Mar
19
PSYCHIATRIE : l'exercice en SSR polyvalent est licite

Nonobstant l'évolution règlementaire des services de soins de suite et de réadaptation (SSR) issue des décrets du 17 avril 2008, il est licite d'exercer, sous une telle forme, une activité médicale de psychiatrie de moyen séjour.

Le commentaire : la modification des domaines de spécialisation des SSR intervenue par l'effet du décret n° 2008-377 du 17 avril 2008 a conduit à l'exclusion de la psychiatrie (article R. 6123-120 du Code de la santé publique). Pour autant, le juge administratif considère que cette exclusion n'interdit pas pour autant d'exploiter une telle activité sous la forme d'un SSR polyvalent (TA MARSEILLE, 21 juillet 2011, MECS Dormillouse c/ Directeur général de l'ARS PACA, n° 1006798 & 1006996, devenu définitif en l'absence d'appel).

Le conseil : avant de prendre parti pour la présentation d'un dossier de demande d'autorisation de moyen séjour en psychiatrie, comparer les avantages et les inconvénients respectifs (notamment en termes de planification et de tarification) des formules de l'établissement psychiatrique et du SSR.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA