laurent.epailly

Par laurent.epailly le 25/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 5 mois

Les syndicats, ce sont vraiment des empêcheurs de tout faire en rond : politiquer, juger, etc.

Prenez cet exemple :

http://actu.orange.fr/une/un-policier-de-seine-saint-denis-poursuivi-pou...

Eh bien, comme lors du rodéo de Bobigny, approuvé par notre ami Guéant (ou Hortefeux, je ne sais plus, mais c'est kif kif tant ils sont interchangeables), les syndicats de police nous démontrent, une nouvelle fois, le peu de respect qu'ils ont de l'institution judiciaire (et, accessoirement, de la hiérarchie et de l'ordre, mais bon, les policiers, ce ne sont jamais que des civils en uniformes - c'est pas avec des militaires ou des gendarmes qu'on verrait ça...).

Je n'attends, bien évidemment, aucune condamnation de la part de Guéant : 2 surprises le même jour, ça relève du mythe.

Je n'attends rien du Ministre de la Justice dont je n'aurai, de toute façon, jamais pu apprendre le nom tant il fut et demeure insignifiant.

Je n'attends rien du premier Ministre, vu qu'il s'est évaporé.

Je n'attends rien du Président, puisque son positionnement actuel ne va surement pas l'amener à condamner des policiers (parmi lesquels, du reste, le vote FN est surreprésenté)

Pour le reste, je ne sais pas ce qu'il s'est passé sur le terrain, et je fais donc confiance à la Justice de mon Pays afin qu'elle prenne les dispositions qu'elle jugera utile.

Ha bein tiens, je me rends compte que ma dernière phrase, c'est celle qu'aurait du prononcer le Président...

Par laurent.epailly le 23/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 6 mois

"Le 1er mai, nous allons organiser la fête du travail, mais la fête du vrai travail, de ceux qui travaillent dur, de ceux qui sont exposés, qui souffrent, et qui ne veulent plus que quand on ne travaille pas on puisse gagner plus que quand on travaille" , a déclaré M. Sarkozy à la presse. Un rassemblement qui doit avoir lieu sur le Champ-de-Mars.

Sur le principe, chacun fait le premier mai qu'il veut, même s'il s'agit d'une première ici et que son caractère électorailste n'échappera à personne.

En revanche, le membre de phrase souligné est factuellement et intellectuellement faux et stupide :

* factuellement, car toutes les allocations sociales sont plafonnées, de sorte que, placés dans des conditions identiques, un salarié sera toujours mieux "payé" qu'un inactif (peu importe les raisons de l'inactivité).

* intellectuellement parce que, une nouvelle fois, on prend le problème à l'envers : ce qui est anormal, ce n'est pas le niveau très relatif des prestations sociales (même si on peut toujours discuter tel ou tel point) mais la faiblesse des salaires nets. Nuance.

L'étalon, c'est le niveau des salaires, pas celui des prestations sociales...

En revanche, ce qu'on oublie d'évoquer, c'est l'injustice fiscale : un petit revenu accompagné d'aides sociales percevra autant qu'un petit revenu de type SMIC. Sauf que par le jeu de l'exonération fiscale de la plupart des allocations, le premier ne paiera aucun impôt contrairement au second...

Là encore, les deux questions sont les suivantes :

1. est-il normal que les bas salaires paient autant d'impôt ?

2. pourquoi n'a-t-il rien été fait en 5 ans pour remédier à cette situation ?

Après, on a le droit de croire à la sincérité de la démarche.

Par laurent.epailly le 23/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 6 mois

http://www.lesoir.be/dossiers_speciaux/special2/2012-04-23/enquete-sur-l...

Bon, tout le monde a bien compris que cette enquête préliminaire relève de l'esbrouffe et du baratin et n'aboutira, bien évidemment, sur rien de concret : on ne va pas se payer le luxe de se rendre ridicules devant le monde entier en poursuivant des organes de presse émettant de l'étranger à destination de leurs lecteurs, sachant qu'aucune disposition légale, et c'est heureux, n'interdit à un Français d'aller chercher l'information à l'étranger.

Ce que soutient le confrère à la fin de l'article ne me paraît pas sensé : tout média, dés lors qu'il est sur internet, est lu potentiellement, du monde entier. Ainsi, google analytics démontre que ce blog a été lu en Australie, aux USA, au Canada ou encore en Russie.

Si j'affirme que Poutine est un voyou ( ce que je pense sincèrement) qu'est ce que vous voulez que ça me fasse que la "Justice" russe vienne me chercher des poux dans la tête à Moscou ? Rien.

Eh bien les Belges et les Suisses, qui éditent en Belgique ou en Suisse, ils n'en ont vraiment rien à fiche des lois françaises comme nous n'avons que faire des Lois belges et suisses.

C'est bien Notre Président qui parle de la vertu des frontières, non ? Eh bien la frontière ça marche dans les deux sens...

Par laurent.epailly le 22/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 6 mois

Je répète, le goulash est à l'édam.

Toujours ces fichus codes ! Vous allez voir que ça va nous rester...

Bon, la question n'est pas là, mais celle de savoir, aujourd'hui, si un gentleman peut ne pas attendre 20 heures pour connaître les premières estimations du premier tour.

Certes, la Loi ne lui interdit nulle part de se renseigner : nous ne sommes pas en Corée du Nord qui nous interdirait d'aller jeter un oeil à l'étranger à partir de 18H30, soit ici : http://www.tdg.ch/, soit là : http://www.lesoir.be/

Et que rien ne m'interdit de vous donner ces sites qui ne sont d'ailleurs même pas sous le manteau. En revanche, la Loi interdit de divulguer les résultats à vos amis et abonnés et je suis pour que la Loi soit respectée.

Pour autant, c'est bien mal récompenser nos 10 acteurs du premier tour et les médias, qui se sont donnés un mal de chien pour créer un suspens de toute pièce, des rebondissements mollassons, telle que le croisouillement de courbettes et la vaguelette qui se lèverait et qu'on voudrait nous faire prendre pour un tsunami (mais il est vrai qu'à l'échelle de la fourmi, un verre d'eau est un océan), le tout, avec 3 idées, dont aucune n'ayant dépassé la DLUO depuis longtemps, que de ne pas laisser le suspens s'étaler jusqu'au bout.

Et puis, qu'est ce que c'est que cette histoire d'attendre le dernier moment pour voter comme les autres ou se mobiliser ? Tout comme il paraît (mais je pense que c'est pour créer un autre faux suspens et faire causer toujours les mêmes chez Calvi -même si Calvi est très bien) qu'il n'y aurait jamais eu autant d'indécis...

Nondediou, ce n'est quand même pas difficile de choisir une bonne fois pour toute et d'aller mettre ce bulletin ci dans l'urne, la tétine fière, le menton haut, le regard lointain, confiant en l'avenir !

Et pour le reste, nous pouvons bien attendre 20 heures : il ne faut pas se tromper d'époque dans l'année. Là, c'est le moment où on zigouille les agneaux et où on envoie le bouc-émissaire dans le désert, ce n'est pas le 25 décembre, on n'élit pas le Père Noél et il n'y aura pas de distribution des cadeaux (enfin, pas pour tout le monde...).

Bon... On a bien dit 18H30 en Belgique ?

Par laurent.epailly le 22/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 6 mois

je répète, le coachon est dans le maïs !

Il paraît qu'aujourd'hui, il faut parler en code, genre les sanglots longs des violons de l'automne, etc.

Non non, je vous parle d'un truc sérieux que j'ai lu dans le Midi Libre (c'est dire que j'ai l'esprit large).

Une quarantaine de confrères avocats ont créé un site de "coaching juridique" afin de permettre aux gens de se défendre sans avocat.

Bon, ne poussons pas les hauts cris, puisqu'ils visent, à raison, la frange extrêmement répandue de ceux qui sont un peu au dessus du plafond d'AJ mais n'en sont pas très riches pour autant. Et donc, ne feraient pas forcément appel à nous ou renonceraient au procés.

Et, il est vrai, qu'un certain nombre d'entre nous n'ont toujours pas intégré cette notion, qui pratiquent des honoraires sans commune mesure avec la raison (je le sais, j'ai rendu plus d'une centaine d'ordonnance de taxes quand j'étais au Conseil de l'Ordre et, chaque fois que nous récupérons un dossier, nous sommes bien placés pour apprécier l'honoraire parfois colossal qui a été demandé pour le parfois peu qui a été fait avant...).

L'honoraire est chose difficile, pour tous, avocats comme clients et générateur d'une double schizophrénie qu'il va falloir soigner très vite.

Mais là n'est pas la question.

Principe du système de "coaching" ? On vous accompagne pour votre procés sans avocat : en gros, on vous fournit l'argumentaire à développer devant le Juge, on peut même vous expliquer tout ça avec une web cam et, il est vrai que ça vous coûte forcément moins cher (mais aussi à l'avocat, qui ne conclue plus, ou si peu et ne va pas à l'audience), puisque, comme chez IKEA, vous emportez votre colis chez le Juge et vous le montez tout seul avec la notice.

Le site donnerait même des témoignages de satisfaction (bon, les témoignages sur les sites commerciaux...) et le journal cite cette dame qui vous dit qu'elle est très contente, que ça ne lui a coûté que 900 Euros au lieu de 2.000, qu'elle a convaincu aisément le juge de doubler la pension alimentaire et qu'elle est contente de se réapproprier son procés.

D'accord, d'accord.

Sauf que chez moi, ça ne lui aurait pas coûté 2.000, mais plutôt 1.000 avec les taxes et que, partant de là, le bénéfice à se réapproprier son procés devient moins évident, puisque pour ce prix là, je conclue et plaide aussi.

Certes, il ne faut pas mésestimer le dernier argument : de plus en plus de clients se sentent frustrés de leur procés (et nous connaissons tous de ces avocat(e)s bourrues et bourrus qui passent l'audience comme ils le souhaitent parce que c'est comme ça et évitent des explications parce que c'est comme ça aussi), soit qu'ils aient le sentiment qu'on ne les a pas écouté ou qu'on ne leur a pas assez donné la parole ou demandé l'avis. Et il y a lieu d'en tenir compte.

Pour autant, la logique Ikéa atteint parfois ses limites : faire soi-même est valorisant (même s'il a fallu être aidé, car le vrai de vrai, le puriste, il l'a fait tout seul de tout seul sa réapropriation, c'est quasi mystique chez lui...), mais si je veux bien poser une plinthe électrique tout seul, je n'envisage pas de me réaproprier mon réseau électrique...

Sous ces réserves, ça reste une bonne idée que nous pouvons, du reste, tous mettre en oeuvre et que nous mettions déjà en oeuvre sous la notion de conseil dont j'avoue qu'elle fait un peu moins tendance que coaching.

Par laurent.epailly le 20/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 6 mois

Le cabinet évolue, et c'est bien normal, depuis 2007, date de lancement (poussif...) de ce blog.

5 ans de carrière en plus depuis 1995, 5 ans de moins de retraite à attendre - enfin non : 3 ans seulement pour cause de réforme...

Nos vies ont changé, des clients sont passés, certains sont revenus, d'autre pas.

En même temps, l'avocat c'est comme l'assureur ou le croque-mort, si on peut l'éviter, ne nous en privons pas.

En ce qui nous concerne, le cabinet s'est donc enrichi par l'arrivée d'un cabinet ami qui se confond dans la personne de Muriel TRIBOUILLOIS (http://www.avocats-montpellier.com/annuaire-des-avocats.asp#).

Muriel sait tout faire - y compris ce que je ne sais pas faire - et a, surtout, la particularité d'être l'un des deux seuls avocats de Montpellier à être titulaire du diplôme national de médiateur familial.

Non pas que pour les autres, leurs compétences soient frelatées, mais il en est de la médiation comme des domaines d'activité : il y a ceux qui ont pu acquérir une expérience, ceux qui auto-proclament une compétence et ceux qui ont le diplôme de spécialité.

Le diplôme n'est pas tout, ce n'est pas une garantie absolue, mais c'est la seule reconaissance officielle qui soit et qui se renouvelle dans le temps.

Vous noterez, aussi, que c'est une fille : il y en a qui préfèrent avoir une avocate plutôt qu'un avocat.

Et comme c'est une fille, et qu'elle a tout de suite vu que son nouveau cabinet s'était un peu empoussierré depuis son ouverture en 2004, nous sommes en travaux...

Son bureau est tout refait à neuf, celui d'Ingrid notre efficace assistante aussi.

Aujourd'hui, c'est le tour du couloir et de la salle d'attente.

En vertu de l'adage, ce sera évidemment mon bureau qui sera refait en dernier...

Mais pendant les travaux, le travail continue !

Vous pouvez, d'ailleurs, venir visiter : venez avec un dossier sous le bras ou, au moins, une question juridique (ou une envie de café bio et équitable), les tarifs de la visite guidée sont dans la salle d'attente.

P.S : et bientôt, la cerise sur le gâteau : une autre surprise.

Par laurent.epailly le 19/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 6 mois

Certes, le chômage, le pouvoir d'achat, la Justice (veuillez noter qu'il n'y a absolument aucune référence à la Défense Nationale dans aucun des programmes des candidats...), pour autant, par les questions morales qu'elle pose, la bioéthique est fondamentale sur le plan de la civilisation.

Voici ce qu'on a pu retrouver, de manière éparse, de la part des candidats (compilé par Gène éthique).

Vous noterez que, sur l'euthanasie, par exemple, ou la GPA, il y a très peu de positions tranchées et donc, par voie de conséquence, très peu de réalisme. je ne critiquerai pas, je ne suis moi même pas encore très ferme sur la question...

Pour le handicap, en revanche, il y a toujours les mêmes promesses, assez vaines depuis 30 ans.

Nathalie Arthaud

Euthanasie

"[L'euthanasie] est une situation très compliquée". (Source : France 5 / Emission « C dans l'air »).

"[Elle doute qu'une] loi légalisant l'euthanasie active [puisse dans la société actuelle] résoudre le problème d'une manière totalement humaine et libérée de toute considération d'intérêt particulier". (Source : www.lexpress.fr - 11/04/12)

François Bayrou

Euthanasie

La loi Leonetti "constitue un équilibre qu'il faut préserver, car elle évite deux écueils que je ne souhaite pas : d'un côté, l'acharnement thérapeutique et, de l'autre, l'euthanasie qui porte un risque non négligeable de comportements contraire à nos valeurs" ( Source: www.lefigaro.fr 16/04/2012)

Gestation pour autrui

"Respectons la vie des enfants nés dans le cadre d'une gestation pour autrui, en leur donnant des droits [...] La gestation pour autrui [...] c'est très compliqué. J'ai des amis, des couples d'hommes, militants au Modem, qui y ont eu recours. Cela pose d'abord la question du rapport marchand. Alors, j'adopte une ligne de conduite : essayons de faciliter une chose qui, pour moi, est précieuse, la vie des enfants. Des gens, que je respecte, sont très révulsés par la gestation pour autrui, et en même temps, il y a des enfants qui naissent de cette manière. Respectons leur vie, et donnons-leur des droits".(Source : http://www.bayrou.fr )

Handicap

"Les handicapés doivent pouvoir être intégrés à tous les échelons de la vie : à l'école, au travail, mais aussi au moment du vieillissement. [...] La recherche sur la trisomie 21 doit se développer et être tant publique que privée". (Source : genethique.org / discours publique du 16/04/2012)

Assistance médicale à la procréation

"Les couples de femmes homosexuelles ont-ils accès à l'insémination artificielle ? Oui, il suffit d'aller en Belgique. Alors l'idée qu'une chose serait autorisée et légale là et interdite en France n'est plus de ce temps". (Source : http://www.bayrou.fr )

Jacques Cheminade

Contraception

Il faut "procéder régulièrement à des campagnes de communication sur la contraception, tout en abaissant son coût pour ceux qui y ont recours (remboursement de toutes les méthodes contraceptives médicalement justifiées, dont certaines sont aujourd'hui trop coûteuses)" (Source: www.cheminade2012.fr )

Euthanasie

"Les soins palliatifs [sont] la meilleure protection contre l'euthanasie". (Source : www.cheminade2012.fr )

Handicap

Il faut "Sensibiliser l'ensemble des Français, par une campagne simple et directe, à la situation du handicap. Aujourd'hui, il y a 5 millions d'handicapés en France, soit 10 % de la population, et une personne sur quatre est directement ou indirectement touchée. Une prise de conscience plus grande est nécessaire pour que nous puissions tous nous regarder en face [...] [Il ne faut ] jamais fermer les centres spécialisés et médicalisés par mesure d'économie financière. [...] Enfin, la présence d'un enfant handicapé dans une classe n'est pas [...] un handicap mais un enrichissement pour les autres élèves. Encore faut-il que les enseignants, formés comme nous l'avons dit, forment à leur tour leurs élèves à cette vie en commun, cette unité dans la diversité qui est la base de toute République". (source : www.cheminade2012.fr )

Interruption de grossesse

Il faut "rendre les conditions de l'IVG plus humaine. Aucune méthode de contraception n'étant sûre à 100%, l'IVG est un recours dans ces cas d'échec. [...] Les conseils pré-IVG, qui ne sont plus obligatoire depuis la loi du 4 juillet 2011, devront être dans tous les cas proposés. [...] La possibilité d'un entretien post-IVG [...] devrait être généralisée". (Source : www.cheminade2012.fr )

Nicolas Dupont-Aignan

Euthanasie

"Je suis hostile à l'euthanasie parce que je crois que la loi Leonetti suffit et je ne veux pas que l'on donne un permis de tuer, même s'il y a des cas douloureux qu'il faut examiner". (Source : RTL - www.lefigaro.fr 13/04/12)

Handicap

"Je propose aussi de revaloriser le métier des auxiliaires de vie qui aident les familles dont un des membres est atteint d'une maladie dégénérative type Alzheimer ainsi que les enfants handicapés. Enfin, il est essentiel d'améliorer l'accès des enfants handicapés à la scolarité, si possible dans le cursus standard, avec un accompagnement adéquat, sinon dans des classes spécialisées". (Source : www.nda2012.fr)

Interruption de grossesse

"Sur l'avortement, je considère que la loi actuelle est la bonne mais je souhaiterai que l'on renforce la contraception". (Source : RTL - www.lefigaro.fr 13/04/12)

François Hollande

Assistance médicale à la procréation

Il est favorable à l'ouverture de l'assistance médicale à la procréation "à tous les couples de femme. [...] Une femme doit pouvoir recourir à l'assistance médicale à la procréation, soit parce qu'elle ne peut pas avoir d'enfant, soit parce qu'elle ne souhaite pas avoir une relation avec un homme". (Source : le Monde 23/03/12)

Euthanasie

"Je suis pour le droit de mourir dans la dignité". (source : www.marianne2.fr 17/02/12)

"Je ne prends pas le mot d'euthanasie, car cela laisse penser qu'il serait accepté une forme de suicide". (source : www.europe1.fr 15/03/12)

"Il ne s'agit pas de dépénaliser, mais d'encadrer cette mort dans la dignité". (source : www.lexpress.fr 14/03/12)

"Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d'un maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité". (source : proposition 21 des 60 engagements pour la France - www.françoishollande.fr)

Handicap

"Pour garantir une vie digne aux personnes handicapées mentales et aux personnes trisomiques, il faut développer l'accueil prénatal et postnatal, créer des postes pour faciliter l'intégration scolaire des enfants trisomiques et redonner de l'initiative aux associations". ( www.genethique.org/discours publique du 16/03/12)

"Je garantirai l'existence d'un volet handicap dans chaque loi. Et je renforcerai les sanctions en cas de non-respect des 6% de travailleurs handicapés dans les entreprises, les services publics et les collectivités locales". (source : proposition 32 des 60 engagements pour la France site de campagne : www.francoishollande.fr )

Interruption de grossesse

"Je souhaite que l'IVG soit remboursé intégralement, à 100 %, pour toutes les femmes" (source : francoishollande.fr )

Il faut "garantir l'accès à l'IVG, notamment en veillant à ce que la loi obligeant chaque structure hospitalière à disposer d'un centre IVG soit appliquée". (source : www.parti-socialiste.fr)

Recherche sur l'embryon

"Je demanderai immédiatement au Parlement de modifier la loi de bioéthique de 2011 afin d'autoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires [CESh]" (source : La Croix 24/02/12)

"La recherche doit se faire dans une seule perspective de santé. Toute exploitation marchande doit être prohibée. La science doit être au service de l'Humanité"(source : www.lavie.fr 15/12/11)

Eva Joly

Assistance médicale à la procréation

Eva Joly est favorable à "l'ouverture de la procréation médicalement assistée à toutes les femmes". (Source: evajoly2012.fr - Réponse d'Eva Joly à l'Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens)

Euthanasie

"Il faut d'abord reconnaître les avancées de la loi Leonetti de 2005 [...]. Personnellement, je ne crois pas que ce soit suffisant. Je pense qu'il faut avancer vers l'aide active à mourir". (Source : evajoly2012.fr - Discours d'Eva Joly devant l'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité)

Interruption de grossesse

"Je suis favorable à ce que l'on revienne sur la clause de conscience des médecins" (source : Elle.fr)

Marine Le Pen

Euthanasie

La loi Leonetti "est largement suffisante [...] même s'il y a beaucoup de progrès à faire en termes de prise en charge et pour lutter contre la douleur". ( source: www.lepoint.fr - AFP 11/04/12)

"Le problème du handicap doit vraiment être une mission régalienne. Seule la volonté politique pourra faire changer les choses ; cela dépend donc d'un choix budgétaire".

Marine Le Pen "souhaite donner un statut juridique et social d'aidants aux personnes qui aident les personnes handicapées, et avoir un budget consacré entièrement à la souveraineté nationale et à la solidarité nationale". (Source : genethique.org - discours publique 16/03/12)

Interruption de grossesse

Elle souhaite dérembourser les "avortements de conforts". "Je ne suis pas pour remettre en cause les avortements, mais je dis qu'il y a des dérives et des abus qui remettent en cause ce droit : les femmes qui utilisent ce droit comme un moyen de contraception". (source : Elle.fr)

Elle propose "l'adoption prénatale [...] pour rassurer ces mères qui ne veulent pas avorter". (source : Elle.fr)

Jean-Luc Mélenchon

Euthanasie

"Je suis partisan du suicide assisté". (Source : La Vie 23/02/12)

Jean-Luc Mélenchon veut "inscrire dans la constitution" le "droit à l'euthanasie". ( source: www.lepoint.fr - AFP 11/04/12)

Nicolas Poutou

Euthanasie

Philippe Poutou veut une nouvelle loi pour "rendre possible et encadrer la possibilité de l'euthanasie"( source: www.lepoint.fr - AFP 11/04/12)

Interruption de grossesse

Il est favorable à la réouverture des 140 centres d'IVG fermés depuis 10 ans car « cela rejoint l'idée d'un service public ». (source : Elle.fr)

Nicolas Sarkozy

Dépistage prénatal

Le dépistage prénatal « est un droit sur lequel je ne reviendrai pas ». (Source : www.famillechretienne.fr - 16/04/12)

Euthanasie

"La loi Leonetti est parfaitement équilibrée, elle fixe un principe, celui du respect de la vie" (Source : www.lepoint.fr 11/04/12)

"L'euthanasie légalisée risquerait de nous entraîner vers des débordements dangereux et contraires à notre conception de l'être humain" (Source : elle.fr 06/03/12)

Handicap

Il faut "affirmer la citoyenneté des personnes handicapées. Cela passe par l'affirmation de leurs droits : droit à la scolarisation, droit à l'emploi, droit à la compensation et droit à l'accessibilité" (Source : www.genethique.org discours publique du 16/03/12)

Interruption de grossesse

Il se dit "en total désaccord" avec le déremboursement de l'IVG (source : émission « des paroles et des actes - francetv.fr)

Recherche sur l'embryon

"La recherche sur l'embryon et les cellules souches embryonnaires est une question qui a été largement débattue au Parlement lors du réexamen de la loi de bioéthique en 2011. Nous avons souhaité maintenir le principe d'interdiction tout en assortissant celui-ci de dérogations qui peuvent être accordées en fonction de l'intérêt et de la faisabilité de la recherche. Les pressions pour aller dans le sens contraire ont été impressionnantes et elles auraient même pu obtenir une majorité. En défendant fermement le principe de l'interdiction, j'ai tenu à maintenir toute expérimentation sous une étroite surveillance à la fois éthique et scientifique. Entre le 6 février 2006 et le 6 février 2011, seules 173 autorisations de recherches ont été délivrées par l'Agence de biomédecine". (source : www.famillechretienne.fr 16/04/12)

Par laurent.epailly le 18/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 6 mois

Pas seulement parce qu'ils sont directement à l'origine des éléments déterminants donnés au Juge Gentil sur les fonds en espèces retirés en Suisse par Liliane Bettencourt et que les cahiers de la comptable, Claire Thibout, donneraient comme ultime destination des enveloppes en papier kraft qui auraient été remises à Eric Woerth deux jours plus tard, mais aussi pour ça :

http://www.tdg.ch/vivre/societe/miss-suisse-coule/story/21010518

Parce que, nous aussi, nous devrions mettre un terme à ces concours de bétail, qui voient s'affronter de pauvres filles anorexqiues dont l'horizon et ultime ambition est de gagner une couronne, une écharpe, des cadeaux des annonceurs, quelques photos dénudées à vendre, une cause à défendre pour la galerie, une ligne de lingerie à leur nom et un footballeur ou un rugbyman à divorcer pour plus tard.

C'est vrai quoi : un concours de miss (et je ne vous parle pas des mini-miss) on se croirait aux comices agricoles de Landernau...

Au fait, je ne vous l'ai pas dit ? Je suis originaire de Franche-Comté - dont j'ai encore un peu l'accent - et les franc-comtois, ce sont les Suisses de France...

Et puis, quand même, Miss Belgique d'il y a deux ou trois ans, Julie Taton, éh bien elle est rudement jolie...

Par laurent.epailly le 17/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 6 mois

Comme d'habitude, Yannick Philiponnat et le Midi Libre font preuve de leur sens aïgu de la déontologie journalistique en se transformant en agence de com' et en autoroute de la pensée unique, mais autoroute allant systématiquement dans un seul sens. L'autre sens est interdit ou en travaux : plutôt que de nous prêter des intentions, il ferait mieux de nous les demander. Nous les lui donnerions pour rien. Gratuit.

http://www.midilibre.fr/2012/04/17/meurtre-du-jour-de-l-an-une-marche-po...

Bon, j'ai déjà dit en quoi l'on se trompait de débat juridique, puisqu'il ne s'agit nullement d'une application rétroactive des dispositions de la Loi nouvelle sur la garde à vue, mais enfin bref. Il n'y a pire journaliste qui ne veut pas entendre.

La seule chose que je ferais remarquer, c'est qu'on a accusé, très souvent, dans des commentaires tous plus stupîdes les uns que les autres, ou n'ayant que l'ignorance pour excuse (ignorance largement favorisée, il est vrai, par l'obstination du journaliste et de son canard à propager en boucle une information erronée) la Défense de mener un combat politique (alors qu'on cherchera vainement le moindre commentaire de ce type dans tout ce qu'elle a pu écrire ou dire *) tandis que ce que je lis là : organiser une marche blanche, la veille d'un premier tour d'élection présidentielle pour imposer aux candidats de prendre position, alors qu'on a pour un de ses avocats le directeur de campagne lui-même de l'une des principales candidates (Marine Blanc Rouge) et que le débat concerne les seuls juges, puisque, c'est certain, aucune Loi que l'on voudrait pour le coup rétroactive ne changerait rien à rien dans ce dossier, si ce n'est pas de la récup politicienne, ça...

Mais bon : chaque audience suffit sa peine et nous verrons bien ce qu'il en sortira.

Pour le reste, chacun se fera son opinion comme d'habitude.

(*) la seule chose d'un peu politique que j'ai dite c'est : "si l'Etat Français ne résistait pas depuis 20 ans aux décisions de la Cour Européenne, nous n'en serions pas là...".

J'observe juste, pour ceux qui l'ignoreraient, que sur les 20 dernières années, certes nous avons pris un peu de bouteille chacun mais, surtout, nous avons connu les gouvernements suivants :

François Mitterrand Président (depuis 1981).

* Gouvernement Édith Cresson du 15 mai 1991 au 31 mars 1992.

* Gouvernement Pierre Bérégovoy du 2 avril 1992 au 28 mars 1993.

* Gouvernement Édouard Balladur du 29 mars 1993 au 16 mai 1995 : Période qualifiée de « Deuxième cohabitation », s'achevant avec l'élection de Jacques Chirac à la présidence de la République.

Jacques Chirac, président de la République (1995-2007)

* Gouvernement Alain Juppé (1) du 18 mai 1995 au 7 novembre 1995.

* Gouvernement Alain Juppé (2) du 7 novembre 1995 au 2 juin 1997.

* Gouvernement Lionel Jospin du 4 juin 1997 au 6 mai 2002.

Période qualifiée de « Troisième cohabitation », s'achevant avec la défaite du Premier ministre dès le premier tour de l'élection présidentielle, puis la réélection du président de la République sortant au second tour le 5 mai 2002.

* Gouvernement Jean-Pierre Raffarin (1) du 7 mai 2002 au 17 juin 2002.

* Gouvernement Jean-Pierre Raffarin (2) du 17 juin 2002 au 30 mars 2004.

* Gouvernement Jean-Pierre Raffarin (3) du 30 mars 2004 au 31 mai 2005.

* Gouvernement Dominique de Villepin du 31 mai 2005 au 15 mai 2007.

Nicolas Sarkozy, président de la République (2007-)

* Gouvernement François Fillon (1) du 18 mai 2007 au 18 juin 2007.

* Gouvernement François Fillon (2) du 19 juin 2007 au 13 novembre 2010.

* Gouvernement François Fillon (3) depuis le 14 novembre 2010.1

Par laurent.epailly le 17/04/12
Dernier commentaire ajouté il y a 9 années 6 mois

que l'on peut voir ça !

http://www.marianne2.fr/fredericploquin/Exclusif-la-police-de-Marseille-...

Je rappelle que, quand même, le très sarkophile actuel Préfet de Police de Marseille a remplacé, il y a quelques mois, le précédent qui avait été viré pour "s'être fait voler" un parking...

Il n'y a qu'à Marseille qu'on peut voir ça.

"[...] Marseille, énorme prostituée qui rit la bouche ouverte, les dents cassées

Adossée aux montagnes du calcaire elle fait tremper ses pieds dans la mer

Il y a longtemps qu'elle ne porte pas de culotte

Et toute la vie de la ville qui pullule s'agite entre ses jambes qu'elle a grand ouvertes

Mais personne ne la voit

parce qu'elle culmine trop haut par-dessus la ville, elle englobe la ville

elle est la vie même de la ville

Marseille rascasse géante, hérissée de piquants ventre protéiforme

Marseille matrone maritorne

Marseille patronne et femme de ménage,

Marseille la vulgaire et la raffinée, brave, bonne

salée et chère comme la boutargue

Marseille ville incendiaire

putain aux larges flancs

femme famélique au poitrail de portail

caque, égout, corne d'abondance

qui descend des terrains vagues sur les hauteurs

vers le bas-ventre de la ville

où vont toutes les déjections

J'aime d'un penchant coupable cette cité difforme, affreuse et belle, énergique, joyeuse, violente et complaisante avec elle-même,ville protubérante, excessive et vacarmeuse, cette ville en désordre où tout vous ramène à la mer,aux violets ultra iodés du vieux port,

à la rascasse susceptible

au rouget argenté...[...]

Francis COMBES.