May
16
FAITES LA FÊTE !

Une récente jurisprudence de la Cour d'Appel de VERSAILLES mérite d'être commentée.

Il s'agissait de déterminer le périmètre exact du monopole du Comité d'Entreprise pour la gestion de toutes les activités sociales et culturelles de l'entreprise.

Il était déjà établi que toutes les manifestations à caractère festif, à l'occasion par exemple des fêtes de Noël ou d'un départ en retraite, relevaient de ce monopole.

Dans le cas d'espèce, la société NEURONES IT revendiquait le droit d'organiser des réunions professionnelles dans un contexte plus festif qu'une présentation formelle classique. Cette société organise ainsi chaque année une soirée de présentation des résultats de l'année passée et des perspectives de l'année future à ses salariés, à l'occasion d'une soirée agréable.

La Cour d'Appel a jugé que l'organisation d'une telle manifestation ne relevait pas du monopole du Comité d'Entreprise et pouvait donc être librement organisée par l'employeur.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA