Jul
24
Plus de TIG pour les mineurs délinquants.

C'est ce que préconise Monsieur Alain JUPPE et Madame Rachida DATI, en visite à BORDEAUX.

Extraits SUD-OUEST

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50


Plus de travaux d'intérêt général pour les mineurs délinquants et plus de mesures de réparation : c'est le sens de la convention que la ministre de la Justice, Rachida Dati, a signée hier avec le maire de Bordeaux, Alain Juppé, en présence de Joël Couralet, directeur départemental de la Protection judiciaire de la jeunesse.

Cette convention, première du genre, vient formaliser ce qui existe déjà. Les collectivités locales sont les premières à accueillir des personnes condamnées à des peines de travail d'intérêt général (TIG), qu'elles soient majeures ou mineures. La nouveauté, c'est qu'elle fixe des objectifs précis et chiffrés. La mairie de Bordeaux s'engage ainsi à doubler en 2009 ses capacités d'accueil de jeunes délinquants condamnés à un TIG (soit une vingtaine de mineurs en plus), et de porter de 150 à 250 les mesures de réparation exécutées sur son territoire. Le tout dans un partenariat entre le Conseil local de sécurité et de prévention et la PJJ, avec le souci d'apporter une réponse éducative à la délinquance des mineurs.

Alain Juppé a rendu « hommage à la volonté réformatrice » de Rachida Dati, à sa « détermination » et à son « courage ». En écho, la ministre de la Justice a souligné l'action de la Ville de Bordeaux pour la prévention de la délinquance.

(...)

Si tout le monde sait ce qu'est un travail d'intérêt général, les mesures de réparation sont moins connues. Décidées elles aussi par la justice, elles vont des simples excuses à la victime à la compensation du préjudice qu'elle a subi, en passant par la remise en état de ce qui a été dégradé ou détruit.

Pour le symbole, la convention a été signée sur le pont du « Bosco », cette péniche de l'association Saint François-Xavier de Gradignan qui accueille des jeunes en galère pour les remettre à flot (notre édition d'hier).

Commentaires

Nom: 
Héhé
Site: 
http://

"C'est ce que préconise Monsieur Alain JUPPE et Madame Rachida DATI" : ils ne font donc qu'une seule personne ?

mais physiquement c'est un drôle de mélange

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA