Par michele.bauer le 13/11/14

UN CNB UTILE : Pour une profession forte et solidaire

Mes Chères Consœurs, Mes Chers Confrères,

J’aurai pu présenter ma profession de foi par un simple slogan : Votez pour moi, Votez pour un avocat de proximité !

Oui, j’aurais pu mais vous auriez légitiment trouvé que ce slogan est bien insuffisant.

La question est donc de savoir : Pourquoi voter aux élections du CNB, pour la liste SAF sur laquelle je figure à la cinquième position, c’est-à-dire en position éligible?

Pourquoi voter pour le SAF aux élections du CNB ?

J’entends déjà les critiques contre mon Syndicat, Cher syndicat auquel j’ai adhéré en 2003, lors de ma prestation de serment voici presque 12 ans : Le SAF est un syndicat de gauche,  le SAF est trop politisé, le SAF est militant c’est bien mais je ne voterai jamais à gauche…

Le Syndicat des Avocats de France est en effet un Syndicat qui annonce sa couleur, il défend des valeurs que nous partageons tous : un avocat fort (le respect du secret professionnel, l’indépendance de l’avocat, sa juste rémunération), pour un justiciable protégé (égalité sociale,  libertés fondamentales, accès au droit …).

Je ne vois pas très bien où est le mal.

Vous pourrez relever que malgré son attachement à ces valeurs, le SAF n’a jamais manqué d’esprit critique à l’égard de notre gouvernement actuel.

Le Syndicat des Avocats de France a été le premier à se mobiliser lorsque le gouvernement a souhaité la démodulation des unités de valeurs de l’aide juridictionnelle par un communiqué au titre révélateur : La Droite n’a pas osé La Gauche le fait.

Puis, tout au long de cette année, difficile pour notre profession, le SAF a toujours réagi face aux attaques. Il a contesté vivement le projet de déréglementation de notre profession.

Le Syndicat des Avocats de France est actif à l’extérieur des institutions mais aussi à l’intérieur, au CNB.

Quelques exemples :

Nos élus ont participé à la Commission Textes à l’élaboration de conventions d’honoraires en matière de divorce destinées à faciliter la vie aux Confrères dans cette matière où les conventions sont désormais obligatoires.. Ces documents sont en ligne sur le site du CNB.

Catherine GLON, membre du SAF et du CNB  a coordonné le travail sur les juridictions du XXIème siècle.

La Commission « libertés et droits de l’Homme » présidée par Philippe CHAUDON, membre du SAF et du CNB a dégagé des positions fermes relatives à la protection des libertés et des droits de l’homme.

La Commission « Formation Professionnelle » a travaillé avec les élus SAF sur les nouveaux critères d’entrée au CRFPA (création d’un examen national).

La Commission « Règles et usages » a travaillé avec les élus du SAF sur la question de l’avocat en transaction immobilière en posant des limites déontologiques mais aussi sur la réforme de la publicité.

La Commission « Collaboration » a été soutenue et aidée par les élus du SAF pour l’adoption pour les collaborateurs de la réforme du statut de la collaboratrice enceinte et du collaborateur en arrêt maladie dans le sens d’une plus grande protection.

Le SAF souhaite continuer à travailler : pour un accès effectif au droit et à la justice, pour une meilleure prévoyance et une solidarité entre les avocats, pour une déontologie unique et renforcée contre la dérégulation, pour une présence sur  internet forte… (voir  sur ce point la plateforme des propositions: plaquette CNB SAF élections 2014)

 Pourquoi voter pour moi aux élections du CNB ?

Pour paraphraser mon slogan du début, si vous votez pour la liste SAF au CNB, vous votez pour une avocate , proche de vos préoccupations et accessible par tous les moyens de communication que j’utilise depuis toujours.

Le CNB souffre d’une mauvaise réputation.  Il est dit que le CNB manquerait de transparence, de communication et prendrait peu en compte  l’avis du commun des avocats.

En votant pour moi, vous aurez à disposition (dans les limites du possible) un Confrère de votre Barreau qui fera remonter vos réclamations, qui pourra aussi faire descendre les informations qui viennent de la Capitale, du CNB. Ma proximité se manifeste  sur internet, Blog, compte Twitter, Facebook…

Par ailleurs, en votant pour moi, vous votez aussi pour un avocat proche, dans son mode d’exercice, de beaucoup d’entre vous.

J’exerce à titre individuel dans une « moyenne » structure avec une secrétaire et une collaboratrice, je partage les moyens de mon cabinet avec deux associées.

Je suis une avocate généraliste à dominante de droit du travail, droit de la famille et droit pénal.

Dès ma prestation de serment, je me suis engagée au SAF dont j’étais la Présidente à Bordeaux en 2010-2012. Je suis intervenue notamment en cette qualité à une Assemblée Générale de l’Ordre durant laquelle j’ai développé les arguments qui s’opposaient à la mise en place d’un avocat exerçant en entreprise. J’ai diffusé également ces arguments par l’intermédiaire de mon Blog.

Parallèlement, je me suis investie au sein du Conseil de l’ordre durant 6 années. A ce titre, j’ai été chargée de vérifier la compatibilité des sites internet de nos Confrères avec le règlement intérieur. Je rapporte sur les demandes d’inscription formulées au titre de l’article 98 ( passerelle pour accéder à la profession dont bénéficie les juristes d’entreprise notamment).

Durant deux ans, j’étais déléguée du Bâtonnier auprès du CDAD.

Je préside l’Institut de Droit Social à Bordeaux .Nous avons pour objectif de créer avec le Vice-président et notre bureau, une dynamique en mettant en place des commissions pour prochainement publier une revue de jurisprudence des Chambres sociales de la Cour d’appel de Bordeaux, pour mettre en place des permanences auprès des référés du Conseil de Prud’hommes et pour organiser un Colloque de droit social afin de diffuser le savoir-faire des avocats du sud-ouest en matière de droit du travail et de la protection sociale. Un Blog de l’Institut de droit social sera mis en ligne prochainement.

Comme vous le savez, je suis une passionnée d’internet et des nouvelles technologies, je crois que je suis dans les premières à BORDEAUX  à avoir ouvert un site internet en 2007 et un Blog cette même année sur la plateforme du CNB.

Je suis également très combattive. J’ai fait partie des Confrères qui se sont mobilisés afin que la plateforme des Blogs avocats.fr du CNB ne disparaisse pas en créant le groupe Facebook CNB Touche pas à mon Blog et le compte Twitter du même nom. La plateforme n’a pas disparu, elle existe toujours mais doit être améliorée !

Je suis fière de faire partie du seul Syndicat qui a défendu la Blogosphère en publiant un communiqué: Blogosphère!  vous avez dit Blogosphère ? et en faisant intervenir les élus du syndicat, membre du CNB.

Je suis convaincue de la nécessité pour notre profession de renforcer notre présence sur internet tout en respectant notre déontologie. Les braconniers du droit ont très vite compris que le droit était aussi et surtout sur la toile, il s’agit aujourd’hui pour le CNB de permettre aux Confrères de bénéficier d’une visibilité en mettant à leur disposition des moyens immatériels de lutte pour préserver notre périmètre du droit.

Je m’engage si je suis élue à continuer à mettre toute mon expérience et toute mon énergie à votre service pour un CNB utile et pour une profession forte et solidaire.

Votre Bien Dévouée.

Par michele.bauer le 08/12/11

Comme vous le savez, je me représente au Conseil de l'ordre et souhaite renouveller mon mandat.

Hier, les résultats sont tombés, vous êtes 351 Consoeurs et Confrères a avoir voté pour moi, je vous en remercie sincèrement.

Il me fallait 383 voix, je suis donc au deuxième tour.

Je me permets de compter sur vous, n'oubliez pas de voter par la voie électronique, vous avez jusqu'à 16 heures.

Par michele.bauer le 04/12/11

La semaine prochaine auront lieu nos élections professionnelles.

- le mardi 6 décembre 2011: élections des membres du conseil national des barreaux ainsi que les élections du Bâtonnier à Bordeaux

- le mercredi 7 et le jeudi 8 décembre: élections des membres du conseil de l'ordre de Bordeaux ( je suis candidate voir ICI)

A Bordeaux, le vote est électronique, munissez vous de vos codes et votez de 8h30à 18h00 mardi et mercredi, le jeudi me deuxième tour du vote des membres du conseil de l'ordre aura lieu à 16h.

Pour le CNB, je ne peux que vous inviter à voter le SAF et à voter pour moi également, vous pouvez lire le numéro spécial élections du SAF qui ne pourra que vous convaincre du travail de la nécessité pour le saf d'avoir le maximum d'élus pour faire entendre et voter ses idées, ICI la lettre spéciale élections.

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 33 Cours Pasteur- 33 000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50

Par michele.bauer le 27/11/09

Les élections du Conseil de l'Ordre du Barreau de Bordeaux auront lieu lundi 30 novembre. Deux nouveautés: le vote électronique et 16 candidats dont Rosine BARAKE et Jacques HORRENBERGER pour qui je vous invite à voter.

Jacques HORRENBERGER est sortant, je suis membre du Conseil comme lui, et je peux vous dire que sa présence est très précieuse et utile.

Rosine BARAKE est une de nos membres actives du SAF de Bordeaux, elle s'intéresse à toutes les questions professionnelles mais aussi à toutes les matières qui ont un lien avec les libertés.

Lisez sa profession de foi ci-dessous et vous serez convaincus:

Candidate aux éléctions du Conseil de l'Ordre.

Qu'est-ce qui peut bien pousser une avocate qui a prêté serment en 1979 à faire acte decandidature en 2009 pour devenir

membre du Conseil de l'Ordre?

En apparence, un coup de tête mais en réalité le résultat d'une sourde et longue réflexion au fil de mon expérience professionnelle et de l'évolution de notre profession.Nous vibrons tous quand il s'agit de rendre sa dignité à une personne victime d'une situation de violence, de protéger un homme de la vindicte populaire, de rétablir un équilibre dans des

relations contractuelles, c'est-àdire quand il s'agit d'exercer notre profession d'avocat.

Ayant fait mes premiers pas d'avocat chez un ancien avoué, j'ai tout de suite été passionnée

par le traitement judiciaire des conflits, l'accompagnement des justiciables dans les méandres de la procédure, bref par la rhétorique judiciaire qui, lorsque survient un litige, donne l'espoir d'un possible à débusquer

Adhérente du Syndicat des Avocats de France depuis ma prestation de serment, engagée dans une association gérant une quinzaine d'établissements et services prenant en charge adolescents et adultes présentant des troubles du comportement ou des maladies psychiques, je ne suis pas en manque d'espaces de réflexion et d'action pour exprimer ce qui est pour moi fondamental à savoir la priorité de l'être humain sur tout le reste.

Pourtant aujourd'hui, c'est le désarroi des confrères qui me donne envie d'intervenir plus activement dans la vie du Barreau

bordelais. Nous sommes en effet sommés de muter, de troquer notre robe contre un costume de« trader «, de tourner le dos aux palais de justice, sans un regard sur ces autres gens de robe que sont les magistrats, eux-mêmes transformés en statisticiens et en opérateurs de saisie informatique

Face à des perspectives aussi déprimantes, nous avons deux solutions : devenir des fantômes errant sans vie dans les couloirs du Palais, ou faire avec ce qui se présente à nous comme un impossible et inventer des solutions pour rester avocat sans renoncer à l'essentiel.

« Ostinato rigore « était la devise de Léonard de Vinci. Elle pourrait être aussi celle de tout avocat moderne qui entend continuer à exercer son métier dans le respect des principes fondamentaux et du serment qu'il a un jour prêté.

Le Conseil de l'Ordre reste un maillon opérant dans la survivance du pacte démocratique. Il est indispensable d'y faire entendre toutes les voix des confrères bordelais et toutes les couleurs de la profession.

C'est le sens de ma candidature. En utilisant le vote électronique depuis votre bureau ou depuis la maison de l'avocat, 18-20, rue du Maréchal Joffre, vous confirmerez votre inscription dans la communauté professionnelle des avocats du Barreau de Bordeaux et contribuerez à sa vitalité.

Rosine Baraké

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50.

Par michele.bauer le 10/12/08

Une majorité de Consoeurs et Confrères ont bien voulu m'élire, je tenais à les remercier sincèrement !

Les autres élus sont:

- Mme Sylvie DE LESTRANGE

- Mme Catherine MICHELET-QUINQUIS

- M.Dominique DELTHIL

- M.Stéphane GUITARD

- M.Fabrice DELAVOYE

- M.Olivier RICHARD

- M.Philippe QUERON

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Par michele.bauer le 09/12/08

Monsieur Michel DUFRANC est élu avec 393 voix contre 363 pour Madame Anne CADIOT-FEIDT.

Attention les votes continuent: le Conseil de l'Ordre 1er tour de 15h30 à 18h30 - 2ème tour de 18h30 à 20h30.

Et n'oubliez pas de voter pour le CNB c'est important et c'est de 15h30 à 20h, le scrutin étant suspendu de 17h30 à 18h30.

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Par michele.bauer le 04/12/08

Vous l'avez entendu, les élections prud'homale qui ont lieu hier n'ont pas mobilisé, le taux d'abstention est important.

La presse s'interroge sur cette institution:

- Le Monde publie plusieurs articles: des témoignages: les Prud'hommes c'est la roulette russe- les Prud'hommes m'ont permis de régler mon affaire à l'amiable, une analyse: ce qui mine les Prud'hommes, ce sont les délais.

- Libération: un article de Tiennot GRUMBACH, ICI

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Par michele.bauer le 01/12/08

Mercredi, que vous soyez employeurs ou salariés, allez voter pour vos représentants au sein des Conseils de prud'hommes, pour en savoir plus, ICI.

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Par michele.bauer le 02/11/08

Les élections du Dauphin auront lieu au mois de décembre 2008 en même temps que les élections du Conseil de l'ordre et des membres du CNB.

Les candidats déclarés pour le Bâtonnat à BORDEAUX sont ma Consoeur Anne CADIOT-FEIDT et mon Confrère Michel DUFRANC.

La candidate a mis en place une manière originale de dialoguer: un forum sur lequel il est possible de lui poser des questions: ICI, à visiter !

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Par michele.bauer le 10/10/08

Je vous ai déjà parlé du site consacré aux élections prud'homale.

Ce dernier précise les dates à retenir pour cette élection: ICI

Extraits.

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50


28 décembre 2007 : date de photographie du corps électoral. C’est à cette date que votre situation en tant que salarié, employeur ou demandeur d’emploi est prise en compte pour l’inscription sur les listes électorales.

De décembre 2007 à mi-avril 2008 : recueil des données prud’homales permettant l’inscription de l’ensemble des électeurs sur les listes électorales.

Février et mars 2008 : consultation des données prud’homales dans les entreprises ; chaque salarié peut vérifier qu’il est inscrit dans le bon collège, la bonne section et sur la bonne commune.

Du 1er au 19 septembre 2008 : envoi des cartes d’électeurs.

A partir du 19 septembre : consultation de la liste électorale en mairie et sur le site internet, et ce jusqu’à 8 jours suivant l’affichage des résultats du scrutin.

Du 19 septembre au 20 octobre 2008 : Période pour exercer un recours gracieux auprès du maire de la commune où on est inscrit (demande d’inscription, de radiation ou de modification sur les données prud’homales). La décision du maire peut être contestée devant le tribunal d’instance.

Du 21 octobre 2008 au 3 décembre 2008 : Période pour exercer un recours contentieux (demande d’inscription, ou de modification sur les données prud’homales ) auprès du juge d’instance.

Du 19 au 26 novembre 2008 : vote électronique par Internet pour les électeurs inscrits sur les listes électorales à Paris.

Le 3 décembre 2008 : jour du scrutin, vote à l’urne, date limite de réception des votes par correspondance. Le matériel de vote par correspondance sera envoyé à tous les électeurs à la mi-novembre 2008