Par jean.devalon le 06/01/08

Monsieur LE DUIGOU est syndicaliste CGT. Il avait quitté son administration d'origine, celle des impôts en 1978. Nous le voyions souvent sur les plateaux de télévision, dans les débats sur les retraites, puisqu'il était chargé de ce secteur dans son syndicat.

Il vient à 59 ans de réintégrer son corps d'origine et d'être proposé au poste de conservateur des hypothèques dont on sait la qualité du traitement. Ce qui lui permettra dans deux ans d'avoir une belle retraite calculée sur les six dernier mois d'activité.

Cela est légal, comme quand monsieur Juppé avait lui-même pris, tôt, sa retraite alors que le thème du prolongement des cotisations battait son plein. Cela est légal comme certaines, mais pas toutes, attributions de logements, ou le jet prêté à notre président.

En ce jour d'épiphanie osons quand même que la galette est bonne pour les uns et la fève dure pour les autres. Et ajoutons que la force d'une conviction est aidée par la rigueur de l'exemple donné !

Par jean.devalon le 03/01/08

Par un arrêt du 14 novembre 2007 la Cour de Cassation rejette un pourvoi frappé à l'encontre d'un arrêt de la Cour de Bordeaux ayant rejeté la demande d'une épouse de faire prononcer le divorce aux torts exclusifs du mari.

Pour ce faire, la Cour observe que le seul tort établi l'est à l'encontre de l'épouse et est constitué par la méconnaissance du devoir de cohabitation qui est le sien

Le refus de cohabiter, s'il n'est pas justifié, reste donc susceptible d'être reproché au conjoint récalcitrant.

Par un arrêt du 22 mai la Cour avait également estimé que le fait pour une épouse de refuser de suivre son mari, chômeur qui avait trouvé un emploi bien rémunéré dans une autre région fondait un divorce à ses torts.

Le mariage peut faire voyager...

Par jean.devalon le 01/01/08

Il y a le bon Saint Sylvestre, heureux de vivre qui exhale pour nous les joies et les bulles et puis il y a le pauvre Saint Ugolin ,celui de ce jour, celui des lendemains de fêtes quand la tête, curieusement, fait un peu mal et qu'il faut tout ranger.

Le pauvre Ugolin doit avoir la tête souffreteuse de Daniel Auteuil dans Manon des Sources avant que de se pendre. Vous voyez le genre.

La saint Ugolin, c'est quand les bulles de champagnes ont éclaté dans nos têtes, quand on sait qu'il y a une année de plus au compteur... Quand on essaie la DS de sa fille et qu'elle nous dit qu'on a 79 ans, ce qui n'est pas terrible ou plutôt l'est trop. Quand on se traîne un peu...

Cali, le chanteur, nous guide en ce cas vers Roberta qui a 82 ans et qui offre ses bras sensuels ( il semble ) Mais nous, avocats, nous avons Rachida qui nous aime et nous comprend. Pour la saint Ugolin, je pense à Rachida! Signe d'espérance, ou d'innocence, ou de gueule de bois. Où est l'aspirine ?

Faut que je la trouve!

Par jean.devalon le 29/12/07

Le réveillon s'avance. Nous savons qu'il ne faudra pas trop boire et qu'il ne faudra pas fumer. J'ai entendu la présidente de la SPA, une consoeur d'ailleurs, évoquer la souffrance du canard que l'on gave pour lui manger le foie et combien cette pratique pose problème qui ignore la souffrance animale. J'ajoute ici que l'on oublie l'huître ! pense-t-on un instant au ressenti de cet animal, avalé vivant, qui disparaît dans l'antre sombre de nos oesophages pour être lentement rongé par les sucs gastriques. Cette souffrance animale doit aussi être prise en compte. Pensons y ! Pour le réveillon lisons plutôt le Dalloz...