Jun
12
Une petite fellation ?

La ministre de la culture parle de censure parce que des communes ont souhaité le retrait de l'affiche du film l'inconnu du lac.

Sur cette affiche, en gros plan, deux hommes s'embrassent.

Et en arrière-plan, sur la plage, un homme fait à un autre une gentille fellation.

C'est trop mignon.

Et que certains trouvent que, peut-être, cette représentation peut heurter les citoyens relève donc ...de la censure.

On aurait pu imaginer une affiche où une femme fait un homme une fellation, ou bien une affiche où un homme fait à une femme un cunnilingus ; c'est tout à fait naturel ; où est le problème ?

Je suppose que la ministre de la culture, pour parler de censure, pratique peut-être ce genre de chose en public ; là où, pour ma part, j'ai tendance à penser que le terme de censure est singulièrement inadéquat ; respect des autres, même de ceux qui ne sont pas homosexuels, paraissant plus juste dans une société normalement organisée.

À force de vouloir paraître être dans l'air du temps les politiques, finalement, ont du vent entre les oreilles.

À moins que je ne me trompe et qu'une fellation équivaille à un tendre baiser.

Lecteur ne te prive pas de cette pratique en public : tu seras moderne mon fil ; et aucunement puni par la maréchaussée, c'est Madame Filipetti qui te le dit.

Commentaires

Spectacle d'autant plus incongru que nous savons desormais grâce au témoignage d'un célèbre acteur Américain que l'amour bucal expose au cancer de la gorge. Fumer est interdit dans les lieux publics. Il devrait en être ainsi du cunnilingus et autres gâteries.

Enfin, ce que j'en dis...

L'audimat va exploser.

Bon, cette affiche est encore en ligne. En réalité c'est un dessin. Et j'ai beau me frotter les yeux, je ne vois aucune fellation en arrière plan.

http://www.artistikrezo.com/2013051912586/actualites/Cinema/linconnu-du-...

En grand, on voit bien au fond à droite un couple en action, à moins que l'un ait perdu ses lunettes à un drôle d'endroit

Nom: 
JB DAGRON
Site: 
http://

Déjà que c'est le bordel avec le mariage gay et les questions des gamins qui fusent, maintenant on doit expliquer les positions et les pourquoi du comment avant que d'autres ne s'en chargent dans des termes biens plus crus.

Si on laissait les enfant grandir dans ce qui reste d'innocence et de pudeur non ?

est, en effet, exclusive de tout militantsisme

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA