Nov
25
L'étranger malade et les médecins sous pression.

Les médecins se plaignent de pressions, c'est que nous rapporte le journal LE MONDE.

Les conditions d'octroi de titres de séjour aux étrangers malades seraient de plus en plus encadrées et complétement dégradées."Le Syndicat des médecins inspecteurs de santé publique (Smisp) dénonce "les pressions croissantes" qui s'exercent sur les médecins par les services préfectoraux, "en violation manifeste du code de la santé publique en ce qui concerne la déontologie médicale"."

(...)

"Depuis quelques mois, les collègues nous font remonter de plus en plus de problèmes, explique Brigitte Lacroix, présidente du Smisp. Les dossiers qu'ils examinent sont discutés par leur hiérarchie, on leur redonne en leur demandant de mieux regarder... Les têtes des directions départementales de l'action sanitaire et sociale (Ddass) leur disent : "La préfecture se plaint qu'il y a trop d'avis positifs..." Il faut dire que les directeurs de Ddass sont soumis aux préfets, lesquels sont soumis à de fortes pressions."

(...)

"Le ministère de l'immigration et de l'identité nationale nie toute immixtion dans les décisions des médecins. "Nous ne voyons aucune modification récente permettant d'étayer les informations du Smisp, affirme le cabinet du ministre Brice Hortefeux. La procédure des étrangers malades est restée inchangée et ne sera pas modifiée. Elle repose sur l'avis des médecins inspecteurs, donné en toute indépendance et dans le respect du secret médical."

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA