Aug
28
La lutte contre les feux de forêts en France

Un dossier de presse de la campagne 2018 de lutte contre les feux de forêt de la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises établit un bilan des incendies de forêts en France en 2017

Avec une surface couvrant un quart du territoire national soit quinze millions d’hectares de forêts, la France occupe la troisième place des pays les plus boisés de l’Union européenne.

Mais cette richesse, à laquelle s’ajoute la nombreuse diversité des zones forestières françaises constituées de plus de 130 espèces d’arbres différentes, rend le territoire plus vulnérable aux incendies.

2017 a de nouveau été marquée par un nombre important d’incendies, notamment dans le sud-est de la France et la Corse.

24 500 ha constitue le bilan définitif et officiel de la végétation parcourue par les feux de forêt en France en 2017.

Ce chiffre brut s’explique par plusieurs facteurs et notamment aux fortes chaleurs et à la sécheresse ainsi qu’un nombre accru de journées avec de forts vents qui favorisent la propagation et rendent encore plus difficile l’intervention des moyens aériens et terrestres ;

La zone méditerranéenne est restée en 2017 la plus impactée avec plus de 85 % des surfaces détruites.

La période d’activité la plus intense aura été celle de la dernière semaine de juillet avec une surface brûlée cumulée de 8 000 ha.

Au total, six incendies ont parcouru plus de 1 000 ha :

En Haute-Corse :

  • Olmeta di Tuda (2 260 ha le 24 juillet) ;

  • Nonza (1 617 ha le 11 août) ;

  • Ville-di-Paraso (1 316 ha le 20 octobre).

Dans le Var :

  • Artigues (1 780 ha le 24 juillet) ;

  • La Londe-les-Maures (1 423 ha le 25 juillet).

Dans le Vaucluse :

  • La Bastidonne (1 140 ha le 24 juillet).

Vingt-deux autres incendies ont parcouru plus de 100 ha dans les départements des Alpes-de-Haute-Provence (2), des Alpes-Maritimes (1), de l’Aude (1), des Bouches-du-Rhône (4), de la Corse-du-Sud (5), de la Haute-Corse (3), de l’Hérault (3), des Pyrénées-Orientales (1), et du Var.(2).

Sur le reste du territoire, l’activité feux de forêt a été beaucoup moins soutenue puisque la sécheresse n’était pas durablement installée. Ainsi, dans le quart sud-ouest, si en début d’année 3 400 ha ont été touchés, la naissance de feu de forêts a été quasi inexistante au vu d’une pluviométrie inhabituelle tout au long des mois de juillet et août.

Les mesures préventives :

Le plan départemental de protection de la forêt contre l’incendie (PDPFCI) définit les grandes orientations en matière de prévention et de lutte contre les incendies, les actions à mener et les objectifs à atteindre en prenant en compte les feux et les aménagements ainsi que leur planification.

L’obligation de débroussaillement s’applique dans les départements exposés aux risques d’incendie de forêt.

L’article L.134-6 du Code forestier prévoit une obligation de débroussaillement :

 

 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA