Aug
26
Vieux c...!

Je ne vise, en utilisant ce qualificatif que vous aurez deviné, personne d'autre que moi-même.

Il m'a bien fallu observer, tout à l'heure, que mon logiciel de penser flirtait avec l'archaïsme.

Notre cabinet et avait un certain nombre de dossiers enrôlés pour l'audience de référé du tribunal d'instance de cet après-midi.

Par chance, vers 14 heures 40, tout était terminé.

Cependant la greffière d'appeler aux alentours de 16 heures pour indiquer que, finalement, l'un des adversaires venait d'arriver et qu'il convenait donc de retourner à l'audience.

Cela n'a pas été un plaisir car, à considérer que les vacances entraînent quelques kilos à perdre, le sauna de l'audience n'est pas la meilleure façon de le faire.

Retour à l'audience donc.

Une toute jeune fille devant quelques milliers d'euros de loyers justifiait de revenus égaux au montant mensuel du loyer mensuel.

Ses revenus étaient représentés par l'indemnisation de son chômage.

Elle a, cependant, expliqué tout naturellement au magistrat qu'il fallait considérer qu'elle avait le double des revenus officiels en l'état du travail qu'elle effectuait pour un montant équivalent à l'indemnisation de son chômage.

Le délicieux était finalement le naturel de cette affirmation et le ressenti évident de la normalité, pour la jeune fille, de cette situation.

Et c'est là où il a bien fallu considérer que ma manière de penser datait quelque peu, d'où le qualificatif que je me suis attribué.

Commentaires

Nom: 
couecou
Site: 
http://

Ne sachant où écrire...

Ta famille a donné son nom à un établissement où il fait bon se goinfrer. Renseignement pris, il semble que cet homme ait marqué la région par son goût pour la dive bouteille et sa bienveillance pour autrui.

Plus sérieusement, je me suis recueilli sur la tombe d'un preux et pieux chevalier nommé de Valon dont le cursus parait avoir été plus austère et mémorable que celui du sus-nommé.

J'ai tout naturellement prié pour toi, pauvre pêcheur.

J'ai raté ma photo. Dieu merci, on me dit que tu en as une (photo).

Le village de Monsieur Amadour est superbe à tout point de vue.

Jean de VALON, commandeur de l'ordre hospitalier de St Jean de Jérusalem, quoique décédé en 1518, veille sur sa famille et pourrait occire les gueux moqueurs!

J'ai, c'est exact, avec le sens de la modernité que tu me connais, dans mon bureau, une représentation de la chapelle St Jean Baptiste, sur le parvis de Rocamadour, qui accueille ce saint homme.

(J'envisage, d'ailleurs d'aller passer mon éternité dans ce gisant honorable.)

Le lecteur comprendra que mon confrère Couecou est au courant de la décoration de mon bureau car nous partageons une ?

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Votre article savoureux me rappelle une citation : "Il faut se méfier des vieux cons, on ne résiste pas à l'expérience"...et une anecdote. Mon grand père accoudé au "Bar du Commerce" de son village natal dont il était le descendant du hobereau local depuis les premiers capétiens directs à près de 80 balais, ancien résistant, socialiste et franc-maçon attend l'élection de Mitterrand. Il était tellement de gauche que lorsqu'il entendait un type de droite sortir une énormité je l'entendais grommeler " A la soupente !" A l'heure du troisième apéritif sur le zinc il se prend le bec avec un gamin d'une vingtaine d'années qui finit par le traiter de vieux con. Pan, mon grand-père lui colle une gifle sonore et pointant son doigt sous son menton lui dit " Con, je veux bien, vieux je n'accepte pas".

Nom: 
alain couecou
Site: 
http://

...et pourtant !

Nom: 
alain couecou
Site: 
http://

Une gueuse évidemment.

une efficace assistante

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA