Sep
26
L’audience de comparution immédiate :

A l'issue de sa garde à vue, la personne comparait devant le procureur de la République.

Ce magistrat lui fait alors connaître les faits qui lui sont reprochés et recueille ses déclarations. Le procureur de la République l'informe de son intention de le renvoyer immédiatement devant le tribunal correctionnel.

Devant le tribunal correctionnel l'affaire n'est jugée immédiatement que si les faits sont simples, que si le prévenu n'a pas demandé de délai supplémentaire pour préparer sa défense et a accepté d'être jugé immédiatement.

Dans le cas contraire, la personne sera jugée dans un délai qui ne peut être inférieur à deux semaines, ni supérieur à six semaines.

En cas de renvoi, le Tribunal peut soit placer le prévenu sous contrôle judiciaire, soit le maintenir en détention provisoire, soit le laisser en liberté.

Dans la majorité des cas, l'affaire est jugée immédiatement avec le concours de l'avocat de permanence.

En cas de renvoi, il sera presque toujours décidé d'un placement en détention.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA