jean.devalon

Par jean.devalon le 04/01/08
Dernier commentaire ajouté il y a 12 années 3 semaines

Quelle différence, finalement entre le journal intime de nos anciens sur lequel ils relataient journellement, ou de manière régulière, les événements de leur vie et les blogs qui doivent être alimentés avec la même régularité ?

Ce n'est pas, a priori, le contenu puisque la nature du blog est, en général, d'être assez intimiste.

Mais, c'est probablement le secret.

Le journal intime de nos anciens était secret. Ils relataient sur lui leur vie, leurs pensées, leurs doutes, mais personne n'en savait rien, puisqu'il était enfermé dans quelque tiroir profond.

En revanche, le blog est ouvert à tous les vents de l'Internet. Il n'y a plus d'intimité, plus de secret. Il y a, au contraire, une large exposition à tous d'une certaine intimité.

La transparence totale a remplacé le secret.

C'est là, probablement, un fait marquant de civilisation sur lequel je me garderai bien de porter un jugement de valeur.

Mais, en revanche, si le secret disparaît de la société, il ne faut pas s'étonner que les anciennes professions à secret, dont celle d'avocat, soient malmenées et mal comprises, puisqu'elles sont le symbole d'un temps achevé ou alors, à l'inverse, des sentinelles.

Mais nous allons en savoir plus puisque nos gouvernants ont parlé de politique de civilisation...

Par jean.devalon le 03/01/08
Dernier commentaire ajouté il y a 12 années 3 semaines

Par un arrêt du 14 novembre 2007 la Cour de Cassation rejette un pourvoi frappé à l'encontre d'un arrêt de la Cour de Bordeaux ayant rejeté la demande d'une épouse de faire prononcer le divorce aux torts exclusifs du mari.

Pour ce faire, la Cour observe que le seul tort établi l'est à l'encontre de l'épouse et est constitué par la méconnaissance du devoir de cohabitation qui est le sien

Le refus de cohabiter, s'il n'est pas justifié, reste donc susceptible d'être reproché au conjoint récalcitrant.

Par un arrêt du 22 mai la Cour avait également estimé que le fait pour une épouse de refuser de suivre son mari, chômeur qui avait trouvé un emploi bien rémunéré dans une autre région fondait un divorce à ses torts.

Le mariage peut faire voyager...

Par jean.devalon le 01/01/08
Dernier commentaire ajouté il y a 12 années 3 semaines

Il y a le bon Saint Sylvestre, heureux de vivre qui exhale pour nous les joies et les bulles et puis il y a le pauvre Saint Ugolin ,celui de ce jour, celui des lendemains de fêtes quand la tête, curieusement, fait un peu mal et qu'il faut tout ranger.

Le pauvre Ugolin doit avoir la tête souffreteuse de Daniel Auteuil dans Manon des Sources avant que de se pendre. Vous voyez le genre.

La saint Ugolin, c'est quand les bulles de champagnes ont éclaté dans nos têtes, quand on sait qu'il y a une année de plus au compteur... Quand on essaie la DS de sa fille et qu'elle nous dit qu'on a 79 ans, ce qui n'est pas terrible ou plutôt l'est trop. Quand on se traîne un peu...

Cali, le chanteur, nous guide en ce cas vers Roberta qui a 82 ans et qui offre ses bras sensuels ( il semble ) Mais nous, avocats, nous avons Rachida qui nous aime et nous comprend. Pour la saint Ugolin, je pense à Rachida! Signe d'espérance, ou d'innocence, ou de gueule de bois. Où est l'aspirine ?

Faut que je la trouve!