Par michele.bauer le 15/11/07

Nous changeons d'ère et entrons dans celle de la dématérialisation.

Déjà, les CD rom accompagnaient toutes les revues juridiques, et maintenant la Cour de cassation dans un communiqué annonce la dématérilisation complète de ses bulletins.

Le Bâtonnier nous a annoncé la dématérialisation des dossiers: bientôt plus de copie de dossiers pénals et civils (le coût serait à notre charge, 55 euros par mois et par cabinet !)

Je ne sais pas si cette dématérialisation est une bonne chose, même si ce n'est pas très écolo (pardon à notre Confrère Seguin), j'aime le contact avec le papier et j'aime posséder le papier...

Les informations sont si rapides aujourd'hui, une information en remplace une autre et cette dématérialisation correspond sans aucun doute à notre temps.

Fini la belle époque des lettres que l'on s'échangeait ,écrites sur un beau papier granulé et au stylo plume.

Internet et les mails que nous ne conservons pas sont venus remplacer nos enveloppes sur lesquelles était écrit au verso : "facteur, vite l'amitié n'attend pas" (je précise que j'avais dix ans quand j'écrivais cela, vous l'avez compris)

C'est comme cela, dommage c'était bien le papier quand même, mais c'est une personne qui adore conserver les souvenirs qui parle (et non une conservatrice attention)

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50

Par michele.bauer le 14/11/07

De la grève:

Cliquez ICI

il paraît que la SNCF vous fera préférer l'avion...

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Par michele.bauer le 03/11/07

Never Forever

" Deuxième long métrage de la cinéaste coréenne expatriée aux Etats-Unis Gina Kim, Never Forever est à la fois le portrait d'une femme qui se dessine progressivement à travers un itinéraire personnel, moral et sentimental, et une vision sociale dont l'amertume s'accroît au fur et à mesure de la progression du récit. " (LE MONDE)

et j'ajouterai, musique sublime, du même compositeur que la leçon de piano,vous vous souvenez ?

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50

Par michele.bauer le 20/10/07

Vous le connaissez, Paul Eluard: Liberté (à méditer... surtout aujourd'hui)

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50


Liberté

Sur mes cahiers d'écolier

Sur mon pupitre et les arbres

Sur le sable sur la neige

J'écris ton nom

Sur toutes les pages lues

Sur toutes les pages blanches

Pierre sang papier ou cendre

J'écris ton nom

Sur les images dorées

Sur les armes des guerriers

Sur la couronne des rois

J'écris ton nom

Sur la jungle et le désert

Sur les nids sur les genêts

Sur l'écho de mon enfance

J'écris ton nom

Sur les merveilles des nuits

Sur le pain blanc des journées

Sur les saisons fiancées

J'écris ton nom

Sur tous mes chiffons d'azur

Sur l'étang soleil moisi

Sur le lac lune vivante

J'écris ton nom

Sur les champs sur l'horizon

Sur les ailes des oiseaux

Et sur le moulin des ombres

J'écris ton nom

Sur chaque bouffée d'aurore

Sur la mer sur les bateaux

Sur la montagne démente

J'écris ton nom

Sur la mousse des nuages

Sur les sueurs de l'orage

Sur la pluie épaisse et fade

J'écris ton nom

Sur les formes scintillantes

Sur les cloches des couleurs

Sur la vérité physique

J'écris ton nom

Sur les sentiers éveillés

Sur les routes déployées

Sur les places qui débordent

J'écris ton nom

Sur la lampe qui s'allume

Sur la lampe qui s'éteint

Sur mes maisons réunis

J'écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux

Dur miroir et de ma chambre

Sur mon lit coquille vide

J'écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre

Sur ces oreilles dressées

Sur sa patte maladroite

J'écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte

Sur les objets familiers

Sur le flot du feu béni

J'écris ton nom

Sur toute chair accordée

Sur le front de mes amis

Sur chaque main qui se tend

J'écris ton nom

Sur la vitre des surprises

Sur les lèvres attentives

Bien au-dessus du silence

J'écris ton nom

Sur mes refuges détruits

Sur mes phares écroulés

Sur les murs de mon ennui

J'écris ton nom

Sur l'absence sans désir

Sur la solitude nue

Sur les marches de la mort

J'écris ton nom

Sur la santé revenue

Sur le risque disparu

Sur l'espoir sans souvenir

J'écris ton nom

Et par le pouvoir d'un mot

Je recommence ma vie

Je suis né pour te connaître

Pour te nommer

Liberté

Par michele.bauer le 11/10/07

Difficile semaine que celle de répondre à vos demandes nombreuses de consultations dans le cadre de la semaine de l'avocat, de travailler au cabinet et d'assurer les audiences...

Alors quand c'est comme ça, il est nécessaire et indispensable d'aller au cinéma.

Je suis allée au cinéma voir L'histoire de Richard O ( de Doaoul je crois), sans trop savoir quel était le sujet du film (grave erreur, il faut ajouter que c'était le seul film à 22 heures, pas le choix ou si avec un film américain)

Vous imaginez que si j'estime avoir commis une grave erreur c'est que j'ai trouvé ce film sans intérêt et cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un tel navet.

L'histoire: un homme (Richard O vous vous en doutez cf le titre) qui est à la quête de je ne sais trop quoi et qui assouvit les fantasmes de jeunes femmes durant tout le film avec un ami d'une rare laideur qui lui présente ces femmes)

Au début, on essaie de s'accrocher, de se dire que peut-être le réalisateur va nous surprendre et à la fin on craque, fou rire en prenant du recul avec un film pseudo intello porno qui a la caution intellectuelle du Monde et même de Télérama (quelle déception).

Beaucoup de réalisateur ont traité le thème des fantasmes, sous des formes variées ( Kubrick, Soderbergh, sexes mensonges et vidéo...) mais aucun n'a su donner du ridicule aux mots, pensées et actes d'un homme que l'on suit malgrè nous désespéré et heureusement qu'une heure et demi.

A la vue de l'affiche de ce film, chers internautes, FUYEZ...

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50

Par michele.bauer le 06/10/07

J'entends des coups de klaxons dehors de l'animation dans la rue des cris...

Je n'ai pas regardé le match mais je pense que nous avons gagné contre la terrifiante équipe que nous n'avions pas battue depuis 7 ans.

Même si je ne comprends rien au rugby, je suis heureuse que nous ayons gagné, je vais peut-être m'y mettre pour comprendre la finale et fêter une Victoire, ça a l'air bien parti !

Contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 56 52 14 50

Par michele.bauer le 29/09/07

Je devrais écrire une petite parenthèse avant de retourner au Palais:

Entre midi et deux, avant une audience, l'autre coup de coeur c'est pour le Phenix d'Or.

Gilles vous accueille chaleureusement et en plus il est rapide, efficace et c'est bon.

Au phenix, pas d'exagération sur les prix, menu à 9,50...

Pour une critique, allez sur cityvox

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50

Par michele.bauer le 29/09/07

La vie après le Palais, c'est le cinéma et à BORDEAUX, c'est le cinéma UTOPIA, un coup de coeur.

Ce cinéma est beau: il s'est installé dans une ancienne église, inutile de vous dire que les salles sont magnifiques (fresques et vieilles pierres)

Ce cinéma a ses régles:

- pas de vente de bonbons, pop corns et donc pas de bruits désagréables pendant le film

- on arrive à l'heure sinon on ne rentre pas, conséquence très agréable: personne ne passe devant l'écran et vous ne ratez pas un moment crucial du film

- au début de chaque film un rappel ETEIGNEZ vos PORTABLES

Et enfin, c'est un cinéma militant...

Alors demandez le programme: c'est ICI

contact: cabinet@michelebaueravocate.com 100,Cours de Verdun 33000 BORDEAUX tél 05 47 74 51 50