Mar
26
La lutte contre le nématode du pin

Une instruction technique , publiée le 14 mars 2019, préconise un plan d'urgence ou plan national d'intervention sanitaire d'urgence (PNISU) visant à préparer les services de l’État dans la mise en place de mesures de lutte contre le nématode du pin dans le cas d'une suspicion ou d'une confirmation de foyer.

Le plan d'urgence est activé lorsqu'un foyer de nématode du pin est découvert.

Il est notamment prévu aux termes de cette instruction :

- concernant l’ inventaire et la cartographie des arbres à abattre:

Si le mode de gestion retenu en zone infestée est la coupe rase, l'abattage concerne tous les arbres sensibles.

En zone infestée en cas de gestion à l'arbre centrée, les arbres contaminés et identifiés sont abattus.

En zone tampon, l'abattage porte sur les seuls arbres identifiés.

 Les arbres identifiés sont des végétaux sensibles présentant un risque de contamination par le nématode du pin ou pouvant servir de site de ponte à son vecteur (photos dans la boîte à outil).

En zone tampon, tous les arbres identifiés doivent être abattus, détruits sur place ou retirés.

Les arbres sensibles et identifiés doivent être cartographiés à l'aide d'un système d'information géographique permettant le suivi ultérieur des prélèvements d'échantillons et la traçabilité des bois jusqu'à leur site de transformation final. La cartographie peut s'appuyer sur des techniques de télédétection, par images satellites ou photos aériennes et sur des observations visuelles de contrôle depuis le sol. Une étude DGAL/IGN est actuellement en cours afin de stabiliser un protocole de télédétection incluant une photo-interprétation.

- concernant la notification officielle du nouveau foyer aux propriétaires ou détenteurs des végétaux et identification de la destination des bois :

Le SRAL (Service Régional de l'Alimentation) informe les propriétaires concernés par cet inventaire, identifiés grâce au cadastre, et leur demande de procéder à l'exploitation des arbres cartographiés, dans le délai imparti, et selon les modalités décrites dans les fiches techniques correspondantes.

Avant la mise en œuvre de toute coupe, les propriétaires sont tenus de demander une autorisation de travaux au SRAL, qui comporte : la période et le mode de réalisation des travaux (abattage manuel ou mécanisé, distance de débardage et localisation des places de dépôt, traitement des rémanents...) , l'(les) entreprise(s) retenue(s) et la(les) destination(s) des bois.

Instruction technique, DGAL/SDQSPV/2019-209, Publiée le 14-03-2019

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA