retrouver ce référé immonde qu'un confrère parisien avait fait délivrer pour le 28 décembre renvoyé au 11 janvier.

C'est la toute première fois que j'éprouve ce plaisir de voir ce qu'il est advenu d'un dossier sans être allé à l'audience, ni même avoir sollicité le confrère

Un joyeux dépucelage ! Quoique solitaire...

Commentaires

Nom: 
pif
Site: 
http://

Sans boitier Navista et au coût mutualisé, oui.

S'il fallait payer 55 € là et 7 € ici par mois, ce serait prohibitif compte tenu du service rendu.

Mais qui pourrait demander de telles sommes et oser prétendre que c'est justifié?

Qui? Qui?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA