Jan
22
Nos séparations.

Un livre drôle, poétique et magique.

Roman de David Foenkinos.

Extrait:

" (...) Elle me laissait seul dans le lit, et j'étais heureux de trouver parfois quelques cheveux, preuves de son passage. Je fis un jour une remarque à propos des traces qu'elle laissait. Elle me répondit:

" Je serais une bien mauvaise maîtresse, alors."

Voilà exactement le genre de réponse qui fait battre mon coeur, allez savoir pourquoi. En logique amoureuse, nous sommes l'Albert Einstein de l'autre. Il y a ainsi d'autres phrases d'Alice que j'ai trouvées formidables et qui sont sans valeur pour le reste des hommes:

" J'ai froid, mais je préfère dormir nue"

"On pourrait peut-être aller au cinéma un jour."

(...)

Et ainsi de suite. Si ces phrases ne vous font rien, c'est que vous n'êtes pas amoureux d'Alice"

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA