Jun
28
Divorce gardé, incompréhension partagée.

Monsieur le Président de la République a annoncé que les divorces sur consentement mutuel seront conservés par les avocats et le projet de les laisser au notaire est abandonné.

Combat gagné ? Pas si sûr, il en existe toujours un: celui de convaincre les justiciables car ils commentent cette mesure et ne comprennent pas, toujours notre légende.

Et pourtant, c'est pour eux que nous nous sommes battus (voir ICI, les raisons de ne pas accepter le divorce notarié).

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50

Le Monde, commentaires.

Eric M.

28.06.08 | 10h30

bien dommage, il y a aussi des divorces par consentement mutuel, donc pourquoi les avocats? cela s'appelle du racket.

Noir ET blanc!

28.06.08 | 09h36

Les avocats s'en mettent plein les poches. Ceux que je connais sont d'une inhumanité effarante, d'un cynisme total, d'une avidité sans pareille. Qu'ils contrent une telle réforme par tous les moyens était rien moins qu'attendu. M. Sarkozy était bien placé pour le savoir. Or, quand il veut forcer des réformes impopulaires dans tel ou tel secteur, il ne met pas de gants. Alors pourquoi tant de retenue avec ses collègues? Médiatique, il a juste voulu tirer profit pour lui-même de cette bonne idée!

bizb

GEORGES D.

28.06.08 | 07h16

Avis aux "nouveaux mariés":demandez conseil à un avocat pour avoir toutes les garanties pour que votre union débouche sur un divorce conflictuel! Et de grâce,ne tardez pas trop à vous crêper le chignon,car la survie de ces "bo-bohs" en robe noire en dépend! Et n'oubliez pas:le septième divorce(après les six premiers qui vous auront ruinés) est offert!

laurent l.

28.06.08 | 06h40

Le divorce représente la principale source de revenus des avocats. Il était donc logique que ces derniers contestent le projet. Et M. Sarközy de Nagybocsa, avocat de son métier, leur a donné raison. C'est beau, l'esprit de corps.

Cyrano

27.06.08 | 23h25

Et oui, on ne va tout de même pas faire des misères à ses petits collègues. La réforme, c'est bon pour les autres, surtout pas pour les catégories et professions qui prêchent en permanence le régime sec pour autrui avec de grands airs moralisateurs, et hurlent à la violation de la liberté et de la démocratie (évidemment) dès qu'on touche à leurs propres fromages corporatistes. Et dire qu'il y en a encore qui traitent les cheminots de bolchéviques...

christian s.

27.06.08 | 22h02

Encore une reculade devant le lobby des avocats, apres les taxis. De toutes façons c 'est l evolution normale , un autre que Sarko plus courageux le fera tôt ou tard. au Mexique on peut si on est d accord divorcer en 3 semaines pour 40 euros chacun . chrismex

FRANCOIS R.

27.06.08 | 21h52

Et en avant toutes pour une marche arrière. Et voilà notre chef d'état qui ne sait plus sur quel pied danser et il veut transformer les citoyens en girouettes. Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse ! en sera-t-il ainsi de toutes les réformes ? Et pourquoi pas ?

redival

27.06.08 | 20h37

Pour se marier, il n'est pas indispensable de recourir à des juges, avocats, notaires et autres. Alors ???

Commentaires

soyons philosophes, les huissiers doivent être encore moins aimés que nous. Et pourtant ceux que je connais sont d'une grande humanité. c'est comme cela.

et notre mauvaise image ne date pas d'hier, voir ICI

Nom: 
Grand yves
Site: 
http://

voir mon commentaire ici !

il est dommage que cette image de contentieux nous colle à la peau même si le paradoxe est de ne pas banaliser le divorce. et là dessus il y a trop de differences dans la reception des clients tant par les avocats que les juges. quand l'étape de conciliation ne permet pas d'être entendu, elle ne sert à rien et que dire dans ce cas aux justiciables: qu'ils ont bien raison !

Nom: 
Saint Thomas
Site: 
http://

"Le bourreau conduisit le condamné à mort avec grande humainté : Il lui offrit sa dernière cigarette enl e tenant délcatyement par la gorge pour le faire payer jusqu'à son dernier souffle" Actte saisissant d'amotion positive en effet ... calcul qui parie sur l'humain et crypté pour le commun des mortels que nous sommes bien entendu.

Serait-il donc un mal aimé sans causes ?

Biensûr, biensûr la vérité n'est jamais tout à fait conforme au réel et les traditions fournissent des contre-façons qui tiennent leur place...Tant d'humanité au service de l'ordre a& du mal à se faire accepter en effet.

Certes mais le blé sera beau cette année et la moisson prospère bien que la météo nous inique le temps des vies précaires qui gardent le coeur fier, une saison de galères, le temps des commerces démétères en bijoux arrogants, la siaosn du silence des peurs et des fausses transparencesdes marchés de dupes.

Invitez donc ici la déesse ISIS pour éclairer la conscience de chacun, vous qui êtes rompus aux échos du monde et le flaire aiguisé à toutes les bonnes afaires, qui fouiller votre coeur jusqu'aux tréfonds pour défendre la veuve et l'orphelin dans vos métiers de généreux qui entraine une solitude atroce que je ne souhaite à personne, "le droit toujours devant mais tout le rste de travers", la main sur le coeur mais unpeu moins le couer sur la main.

Au nom du père, du fils et du saint esprit je prerai pour vous et votre si grand malheur de vous sentir tant mal aimes, vous qui travaillez pour l'intérêt général d'arrache coeur et ne comptez pas vos heures dans un si bel esprit de justice......

Bravo Grand Yves pour cette réflexion oh combien pertinente!

et vous faites avancer le débat c'est certain !

Nom: 
grandyves
Site: 
http://

votre image n'intérese plusl. Pleurer misère la dessus, franchement, c'est pas plus pertinent qeu ma formule, au même niveau

notre image intéresse toujours puisque notre mauvaise image dure et perdure... et le débat est de savoir pourquoi nous n'arrivons pas à l'améliorer

en tout cas, je suis heureuse de constater que vous admettez que votre réflexion n'est pas pertinente, finalement vous n'êtes pas dénué d'intelligence !

Nom: 
grandyves
Site: 
http://

je préfère le texte à l'image, le contenu à l'apparence, l'intelligence à l'égo, la complainte permanente devient lassante

et je pense qu'il est grand temps de clôturer les débats car vous devenez discourtois...

de plus vous êtes hors sujet, je crois que beaucoup se moque de ce que vous aimez et ce que vous n'aimez pas, ne pensez-vous pas ?

Nom: 
l'égaré ici par erreur d'aiguillage
Site: 
http://

Ils voudraient que les justiciables leur fasse une déclaration d'amour en plus ! Ils gardent le divorce, de quoi se plaigent-ils encore ? Le divorce parait bien incompatible avec l'amour non?

Vaste débat pour ces avocats en manque d'amour et de popularité, bienfaiteurs qu'ils sont tous pour l'humanité et convaincus de leur l'intelligence supérieure et chromée.

N'y a t-il pas conflit d'intérêt entre amour et divorces ?

Et ils voudraient aditionner les deux! Grandyes, j'espère que vous êtes rassuré de lire que vous n'êtes pas dénué d'intelligence que le grand maître de ces lieux vous reconnaît ici, quelle chance pour vous, Sieur GrandYves. Améliorez, améliorez le désordre caché derrière l'ordre établi par des crétins serviles. GrandYvbes, attention à ne pas vous faire traiter de crétin par votre inpertinence, si ce n'est d'imbécile qui n'y comprenez rien aux jeux de séduction, vous parlez bête vous dit-on à moins que vous ne soyez aveugle Les avocats seront donc voués à rester incompris dans leur si précieux dévouement. Sachez GrandYves qu'il signent toujours entre eux "votre bien dévoué". La dévotion dont il font preuve ainsi entre eux mérite le plus grande attention du grand public dont vous êtes sans doute pour être aussi ignorant de la souffrance de tous ces avocats en mal d'amour et qui ont craint pour leurs ressources en eprdant les divorces.Ils réclament de l'amour GranYves, pas de l'humour! sinon ils feront la grimace, incrédule va et sans imagination GranYves face aux inégalités auxquelles sont confonrtés ces malheureux

nous réclamons de l'amour selon vous mais pas seulement voyons, vous oubliez quelque chose, non ??? nous voulons de l'argent rien que de l'argent, vous le savez bien, c'est ce qui fait tourner le monde

en tout cas, je constate que les clichés sont toujours bien présents et que mon titre sur l'incompréhension partagée est criant de vérité

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA