patrice.duponchelle

Par patrice.duponchelle le 09/11/14
Dernier commentaire ajouté il y a 5 années 11 mois

La mode est aux réformes ou aux réformettes.

Pour le conseil de prud'hommes il parait que les délais sont anormalement longs et beaucoup trop d'infirmation en appel  alors on va réformer mais sans toucher au paritarisme pas question d'introduire un juge professionnel pour présider.

Pas question non plus de supprimer le préliminaire obligatoire de concilation dont chacun admet pourtant le faible pourcentage de succès .

Donc on va imposer des délais couperets pour échange des pièces et conclusions tient ça me rappelle quelque chose l'appel version RPVA voulu par M Magendie.

Nous ne doutons pas un seul instant que les délais vont s'améliorer pour la qualité on verra ...