Sep
30
Des retards répétés peuvent justifier un licenciement.

C'est notamment le cas lorsque le salarié est chargé de la sûreté des aéroports.

"Une accumulation de retards au travail en deux mois, d'une durée allant jusqu'à quarante-cinq minutes, accumulation qui a fait suite à de nombreux autres faits de même nature, a créé indéniablement pour la société employeur chargée de la sûreté dans les aéroports une perturbation importante et un risque permanent de ne pas remplir les obligations qui sont les siennes au regard de la réglementation en vigueur, dont les exigences ont été sensiblement renforcées au cours des dernières années."

Cour d'appel PARIS CHAMBRE 21 SECTION C 22 Mai 2008 Numéro JurisData : 2008-364641

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Commentaires

Nom: 
Cindy
Site: 
http://

Dans un aéroport un agent de sureté a pris sa pause repas comme indiqué dans son planning. Par deux fois, son planning a été avancé pendant sa pause repas, et on lui a dit être en retard de 45 minutes par deux fois.

Comment un agent de sureté peut il être dans ce cas responsable d'un retard non prévu par son planning de service? Peut -on le licencier pour faute ???? N'est ce pas de la responsabilité de l'employeur ou de prestataire de ne pas prévenir de la modification de l'horaire???

Pouvez me répondre???

Je ne donne pas de consultations gratuites par l'intermédiaire des commentaires, du mail ou encore du téléphone ou du courrier...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA