Par olivier.poinsot le 03/07/11

La Fédération hospitalière de France (FHF) met en ligne sur son site Internet la position commune adoptée par les fédérations d'organismes gestionnaires de services de soins infirmiers à domicile (SSIAD).

Cette position, exprimée dans une lettre du 28 juin 2011, unit ADESSA-A DOMICILE, la FEDERATION ADMR, l'AD-PA, l'APF, la CROIX ROUGE FRANCAISE, les FAMILLES RURALES, la FEHAP, la FHF, la FNAAFP/CSF, la FNADEPA, le GIHP NATIONAL, la MUTUALITE FRANCAISE, l'UNA, l'UNASSI, l'UNCCAS et l'UNIOPSS autour du constat de plusieurs insuffisances de la démarche de conception comme du fond de la réforme tarifaire projetée :

- absence de rédaction précise du cahier des charges permettant de prendre en considération des profils des personnes accueillies, des missions, obligations, et des conditions de fonctionnement des SSIAD ;

- manque de fiabilité des résultats produits par l'enquête nationale sur les données relatives aux personnes accueillies et ce, en raison d'insuffisances techniques : impossibilité de saisir des résultats négatifs, absence d'identification propre des temps de passage des aides-soignantes ;

- absence de reconnaissance des places de SSIAD spécifiques notamment handicap, Alzheimer et VIH ;

- absence d'engagement de l'enquête nationale de coûts demandée à plusieurs reprises ;

- absence de communication des résultats de l'étude sur l'utilisation des crédits non reconductibles ;

- absence de communication des données de la base de l'enquête DREES non anonymisée ;

- absence d'insertion, dans le projet de décret, d'une disposition visant à garantir aux services la prise en compte de leur tarif soins historique comme base minimale de tarification ;

- absence d'abondement financier de l'enveloppe nationale de crédits destinés au financement des SSIAD alors que la charge en soins des services ne cesse de croître.

Compte tenu de ces vices qui affectent le dispositif, les signataires sollicitent de l'autorité ministérielle le report de l'entrée en vigueur de la réforme au 1er janvier 2013 ainsi que l'abandon de l'idée du dispositif transitoire.

Par olivier.poinsot le 23/06/11

Au JO du 23 juin 2011 a été publié le décret n° 2011-710 du 21 juin 2011 relatif à l'assiette et au versement de la participation des personnes protégées au financement de leur mesure de protection.

Ce décret, qui modifie les articles R. 471-5 et suivants du Code de l'action sociale et des familles (CASF), complète la liste des revenus entrant dans l'assiette de la participation des personnes protégées au financement de leur mesure de protection et modifie les règles d'intégration dans cette assiette de certains biens mobiliers (contrats d'assurance-vie et plans d'épargne entreprise en particulier). Il autorise le versement trimestriel de la participation quand son montant est faible et des exonérations de participation pour les personnes qui font l'objet d'un plan de traitement de leur situation de surendettement.

Par olivier.poinsot le 22/06/11

Au BO Santé n° 2011/5 du 15 juin 2011 (p. 193) a été publiée la circulaire DGOS/R1 n° 2011-154 du 22 avril 2011 relative à la répartition entre les régions des crédits du fonds pour la modernisation des établissements de santé publics et privés (FMESPP).

Cette circulaire décrit les modalités de répartition entre les régions des crédits régionalisés fongibles du FMESPP ainsi que les modalités d'attribution de ces crédits par les Agences régionales de santé (ARS). Huit annexes viennent préciser la répartition régionale des crédits régionalisés fongibles du FMESPP 2011, les mesures relatives au volet « ressources humaines », celles relatives aux plans de santé publique, aux politiques de réorganisation hospitalière, à la modernisation des équipements et à la qualité, la sécurité et l'accessibilité des soins. Les deux dernières annexes visent le tableau récapitulatif des subventions allouées. VIII et l'identification des bénéficiaires et actions relevant du FMESPP et du FIQCS.

Par olivier.poinsot le 16/06/11

Au JO du 16 juin 2011 a été publié un arrêté du 1er juin 2011 portant modification de l'arrêté du 21 juin 2010 fixant le modèle des documents de l'état des prévisions de recettes et de dépenses (EPRD) des établissements publics de santé (EPS) et des établissements de santé privés mentionnés aux b et c de l'article L. 162-22-6 du Code de la sécurité sociale.

Sont modifiés, dans les comptes de résultat prévisionnels, les libellés des chapitres 6421 (praticiens hospitaliers temps plein et temps partiel) et 6422 (praticiens contractuels renouvelables de droit).

Par olivier.poinsot le 08/06/11

Au JO du 8 juin 2011 a été publié un arrêté du 25 mai 2011 fixant les valeurs du point des tarifs plafonds applicables aux établissements mentionnés au 6° du I de l'article L. 312-1 du Code de l'action sociale et des familles ayant conclu la convention pluriannuelle prévue au I de l'article L. 313-12 du même code.

Le texte actualise la valeur du point servant à valoriser le calcul du tarif plafond à la place afférent aux soins qui prend en compte, avec une pondération, le montant du groupe iso-ressources moyen pondéré (GMP) et du PATHOS moyen pondéré (PMP), ce disposoitif de plafonnement étant issu d'un arrêté du 26 février 2009.

Désormais, les valeurs à prendre en compte pour le calcul de ce plafond sont les suivantes :

- établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ayant opté pour le tarif global et ne disposant pas d'une pharmacie à usage intérieur (PUI) : 12,44 euros ;

- EHPAD ayant opté pour le tarif global et disposant d'une PUI : 13,10 euros ;

- EHPAD ayant opté pour le tarif partiel et ne disposant pas d'une PUI : 9,55 euros ;

- EHPAD ayant opté pour le tarif partiel et disposant d'une PUI : 10,10 euros.

Par olivier.poinsot le 07/06/11

Au JO du 7 juin 2011 a été publié un arrêté du 31 mai 2011 fixant les dotations régionales limitatives (DRL) relatives aux frais de fonctionnement des services mandataires judiciaires à la protection des majeurs (MJPM) relevant du I de l'article L. 361-1 du Code de l'action sociale et des familles (CASF).

Pour 2011, les services de MJPM se voient allouer la somme de 194 736 079 euros ; la répartition par région figure dans le tableau annexé.

Par olivier.poinsot le 06/06/11

La DREES a consacré son n° 762 d' "Etudes & Résultats" (mai 2011) aux dépenses de l'aide sociale départementale en 2009 .

En 2009, les dépenses totales nettes d'aide sociale se sont élevées à 28,7 milliards d'euros, dont 27,2 milliards pour la France métropolitaine et 1,5 milliard pour les départements d'outre-mer (DOM). Le document détaille la structure de ces dépenses et leur répartition entrre l'aide sociale à l'enfance (ASE), l'aide aux personnes handicapées, l'aide aux personnes âgées et le RMI-RSA.

Par olivier.poinsot le 06/06/11

Au BO Santé n° 2011/4bis a été publié le guide méthodologique de production du recueil d'informations médicalisé en psychiatrie (RIMPsy).

Ce fascicule spécial décrit le protocole de collecte et d'exploitation des données qui devrait permettre la définition d'un dispositif de tarification à l'activité des activités de psychiatrie. En annexes figurent des outils de cotation de l'état des patients tels que la grille des activités de la vie quotidienne (pour la cotation de la dépendance) et la grille EDGAR (entretien, démarche, groupe, accompagnement, réunion) dédiée à la cotation des aptitudes des patients traités en ambulatoire.

Par olivier.poinsot le 06/06/11

Sur le site Internet du Premier ministre consacré à la publication des circulaires administratives a été mise en ligne la circulaire interministérielle n° DGOS/PF1/DGFiP/CL1B/2011/170 du 11 mai 2011 relative aux évolutions d'ordre budgétaire et comptable à compter de l'exercice 2011 pour les établissements de santé antérieurement financés par dotation globale.

Dans un premier point, la circulaire indique que les cadres budgétaires évolueront peu en 2011 (état des prévisions de recettes et de dépenses ou EPRD, plan global de financement pluriannuel ou PGFP, tableau prévisionnel des effectifs rémunérés ou TPER). Elle signale ensuite trois modifications comptables (concernant la facturation dans le cadre du projet FIDES, les investissements dans le cadre des contrats de partenariat et, enfin, l'aide médicale Etat). Enfin, elle rappelle les dates à respecter s'agissant du traitement du compte financier 2010 par les conseils de surveillance des établissements publics de santé (EPS). En annexes, elle comprend :

- les cadres de l'EPRD, du PGFP et du TPER ;

- l'évolution de la nomenclature comptable applicable aux EPS à compter de 2011 ;

- le rappel des évolutions de la nomenclature comptable applicable aux EPS à compter de 2010 ;

- les évolutions de la nomenclature comptable applicable aux établissements de santé privés antérieurement sous dotation globale.

Par olivier.poinsot le 25/05/11

Au JO du 22 mai 2011 a été publiée la décision du 18 mai 2011 par laquelle le directeur de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a fixé pour l'année 2011 le montant des dotations régionales limitatives (DRL) mentionnées à l'article L. 314-3 du Code de l'action sociale et des familles (CASF).

Au plan national, le montant total des ressources consacrées aux établissements et services sociaux et médico-sociaux financés par l'assurance maladie s'élève à 16 941 188 065 euros dont 8 483 635 988 euros pour les ESSMS pour personnes handicapées (PH) et 8 457 552 077 euros pour les ESSMS pour personnes âgées (PA). La ventilation de ces sommes en DRL figure dans le tableau annexé à l'arrêté.