Oct
28
Le Procès d'une frite.

Vous avez sans doute entendu parler de cette chute terrible de cette dame, partie acheter des hamburgers à ses enfants chez Quick et qui est tombée non sur un os mais sur une frite.

Elle décrit sa chute:« Mais en entrant dans le fast food, mon talon droit s'est coincé dans le paillasson, puis mon pied gauche a glissé sur une frite. »

En tombant, la jambe droite est restée fichée dans le tapis et « mon genou a craqué ».

Bilan: une quadruple fracture, qui nécessite une opération de cinq heures, la pose de broches, un plâtre qui court de la cheville au haut de la cuisse.

Par l'intermédiaire de son avocat, cette jeune dame engage la responsabilité non de la frite mais du restaurant QUICK, ce qui est possible puisqu' un restaurant a une obligation de sécurité à l'égard de ses clients et le restaurant n'aurait pas du laisser traîner cette frite...

Pour en savoir plus sur cette frite: voir ICI , LA et ICI

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Commentaires

Nom: 
Christophe
Site: 
http://

Et un long procès qui s'annonce.

Juridiquement parlant c'est une histoire qui parait fort interressant.

Merci pour l'info....

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA