patrice.duponchelle

Par patrice.duponchelle le 30/06/13
Dernier commentaire ajouté il y a 7 années 3 mois

Un salarié fait l'objet d'un contrôle par le médecin conseil de la sécurité sociale après un arrêt pour maladie ou accident d'origine professionnelle, ce médecin considère qu'il est apte au travail et donc les indemnités journalières ne lui seront plus versées et il doit reprendre son emploi.

Notre salarié doit rencontrer le médecin du travail. Cette visite est obligatoire après un arrêt maladie d'au moins vingt-et-un jours, au retour d'un congé maternité ou après une absence pour maladie professionnelle. De plus, si l'absence est consécutive à un accident du travail, la visite de reprise est obligatoire si l'arrêt de travail a duré au moins huit jours. Quel que soit le cas de figure, la visite de reprise doit se dérouler dans les huit jours de la reprise du travail.

Le médecin du travail peut déclarer notre salarié inapte ce qui entraînera le licenciement dans le délai d'un mois si le reclassement n'est pas possible.

Apte ou inapte faudrait savoir se dit notre salarié !

Il n'y a pas de contradiction la sécurité sociale raisonne de façon globale aptitude à exercer un emploi salarié quelconque, le médecin du travail statue sur l'aptitude par rapport à l'emploi occupé.

Patrice DUPONCHELLE

Avocat à la Cour d'Appel d'Amiens