Par laurent.epailly le 27/05/12

C'est quand même incroyable et, en même temps, malheureusement attendu, mais enfin, quel est cet acharnement sur notre nouvelle Garde des Sceaux ?

Bon, attendu , c'est bien malheureux, mais moi je comprends un peu que marine Le Pen ait été un tantinet désabusée : se faire tourner sur sa droite par le Président-candidat, ça surprend toujours.

Ce qui permet à un Copé (dont il est bon de rappeler que si Sarkozy est hongrois par son père, Copé est algérien par sa mère, ce dont je me fiche à titre personnel mais qui devrait les inciter à plus de modération dans le propos) d'affirmer sans que personne ne s'en émeuve : "quand on vote FN, on a Taubira...".

Bref, attendu : tous ceux qui n'aiment ni les femmes, ni les noirs et, a fortiori, les femmes noires, au gouvernement ou ailleurs sont contre Taubira.

Incroyable , enfin, parce qu'on se demande ce qu'elle a fait pour qu'on se déchaîne comme cela.

Bon, elle était indépendantiste étant jeune. On a tous été cons quand on étaient jeunes. Et ce n'est pas le Longuet, par exemple, qui faisait le coup de batte de base ball pour Occident (étudiants néo facho) ou Collard qui était trotskyste qui diront le contraire.

Maintenant, elle est autonomiste pour la Guyane : elle a raison. Tu ne peux pas gérer un département situé à 8 heures de vol et grand comme 1/6 de la France depuis Paris comme tu gères le Haut-Rhin...

Je lis qu'elle a été approchée par l'équipe Sarkozy en 2007 pour un ralliement en échange d'un hochet ministériel. Contrairement au traître Besson, elle n'a pas donné suite (traître Besson qui, du reste, a courageusement préféré se barrer pour ne pas avoir à faire la passation de Ministère avec Montebourg... : quand on trahit, on est généralement lâche en plus).

Je lis qu'elle a rendu un rapport sur "les accords de partenariats économiques entre l'Union européenne et les pays ACP". Elle rend son rapport dont les thèses audacieuses et novatrices ne plaisent absolument pas au Monarque. Ce ne sont pas les confrères qui ont gagné un bout de ruban rouge en rédigeant des rapports demandés par Sarkozy sur la base de conclusions pré-rédigées qui contesteront son indépendance de caractère... (J'ai les noms des confrères, mais ils se seront reconnus d'eux-mêmes).

On lui reproche sa Loi n° 2001-434, votée le 10 mai 2001, qui reconnaît comme crimes contre l'humanité la traite négrière transatlantique et l'esclavage qui en a résulté. Bon, les Lois mémorielles, on sait que je suis plutôt contre, mais il n'y a pas de quoi fouetter un chat, sauf si on peut, en effet, émettre la légitime critique que la traite des noirs y est traitée (si je puis dire) uniquement sous son aspect de déportation transatlantique (en gros, les blancs transportent les noirs), en oubliant qu'il s'agissait d'un commerce triangulaire entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique, nécessitant, dans son volet africain, la fourniture d'esclaves par les arabes ou des potentats locaux noirs.

Mais bon, c'est bien la preuve de la supériorité de l'Histoire sur les Lois qui écrivent l'Histoire et, pour avoir habité en Guyane, je pense que la mémoire de l'esclavage (comme aux Antilles d'ailleurs) y est très prégnante encore aujourd'hui et si on peut désamorcer un ressentiment enkysté anti-blanc avec une Loi qui ne sert à rien d'autre, ma foi...

Enfin, on lui reproche, d'ores et déjà, de vouloir supprimer les Tribunaux correctionnels pour mineurs (instaurés en 2011), voire, pour certains (Zemmour, par exemple) de faire voter très vite une nouvelle Loi sur le harcèlement sexuel...

Sur le harcèlement sexuel, on se dit que seuls les harceleurs ont intérêt à ce qu'elle ne voit pas le jour.

Sur les Tribunaux Correctionnels pour Mineurs, je redis ce que j'écrivais chez Juan de Sarkofrance (saison 2...) :

Les Tribunaux Correctionnels pour Mineurs, c'est juste du vent, comme les prétendus jurés citoyens : comme d'habitude, Sarko voulait faire croire qu'il faisait quelque chose de fort.

Cela ne change rien que les mineurs soient jugés par des Tribunaux pour Enfants ou par des Tribunaux Correctionnels spéciaux, puisque la peine encourrue et les règles sont les mêmes. Mais ça ralentit, en effet, car avec la pénurie de juges, il faut encore en trouver 2 pour siéger...

Les jurés citoyens, c'est pareil : leur honorabilité et leur souci de bien faire ne sont pas mis en doute, mais 2 jurés citoyens pour 3 magistrats professionnels, ça ne change rien, ce sont les magistrats professionnels qui continuent de décider entre-eux.

En plus, là encore, ça ralentit, puisqu'il faut des audiences spéciales où on évacue moitié moins d'affaires que d'ordinaire.

Avec deux effets pervers :

1. les infractions les plus graves mettent plus de temps à être jugées... Bravo Sarko !

2. les parquets préfèrent réduire l'incrimination pour éviter de faire passer l'affaire devant ces juridictions chronophages... Bravo Sarko bis !

Bref, fichons la paix à Taubira et jugeons sur pièces. pour l'instant, il n'y a rien de significatif.

Par laurent.epailly le 07/05/12

Nicolas Sarkozy - qui est parti dans une dignité remarquable - est donc l'un des plus jeunes retraités de France et, en tout cas, avant 62 ans, tel le cheminot moyen... Soyons juste de dire qu'il fera surement autre chose (sachant que le carnet d'adresses palliera aisément le manque d'annonces à Pôle Emploi pour d'anciens Présidents de la République : manquerait plus qu'ils doivent subir une formation et accepter le premier emploi proposé).

Il percevra, d'ores et déjà, une retraite d'un peu plus de 5.000 € par mois et conservera - ce qui n'est pas anormal - quelques avantages en nature : voiture, chauffeur, protection, secrétariat et un bureau.

Article 19 Loi n°55-366 du 3 avril 1955

Il est attribué aux anciens Présidents de la République française une dotation [*pensions, retraite*] annuelle d'un montant égal à celui du traitement indiciaire brut d'un conseiller d'Etat en service ordinaire.

La moitié de cette dotation sera réversible sur la tête de la veuve ou, en cas de décès, sur la tête des enfants jusqu'à leur majorité.

La présente disposition prendra effet au 1er janvier 1955.

La loi du 16 juillet 1932 est abrogée.

Une page s'est donc tournée qui sera toujours demeurée inachevée.

Une autre s'ouvre.

Par laurent.epailly le 06/05/12

2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97.

Bon... premiers chiffres ou nombres premiers, c'est pareil, non ?

:-)

Par laurent.epailly le 06/05/12

... ce que tout le monde saura depuis 18H00 (dont les candidats, donc les équipes de campagne, donc la famille et les amis des équipes et les journalistes, donc la famille des amis et les amis des amis...), et il faudrait que nous ne sachions rien ?

Et, en attendant que Radio Londres reprenne ses émissions, les Belges continuent de se foutre de notre poire :

http://www.lesoir.be/dossiers_speciaux/special2/2012-05-05/presidentiell...

Notez qu'il y a quinze jours, ils nous annonçaient tous les premiers chiffres, même les plus anodins...

Par laurent.epailly le 06/05/12

Voici donc nos premiers chiffres pour les Présidentielles 2012, jour de la grande finale.

A ma droite, Nicolas "Wonderfull" Sarkozy, Président sortant, champion du titre qui défend sa ceinture.

A ma gauche, François "Marvellous" Hollande, challenger qui veut la ceinture du premier.

Voici donc nos premiers chiffres de 6 heures, validés par le Ministère :

Il fait plus chaud de manière générale à l'Est : 10° C à Metz et Mulhouse et 11 °C à Strasbourg.

A l'Ouest, on note 9°C à Rennes, Le Mans et Rouen.

Comme d'habitude, c'est à Aurillac qu'il fait le plus froid avec 7°C.

Et comme d'habitude encore, la façade Méditerranéenne s'éveille dans la tiédeur avec 15°C à Nice, 14°C à Montpellier et Marseille.

Enfin, il fait brouillassou au Nord et soleillou au Sud...

A tout à l'heure pour de nouveaux premiers chiffres...

Par laurent.epailly le 05/05/12

Voilà, tiens, ils datent un peu (19 avril... une éternité en politique), deux portraits de nos duettistes, tout en nuances, bien écrits et, bien sur, venant de l'étranger.

Par ordre alphabétique :

http://www.lesoir.be/dossiers_speciaux/special2/2012-04-19/francois-holl...

http://www.lesoir.be/dossiers_speciaux/special2/2012-04-19/nicolas-sarko...

Et rappelons-nous simplement qu'une élection n'est pas la guerre et qu'après le 6 mai à 20 heures, quelque soit le résultat, il y a un luindi 7 mai à 8 heures, un seul pays, une seule nation et un Président légitimé par le suffrage universel.

Par laurent.epailly le 23/04/12

http://www.lesoir.be/dossiers_speciaux/special2/2012-04-23/enquete-sur-l...

Bon, tout le monde a bien compris que cette enquête préliminaire relève de l'esbrouffe et du baratin et n'aboutira, bien évidemment, sur rien de concret : on ne va pas se payer le luxe de se rendre ridicules devant le monde entier en poursuivant des organes de presse émettant de l'étranger à destination de leurs lecteurs, sachant qu'aucune disposition légale, et c'est heureux, n'interdit à un Français d'aller chercher l'information à l'étranger.

Ce que soutient le confrère à la fin de l'article ne me paraît pas sensé : tout média, dés lors qu'il est sur internet, est lu potentiellement, du monde entier. Ainsi, google analytics démontre que ce blog a été lu en Australie, aux USA, au Canada ou encore en Russie.

Si j'affirme que Poutine est un voyou ( ce que je pense sincèrement) qu'est ce que vous voulez que ça me fasse que la "Justice" russe vienne me chercher des poux dans la tête à Moscou ? Rien.

Eh bien les Belges et les Suisses, qui éditent en Belgique ou en Suisse, ils n'en ont vraiment rien à fiche des lois françaises comme nous n'avons que faire des Lois belges et suisses.

C'est bien Notre Président qui parle de la vertu des frontières, non ? Eh bien la frontière ça marche dans les deux sens...

Par laurent.epailly le 19/04/12

Certes, le chômage, le pouvoir d'achat, la Justice (veuillez noter qu'il n'y a absolument aucune référence à la Défense Nationale dans aucun des programmes des candidats...), pour autant, par les questions morales qu'elle pose, la bioéthique est fondamentale sur le plan de la civilisation.

Voici ce qu'on a pu retrouver, de manière éparse, de la part des candidats (compilé par Gène éthique).

Vous noterez que, sur l'euthanasie, par exemple, ou la GPA, il y a très peu de positions tranchées et donc, par voie de conséquence, très peu de réalisme. je ne critiquerai pas, je ne suis moi même pas encore très ferme sur la question...

Pour le handicap, en revanche, il y a toujours les mêmes promesses, assez vaines depuis 30 ans.

Nathalie Arthaud

Euthanasie

"[L'euthanasie] est une situation très compliquée". (Source : France 5 / Emission « C dans l'air »).

"[Elle doute qu'une] loi légalisant l'euthanasie active [puisse dans la société actuelle] résoudre le problème d'une manière totalement humaine et libérée de toute considération d'intérêt particulier". (Source : www.lexpress.fr - 11/04/12)

François Bayrou

Euthanasie

La loi Leonetti "constitue un équilibre qu'il faut préserver, car elle évite deux écueils que je ne souhaite pas : d'un côté, l'acharnement thérapeutique et, de l'autre, l'euthanasie qui porte un risque non négligeable de comportements contraire à nos valeurs" ( Source: www.lefigaro.fr 16/04/2012)

Gestation pour autrui

"Respectons la vie des enfants nés dans le cadre d'une gestation pour autrui, en leur donnant des droits [...] La gestation pour autrui [...] c'est très compliqué. J'ai des amis, des couples d'hommes, militants au Modem, qui y ont eu recours. Cela pose d'abord la question du rapport marchand. Alors, j'adopte une ligne de conduite : essayons de faciliter une chose qui, pour moi, est précieuse, la vie des enfants. Des gens, que je respecte, sont très révulsés par la gestation pour autrui, et en même temps, il y a des enfants qui naissent de cette manière. Respectons leur vie, et donnons-leur des droits".(Source : http://www.bayrou.fr )

Handicap

"Les handicapés doivent pouvoir être intégrés à tous les échelons de la vie : à l'école, au travail, mais aussi au moment du vieillissement. [...] La recherche sur la trisomie 21 doit se développer et être tant publique que privée". (Source : genethique.org / discours publique du 16/04/2012)

Assistance médicale à la procréation

"Les couples de femmes homosexuelles ont-ils accès à l'insémination artificielle ? Oui, il suffit d'aller en Belgique. Alors l'idée qu'une chose serait autorisée et légale là et interdite en France n'est plus de ce temps". (Source : http://www.bayrou.fr )

Jacques Cheminade

Contraception

Il faut "procéder régulièrement à des campagnes de communication sur la contraception, tout en abaissant son coût pour ceux qui y ont recours (remboursement de toutes les méthodes contraceptives médicalement justifiées, dont certaines sont aujourd'hui trop coûteuses)" (Source: www.cheminade2012.fr )

Euthanasie

"Les soins palliatifs [sont] la meilleure protection contre l'euthanasie". (Source : www.cheminade2012.fr )

Handicap

Il faut "Sensibiliser l'ensemble des Français, par une campagne simple et directe, à la situation du handicap. Aujourd'hui, il y a 5 millions d'handicapés en France, soit 10 % de la population, et une personne sur quatre est directement ou indirectement touchée. Une prise de conscience plus grande est nécessaire pour que nous puissions tous nous regarder en face [...] [Il ne faut ] jamais fermer les centres spécialisés et médicalisés par mesure d'économie financière. [...] Enfin, la présence d'un enfant handicapé dans une classe n'est pas [...] un handicap mais un enrichissement pour les autres élèves. Encore faut-il que les enseignants, formés comme nous l'avons dit, forment à leur tour leurs élèves à cette vie en commun, cette unité dans la diversité qui est la base de toute République". (source : www.cheminade2012.fr )

Interruption de grossesse

Il faut "rendre les conditions de l'IVG plus humaine. Aucune méthode de contraception n'étant sûre à 100%, l'IVG est un recours dans ces cas d'échec. [...] Les conseils pré-IVG, qui ne sont plus obligatoire depuis la loi du 4 juillet 2011, devront être dans tous les cas proposés. [...] La possibilité d'un entretien post-IVG [...] devrait être généralisée". (Source : www.cheminade2012.fr )

Nicolas Dupont-Aignan

Euthanasie

"Je suis hostile à l'euthanasie parce que je crois que la loi Leonetti suffit et je ne veux pas que l'on donne un permis de tuer, même s'il y a des cas douloureux qu'il faut examiner". (Source : RTL - www.lefigaro.fr 13/04/12)

Handicap

"Je propose aussi de revaloriser le métier des auxiliaires de vie qui aident les familles dont un des membres est atteint d'une maladie dégénérative type Alzheimer ainsi que les enfants handicapés. Enfin, il est essentiel d'améliorer l'accès des enfants handicapés à la scolarité, si possible dans le cursus standard, avec un accompagnement adéquat, sinon dans des classes spécialisées". (Source : www.nda2012.fr)

Interruption de grossesse

"Sur l'avortement, je considère que la loi actuelle est la bonne mais je souhaiterai que l'on renforce la contraception". (Source : RTL - www.lefigaro.fr 13/04/12)

François Hollande

Assistance médicale à la procréation

Il est favorable à l'ouverture de l'assistance médicale à la procréation "à tous les couples de femme. [...] Une femme doit pouvoir recourir à l'assistance médicale à la procréation, soit parce qu'elle ne peut pas avoir d'enfant, soit parce qu'elle ne souhaite pas avoir une relation avec un homme". (Source : le Monde 23/03/12)

Euthanasie

"Je suis pour le droit de mourir dans la dignité". (source : www.marianne2.fr 17/02/12)

"Je ne prends pas le mot d'euthanasie, car cela laisse penser qu'il serait accepté une forme de suicide". (source : www.europe1.fr 15/03/12)

"Il ne s'agit pas de dépénaliser, mais d'encadrer cette mort dans la dignité". (source : www.lexpress.fr 14/03/12)

"Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d'un maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité". (source : proposition 21 des 60 engagements pour la France - www.françoishollande.fr)

Handicap

"Pour garantir une vie digne aux personnes handicapées mentales et aux personnes trisomiques, il faut développer l'accueil prénatal et postnatal, créer des postes pour faciliter l'intégration scolaire des enfants trisomiques et redonner de l'initiative aux associations". ( www.genethique.org/discours publique du 16/03/12)

"Je garantirai l'existence d'un volet handicap dans chaque loi. Et je renforcerai les sanctions en cas de non-respect des 6% de travailleurs handicapés dans les entreprises, les services publics et les collectivités locales". (source : proposition 32 des 60 engagements pour la France site de campagne : www.francoishollande.fr )

Interruption de grossesse

"Je souhaite que l'IVG soit remboursé intégralement, à 100 %, pour toutes les femmes" (source : francoishollande.fr )

Il faut "garantir l'accès à l'IVG, notamment en veillant à ce que la loi obligeant chaque structure hospitalière à disposer d'un centre IVG soit appliquée". (source : www.parti-socialiste.fr)

Recherche sur l'embryon

"Je demanderai immédiatement au Parlement de modifier la loi de bioéthique de 2011 afin d'autoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires [CESh]" (source : La Croix 24/02/12)

"La recherche doit se faire dans une seule perspective de santé. Toute exploitation marchande doit être prohibée. La science doit être au service de l'Humanité"(source : www.lavie.fr 15/12/11)

Eva Joly

Assistance médicale à la procréation

Eva Joly est favorable à "l'ouverture de la procréation médicalement assistée à toutes les femmes". (Source: evajoly2012.fr - Réponse d'Eva Joly à l'Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens)

Euthanasie

"Il faut d'abord reconnaître les avancées de la loi Leonetti de 2005 [...]. Personnellement, je ne crois pas que ce soit suffisant. Je pense qu'il faut avancer vers l'aide active à mourir". (Source : evajoly2012.fr - Discours d'Eva Joly devant l'Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité)

Interruption de grossesse

"Je suis favorable à ce que l'on revienne sur la clause de conscience des médecins" (source : Elle.fr)

Marine Le Pen

Euthanasie

La loi Leonetti "est largement suffisante [...] même s'il y a beaucoup de progrès à faire en termes de prise en charge et pour lutter contre la douleur". ( source: www.lepoint.fr - AFP 11/04/12)

"Le problème du handicap doit vraiment être une mission régalienne. Seule la volonté politique pourra faire changer les choses ; cela dépend donc d'un choix budgétaire".

Marine Le Pen "souhaite donner un statut juridique et social d'aidants aux personnes qui aident les personnes handicapées, et avoir un budget consacré entièrement à la souveraineté nationale et à la solidarité nationale". (Source : genethique.org - discours publique 16/03/12)

Interruption de grossesse

Elle souhaite dérembourser les "avortements de conforts". "Je ne suis pas pour remettre en cause les avortements, mais je dis qu'il y a des dérives et des abus qui remettent en cause ce droit : les femmes qui utilisent ce droit comme un moyen de contraception". (source : Elle.fr)

Elle propose "l'adoption prénatale [...] pour rassurer ces mères qui ne veulent pas avorter". (source : Elle.fr)

Jean-Luc Mélenchon

Euthanasie

"Je suis partisan du suicide assisté". (Source : La Vie 23/02/12)

Jean-Luc Mélenchon veut "inscrire dans la constitution" le "droit à l'euthanasie". ( source: www.lepoint.fr - AFP 11/04/12)

Nicolas Poutou

Euthanasie

Philippe Poutou veut une nouvelle loi pour "rendre possible et encadrer la possibilité de l'euthanasie"( source: www.lepoint.fr - AFP 11/04/12)

Interruption de grossesse

Il est favorable à la réouverture des 140 centres d'IVG fermés depuis 10 ans car « cela rejoint l'idée d'un service public ». (source : Elle.fr)

Nicolas Sarkozy

Dépistage prénatal

Le dépistage prénatal « est un droit sur lequel je ne reviendrai pas ». (Source : www.famillechretienne.fr - 16/04/12)

Euthanasie

"La loi Leonetti est parfaitement équilibrée, elle fixe un principe, celui du respect de la vie" (Source : www.lepoint.fr 11/04/12)

"L'euthanasie légalisée risquerait de nous entraîner vers des débordements dangereux et contraires à notre conception de l'être humain" (Source : elle.fr 06/03/12)

Handicap

Il faut "affirmer la citoyenneté des personnes handicapées. Cela passe par l'affirmation de leurs droits : droit à la scolarisation, droit à l'emploi, droit à la compensation et droit à l'accessibilité" (Source : www.genethique.org discours publique du 16/03/12)

Interruption de grossesse

Il se dit "en total désaccord" avec le déremboursement de l'IVG (source : émission « des paroles et des actes - francetv.fr)

Recherche sur l'embryon

"La recherche sur l'embryon et les cellules souches embryonnaires est une question qui a été largement débattue au Parlement lors du réexamen de la loi de bioéthique en 2011. Nous avons souhaité maintenir le principe d'interdiction tout en assortissant celui-ci de dérogations qui peuvent être accordées en fonction de l'intérêt et de la faisabilité de la recherche. Les pressions pour aller dans le sens contraire ont été impressionnantes et elles auraient même pu obtenir une majorité. En défendant fermement le principe de l'interdiction, j'ai tenu à maintenir toute expérimentation sous une étroite surveillance à la fois éthique et scientifique. Entre le 6 février 2006 et le 6 février 2011, seules 173 autorisations de recherches ont été délivrées par l'Agence de biomédecine". (source : www.famillechretienne.fr 16/04/12)

Par laurent.epailly le 16/04/12

A la Concorde, au milieu de de son dernier carré de 20 à 30.000 supporters, espérant Grouchayrou, Nicolas SARKOZY a eu l'idée de l'année :

«Dans ce nouveau modèle français, tout le monde aura droit à une deuxième chance et toute famille de bonne foi, confrontée à un accident de la vie dont la conséquence est le surendettement, pourra, comme une entreprise, bénéficier de la faillite civile telle qu'elle existe en Alsace afin de pouvoir redémarrer dans la vie ».

Bein oui... Bonne idée.

Sauf que ça existe déjà et qu'on appelle ça "le redressement personnel" et que ça existe depuis la Loi n°2003-710 du 1 août 2003 - art. 35 JORF 2 août 2003...

Et que même, dans l'exposé de la Loi, on précisait bien qu'il s'agissait d'étendre à la France le système alsacien de faillite personnelle (modèle allemand, donc).

Bref, vu que ce n'est pas la première fois qu'il propose de mettre en place quelque chose qui existe déjà (comme, par exemple, l'abrogation du crédit automatique de remise de peines), on peut raisonnablement penser qu'il a grand besoin de vacances.

Disons, les 5 prochaines années...

Par laurent.epailly le 15/04/12

Voilà donc les propositions Hollande sur la Justice.

J'ai trouvé cela sur son site :

François Hollande dresse le bilan d'une justice qui, depuis 5 ans, « a été désorganisée par une suite de lois, annoncées toujours dans des circonstances - celles de drames, de tragédie, de faits divers - et qui ont été votées sans la réflexion et la concertation indispensables ». Face à une institution « affaiblie, appauvrie, pour ne pas dire déconsidérée », François Hollande affirme ses propositions, fondées sur trois principes : « La justice doit être accessible à tous. La justice doit être efficace. La justice doit être indépendante ».

Accessibilité d'abord avec :

- La création d'un « guichet unique de greffe, qui permettra un accès plus facile à justice, dans toute la France, pour toutes les demandes et quelle que soit, en définitive, la juridiction regardée comme compétente ».

- L'amélioration de « l'aide juridictionnelle, en partenariat avec les Barreaux, afin que tout justiciable qui se présente devant la justice puisse réellement bénéficier de l'assistance d'un avocat ».

- Le développement de « l'échevinage, c'est-à-dire l'association de citoyens compétents à l'oeuvre de justice».

Efficacité ensuite avec :

- L'évaluation de « notre système judiciaire, qu'il s'agisse du code pénal ou du code de procédure pénale ».

- La suppression des « peines planchers, qui sont non seulement contraires au principe d'individualisation des peines, mais qui en plus ne sont pas pertinentes contre la récidive ».

- Le doublement du « nombre de centres éducatifs fermés. Mais je sais aussi, par expérience, l'importance des autres structures d'accueil dans l'éventail des solutions envisageables par les juridictions, notamment en milieu ouvert ou dans les unités éducatives d'hébergement ».

- En matière de récidive sexuelle, « des soins adaptés à la sortie de prison mais aussi dès la première incarcération, avec une évaluation médicale psychiatrique pour chaque délinquant sexuel».

Indépendance enfin avec :

- La réforme du « Conseil supérieur de la magistrature. Il sera doté de vrais moyens et de compétences élargies, composé à parité de magistrats et de non-magistrats dont la nomination devra être approuvée par les commissions des lois du Parlement».

- La nomination « sur avis conforme du Conseil supérieur de la magistrature » de « tous les magistrats du Parquet, y compris les procureurs généraux » et non plus seulement sur avis simple.

[Par ailleurs, François HOLLANDE veut supprimer la Cour de Justice de la République].

Que peut-on en penser ?

Globalement, le spectre visé est beaucoup plus large (infiniment plus large, même) que celui défendu par Nicolas SARKOZY.

Certaines mesures apparaissent de bonne politique, comme le greffe unique.

L'échevinage ainsi que "l'amélioration de l'AJ" laisse perplexe, en attente de précision : on se doute qu'il s'agit sans doute d'aller à l'économie... Même si on nous annonce la concertation avec les Barreaux, concertation totalement inexistante depuis 5 ans et le Tour de France de Rachida...

Surtout, l'amélioration de l'AJ, ça ne veut surement pas dire l'augmentation, ou alors à la marge, sinon, un nouveau système de financement et de gestion...

On applaudit à la suppression de la CJR qui est un scandaleux anachronisme faisant juger, quand elle le veut bien, les politiques par leurs pairs, qui plus est, avec une mansuétude confondante.

On regrette de ne plus y voir la suppression annoncée, il y a quelques mois (une éternité en politique ...), au moins du timbre fiscal à 35 Euros (gageons qu'il sera juste supprimé aux prud'hommes et devant le JAF).

En gros, tout ceci souffre globalement d'imprécision, contrairement à Nicolas SARKOZY, marque de fabrique HOLLANDE.

Mais a le mérite de poser de grands principes et de balayer large quand Nicolas SARKOZY se contente de quelques mesures très précises qui ne peuvent constituer une politique de la Justice.

Surtout, quelque mesure qu'il avance, on ne peut toujours que se demander, de manière lancinante "pourquoi ne l'a-t-il pas fait avant ?" Aucune rupture ne pouvant se faire avec lui, puisqu'elle ne peut se faire que contre lui, ce qui est insensé.

Bref, pour le second tour, nous devrions avoir le choix entre signer un chèque en blanc à l'un sans garantie de provision, ou resigner un chèque à un autre dont le premier chèque a été rejeté faute de provision...