permisdeconstruire

Par remy.philippot le 03/11/17
Dernier commentaire ajouté il y a 2 années 1 semaine

La Cour de cassation dans un arrêt rendu le 24 octobre 2017 (Cass. crim., 24 octobre 2017, n° 16-87.178, ) décide que l'infraction d'exécution de travaux non autorisés par un permis de construire peut être constituée même si les constructions en cause sont dépourvues de fondations.  

Ainsi,pour déclarer le prévenu coupable des deux infractions poursuivies de constructions sans permis et violation du plan d'occupation des sols, la cour d'appel a légalement justifié sa décision dès lors que le prévenu avait la qualité de bénéficiaire des travaux au sens de l'article L. 480-4 du Code de l'urbanisme  et qu'était démontré le caractère de constructions soumises à l'obtention d'un permis, en l'occurrence un hangar et des conteneurs de grande taille déposés sur une dalle ad hoc, et d'aménagements prohibés par le POS 

http://www.mypubliclawbox.com/mypublicsollicitor/