Par laurent.epailly le 25/02/14

http://www.midilibre.fr/2014/02/25/nimes-christiane-taubira-annonce-le-m...

En fait, dire que le site de Nîmes ne sera pas fermé et qu'il vivra, ne veut pas forcément dire qu'il vivra en l'état...

Aussi bien, le rapport Marshall sera suivi à la lettre et, sans fermer l'implantation Nîmoise, la CA sera rattachée à Montpellier (ou Aix en Provence) et conservera quelques prérogatives plus ou moins foraines, sur l'ancien ressort de la CA, pour le p'tit civil, le familial, le p'tit pénal et, peut être, le social (mais comme le contentieux social dégringole vite avec le commercial, une seule Cour sur deux suffira amplement bientôt).

Le gros pénal, le gros civil, le gros tout le reste partant sans doute à Montpellier (ou à Aix...).

Oui, car il y a une option fâcheuse : si la Région Languedoc - Roussillon saute (ce qui peut arriver, vu que les politiques ici comptent pour rien - personne ne les connaît à Paris), c'est même la Cour d'Appel de Montpellier qui peut sauter au profit d'Aix ou de Toulouse.

Que d'aucuns ne se réjouissent pas trop vite de la vraisemblable dépossession de Nîmes : Montpellier n'est pas tirée d'affaire, ni pour sa Cour d'Appel, ni pour son centre de formation des avocats, ni pour rien du tout, du reste.

Par laurent.epailly le 07/02/14

http://rue89.nouvelobs.com/comment/4007249#comment-4007249

C'est la troisième tentative des juges d'instructions pour lever l'immunité de Serge DASSAULT.

Rappelons que, la dernière fois, si toute la droite (dont Raffarin) s'était déshonorée à apporter un soutien sans faille à ce sénateur hors d'âge, il s'était trouvé des membres de gauche du bureau pour en faire autant.

L'enjeu n'est pas mince : sans levée d'immunité, pas de garde à ue.

Il est grand temps que les politichiens comprennent que l'on ne peut plus maintenir un tel système d'immunité, qui équivaut à une quasi impunité.

Certes, il est normal de permettre une forme d'immunité, faute de quoi les parlementaires seraient trop souvent inquiétés, spécialement les plus indépendants ou les plus retors, qui seraient vite mis en cause dans des campagnes de presse ou des montages d'officines.

http://rue89.nouvelobs.com/comment/4007249#comment-4007249

Et les politiciens sont les premiers à manier le paradoxe, pour des raisons purement politiciennes, à exiger généralement la démission de l'adversaire mis en examen, jusqu'à ce que cela leur arrive...

Dans ce cas, c'est la présomption d'innocence qui est brandie. Et si elle est brandie systématiquement, c'est porter de l'eau au moulin de ceux qui dénoncent, avec raison - voir Dassault- la collusion et le soutien sans faille de la classe politique aux siens.

Bref, pas de bonne solution en l'état.

Commençons, à mon avis - promesse de campagne de François HOLLANDE - par dissoudre la Haute Cour de Justice qui participe de cette protection ou de ce sentiment de protection et d'impunité.

Pour l'immunité des parlementaires, il faut sans doute la lever systématiquement, dés lors que la peine encourrue est supérieure à X années de prison, signant la gravité de l'infraction reprochée à l'élu.

Et comme ça, quand ils voteront les aggravations de peine, du moins ces gens y réfléchiront-ils à deux fois...

P.S : il paraît que l'on votera à main levée, cette fois ci. En même temps, faire voter les parlementaires à main levée, d'une certaine manière, c'est leur retirer leur indépendance? Déjà qu'on les traite - à raison - de godillots... La transparence absolue, contrairement à ce qu'on croit, ce n'est pas toujours favorable à la démocratie.

Par laurent.epailly le 05/02/14

Suite au martyr d'Oscar le chat, voici une réflexion intéressante sur l'avenir juridique de nos amis les animaux.

http://www.ledevoir.com/societe/justice/398958/les-animaux-devraient-etr...

Et il est vrai que sans remettre en cause la consommation de viande (nous ne sommes pas les seuls prédateurs sur Terre, même si nous sommes, certainement, les plus redoutables), il y a toujours un moment où tu peux te dire que, quand même, une soixantaine de milliards de bestioles abattues chaque année (rien que 200 millions de requins, par exemple), dans des conditions souvent cruelles et génocidaires, tout en ayant été élevées selon des principes le plus souvent concentrationnaires (à un moment, que la poule en cage ait 30 cm² ou seulement 20, c'est assez indifférent...), forcément, c'est un rien dégoulasse...

Tiens, déjà, on supprimerait l'exception légale accordée à la corrida et à l'abattage rituel, on ferait un grand pas en avant.

Par laurent.epailly le 27/01/14

Pour le centenaire de la guerre de 1914 / 18, on parle d'une initiative originale : la Défense devrait exposer plus de 400 drapeaux et étendards (les étendards, plus petits, sont les drapeaux de la cavalerie, tout comme les trompettes sont les clairons de la cavalerie aussi) d'unités dissoutes, apparemment dans leurs villes emblématiques, c'est à dire la garnison d'avant 1914.

L'occasion, pour de vieux emblêmes de retrouver - souvent bien changées - les villes où ils ont été déployés, pendant longtemps.

Peu retrouveront leurs vieilles casernes : détruites, laissées à l'abandon ou transformées en HLM.

Allez les voir, ça leur fera plaisir et ce sera, sans doute, la première et la dernière fois que vous les verrez dans votre ville. Ils représentent, pour beaucoup de nos anciens, en tout cas pour ceux qui sont restés sur leur terroir, 1 an, 2, 3 et jusqu'à 9 ou 10 ans de leur vie pour les appelés les plus malchanceux, ceux qui ont commencé leur service militaire en 1910 pour être immédiatement rappelés en 1914 et finir en 1920 en Pologne ou en Lithuanie; toute une vie pour les professionnels.

Le 15° RI à Albi.

Le 96° RI à Béziers et Agde.

Le 80° RI à Narbonne.

Le 53° RI à Perpignan.

Le 81° RI à Sete et Montpellier.

Le 122° à Rodez.

Le 141° RI à Carcassonne.

Le 142° RI (celui de Vaux et de Douaumont) à Mende et Etat-Major à Lodève.

Et, par exemple, le 9° Tirailleur Algérien à Tarascon.

Si tu ne sais pas pour ta ville, tu demandes...

Par laurent.epailly le 08/01/14

C'est devenu une antienne de nos politiciens : la France serait irréformable.

Possible.

Mais à voir le comportement corporatiste de nos élus, on se demande si l'absence de réforme ne commencerait pas chez eux...

http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/08/senat-refuse-lever-limmunite-serge...

La conséquence, c'est que ce vieux schnock de sénateur (Dassault, avec 88 ans - et qui devrait être interdit d'élection depuis au moins ses 75 ans - contribue à faire monter la moyenne d'âge du Sénat qui est de 68 ans... Celle de l'Assemblée Nationale étant de 59 ans) va essentiellement pouvoir échapper à toute mesure de garde à vue, qu'un citoyen normal n'a, pour sa part, aucune chance d'éviter, avec le doigt où vous pensez réglementaire et la geôle qui pue la pisse...

Serge Dassault peut même, sans aucun risque ni inconvénient, refuser de se présenter à toute convocation d'un juge.

Bien sur, il a beau jeu de faire dire par ses avocats "qu'il se tient à la disposition de la Justice", mais c'est bien un peu se foutre de la goule du citoyen ordinaire, puisqu'il peut mettre un terme à l'audition volontaire à tout moment, dés lors qu'une question un tant soi peu chatouillante lui sera posées.

Bravo donc à l'ensemble des sénateurs de droite et au Judas de gauche d'avoir laissé perdurer un système d'immunité archaïque et insupportable.

Il est vrai que l'électeur a une mémoire de poisson rouge. Pour autant, à force de tirer sur la corde, on oublie simplement que l'électeur finit par avoir non pas un souvenir précis des faits (sauf les cas les plus graves) mais un sentiments définitif de dégoût par accumulation.

Par laurent.epailly le 08/01/14

Je le redis, Dieudonné ne me fait plus rigoler et ses positions sont largement contestables.

Pour autant, ça devient paroxystique cette histoire (on dirait un remake de Léonarda, ce truc - pour info, aujourd'hui, il y avait l'examen du recours de sa famille devant le TA de Besançon, sans la famille, mais avec une tonne de journaleux qui, naturellement, n'ont rien compris à rien au sketch, mais pourvu qu'ils fassent du buzz ) :

http://www.huffingtonpost.fr/2014/01/07/villes-dieudonne-interdictions-s...

Alors, comme aurait dit le regretté Albert SIMON, " Une pluie d'interdictions est annoncée dans le Sud-Ouest du Pays. Sur une ligne allant de Caen à Biarritz, la censure va frapper comme la foudre.

De Toulouse à Marseille, ainsi que sur le Nord-Est, sur Nancy et Metz, un ciel mitigé et incertain se cherche encore.

Seules quelques rares poches du territoire, localisées essentiellement dans le Forez, la Bretagne et le Nord-Pas-de-Calais, semblent vouloir échapper à la tornade de la polémique...".

Dieudonné est un bouffon. Il a vraiment trouvé des rois à sa mesure...

Par laurent.epailly le 02/01/14

Le rituel des voeux, comme tout rituel, est important.

Pour autant, et sans vouloir rechercher l'originalité à tout prix (la recherche systématique de l'originalité étant un des conformismes les mieux établis de notre monde actuel - voir les prénoms des enfants), j'aimerais personnaliser un peu.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que l'année 2014 sera, une nouvelle fois, celle du chômage ( qui augmentera puisqu'un emploi industriel perdu n'est jamais remplacé par un emploi de service équivalent, d'où la Loi sur l'augmentation du temps de travail partiel...), de la dette publique (qui ne cesse d'augmenter et deviendra hors de contrôle en Grèce, en Italie, au Portugal, voire en Espagne et en France), de l'impuissance politique (dans une année qui sera, à l'évidence, marquée par la surenchère stérile au regard de la montée prévisible d'une extrême-droite qui sera tout autant stérile - le vote protestataire n'ayant jamais constitué un programme politique, mais un agrégat de revendications contradictoires, donc impossibles à satisfaire).

Plus certainement, il y aura des guerres, des attentats, des catastrophes climatiques et industrielles, des décès de gens prestigieux et, sans doute, parmi des gens proches, qui ne sont pas moins prestigieux à nos yeux.

Mais depuis que le Monde est Monde, nous savons que le bonheur est constitué de nos victoires sur le malheur. Que c'est un état d'esprit plus qu'une situation matérielle. Et que rien n'est perdu quand on a n'a pas tout essayé.

Je vous souhaite, toutefois, le moins de malheur possible : un grand bonheur peut aussi bien être issu d'une victoire sur un petit malheur...

Bref, soyons confiants, car le pire, s'il est logiquement à venir, n'est jamais certain.

Par laurent.epailly le 24/12/13

J'ai une nouvelle corde à mon arc...

Je suis l'avocat du Père Noël !

Pas d'inquiétude, je ferai sauter la procédure.

Par laurent.epailly le 24/12/13

C'est un bien triste Noël que s'apprêtent à vivre les habitants des banlieues Nord de Marseille, lesquels viennent d'apprendre le décès de Mikail KALACHNIKOV.

Gageons que l'AK 47 et ses dérivés, dont le fameux RPK et l'AK 74, sera encore le cadeau phare de cette année dans les riantes banlieues de notre beau Pays.

Cet "Aftomat - Kalachnikov année 1947" ou AK 47, et qui n'est pas un lance-patates (puisque c'est un Aftomat - il y en a deux qui suivent !) mérite sans doute autant que le Colt du même nom, le surnom de "Pacificateur", tant il est répandu.

Certes, seuls les meilleurs peuvent espérer un tir de précision de cet engin, mais dans son rôle de saturation du champs de bataille et, aujourd'hui, de la scène de crime, il est sans égal bien défini...

En tout cas, on ne peut qu'approuver le CDC (Conseil Des Caïds) d'avoir décrété ces 3 jours de deuil national, tant il est juste de rendre hommage à son bienfaiteur.

Pour rappel, et cela n'a pas pris une ride :

http://www.youtube.com/watch?v=L1J5IZ7C8AQ

Par laurent.epailly le 23/12/13

http://www.ledevoir.com/societe/ethique-et-religion/395871/pour-quelle-j...

Certes, cela se passe au Canada (et l'article et les commentaires sont passionnants - rien à voir avec le Midi Libre...) et, en toutes hypothèses, nous ne pouvons pas échapper aux origines cléricales de la profession qui nous ont légué bien plus que la robe.

Bon, cela dit, nous avons ça aussi en boutique, chez nous : http://juristes.catho.free.fr/

Et puis ça : http://www.rajfrance.org/

Et encore ça : http://w35-associations.apps.paris.fr/searchasso/jsp/site/Portal.jsp?pag...

Voire ça : http://www.orthodoxie.com/annonces/les-avocats-et/

En revanche, je n'ai rien trouvé sur d'éventuels juristes protestants ou bouddhistes...

Voilà. Je ne sais pas bien à quoi ce communautarisme religieux peut servir, vu que, généralement, nombre de préceptes religieux sont contraires à notre droit positif et que les pauvres confrères doivent souffrir régulièrement à vouloir faire appliquer des règles qu'ils désapprouvent en privé, un peu comme un avocat UMP qui plaide la relaxe pour un délinquant.

Pour ma part, je n'ai qu'une règle : le Droit, tout le Droit et rien que le Droit. C'est comme ça que l'on règle les problèmes existentiels en matière de Justice.