Jun
16
Marché foncier rural, forestier et viticole 2012

De manière très globale, en 2012, le prix des terres agricoles stagne alors que le prix des grands vignobles poursuit son ascension.

Concernant plus particulièrement le prix du marché forestier :

L'Indicateur 2013 du marché des forêts en France a été présenté le 15 mai lors de la conférence de presse organisée par la Société Forestière de la Caisse des dépôts et la FNSafer.

L'Indicateur du marché des forêts en France est réalisé par Terres d'Europe-Scafr, bureau d'études de la FNSafer, en partenariat avec la Société Forestière de la Caisse des Dépôts.

Aux termes de cet indicateur apparaissent les éléments chiffrés suivants :

* Contraction du marché : de 4 % en surface et de 14 % en valeur lié au recul des ventes de biens forestiers avec bâti.

* Repli du prix des forêts : de 1,5 % en 2012, après une hausse de 19,5 % entre 2009 et 2011.

* Suractivité en janvier : la fiscalité oriente toujours les marchés.

* Expansion du marché des parcelles de 1 à 10 ha : nombre de transactions en progression depuis 2007, des prix en hausse, traduction de la valeur refuge et d'une vive demande en bois énergie.

Evolution du prix des forêts par classe de surface entre 1997 et 2012 (Source : Terres d'Europe-Scafr d'après Safer) : cf http://www.safer.fr/indicateur-2013-marche-forets-france.asp

Concernant le prix des vignes :

Le prix des vignes AOP gagne 13,5 % sous l'impulsion du champagne (+21,5 %) et du cognac (+10 %), mais en dehors des vins haut de gamme, le marché des vins courants reste atone .

A titre indicatif, on peut noter l'évolution de certains vignobles :

1-Champagne :

Le prix moyen des vignes de Champagne a gagné près de 22 % sur l'année 2012 (19,6 % hors inflation) et atteint 1.088.700 euro/ha. « La course au foncier par les grandes maisons de Champagne s'est donc poursuivie et le prix des vignes s'en ressent dans tous les départements et toutes les zones de l'appellation », indique la FNSafer.

2- Le prix moyen des vignes en Alsace :

Le prix augmente de + 5,5 % entre 2011 et 2012, pour s'établir à 139.900 euros/ha en 2012, contre 132.600 euros/ha en 2011.

3-Bassin Bourgogne Beaujolais Savoie Jura :

Le prix moyen augmente de 2,5 %, à 135.500 euros/ha, contre 132.200 euros/ha en 2011.

4- Bassin viticole Bordeaux-Aquitaine :

Stabilisation de ses prix (+ 3,3 % en moyenne, + 1,6 % en valeur constante) à 82.000 euros/ha après une hausse de 11 % en 2011.

5-Bassin Vallée du Rhône-Provence :

Le prix moyen de l'hectare reste stable, à 37.500 euros/ha.

6-Bassin Cognac :

Après un gain de 13 % en 2011, le prix moyen national des vignes à eaux-de-vie Aop, reflet principalement de celui des vignes de Charentes-Cognac, croît encore de 12 % en 2012 et atteint 35.200 euros/ha.

7-Bassin Val de Loire - Centre :

Une embellie peut être notée, portée par une petite hausse de 2,2 % à 27.700 euros/ha après deux années de baisse consécutives (27.100 euros/ha en 2011).

8- Le marché des vignes dans le bassin Sud-Ouest :

Ce marché se caractérise par une grande stabilité des prix, à 13.500 euros/ha, le léger recul par rapport à 2011 provenant de la baisse notable du prix des vignes en Aop Madiran.

9-En Languedoc-Roussillon :

Une augmentation généralisée du prix des vignes Igp (Hérault : 13.000 euros/ha, Gard : 12.500 euros/ha, Aude : 12.000 euros/ha), est constatée.

Par contre le prix des vignes est en baisse pour la plupart des Aop du Languedoc-Roussillon.

Selon la FNsafer, les prix des vignes entre les bassins viticoles français varient d'un facteur pouvant allant de 1 à 100.

Tiré de la Source :

Terre-net Média (http://www.viti-net.com/actualite/france/article/les-ecarts-continuent-d...)

Indicateur 2013 du marché forestier par la société forestière de la CDC (http://www.forestiere-cdc.fr/index.php/sfo/public/actualite/a_la_une/indicateur_2013_du_marche_des_forets)

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA