Apr
23
Jugé par des ordinateurs !

Ils sont fous ces artistes !

Il y a quelques décennies, de grands écrivains de science fiction, tels qu'Isaac ASIMOV ou Philip K. DICK, imaginaient une justice rendue par des superordinateurs, objectifs, omniscients et interdisant toute erreur judiciaire (puisque « l'erreur est humaine »).

Ils sont fous ces chinois !

Il y a quelques années, le Figaro se faisait l'écho d'un logiciel, testé en Chine, destiné à conseiller les juges dans le choix de la peine à infligée aux contrevenants, délinquants et criminels (rappelons que le rôle du juge est double : 1, se prononcer sur l'éventuelle culpabilité de l'accusé, et 2, le cas échéant, se prononcer sur la peine qu'il doit subir).

Ce logiciel prenait notamment en considération les critères suivants : nature de l'infraction, préjudice subi par la victime et éventuelle circonstance aggravante ou atténuante.

Le pire est que les intentions des concepteurs de ce logiciel étaient louables :

- lutter contre la corruption des magistrats ;

- uniformiser l'application de la loi pénale, parfois mal connue des juges.

Nos yeux d'occidentaux posaient un regard critique à l'égard de ces pratiques de l'Empire du Milieu, dont le système judiciaire n'est pas connus pour son respect des droits de l'homme.

Ils sont fous ces ricains !

Selon le Monde, l'Etat de Floride utiliserait un logiciel, créé par une filiale d'IBM, destiné à évaluer les risques de récidives des mineurs présentés à la Justice, et à proposer une éventuelle mesure éducative correspondant au profil du délinquant.

Ce logiciel analyse les données suivantes : casier judiciaire, situation familiale, études suivies, ambitions professionnelles, appartenance à un gang...

Encore, une fois, le logiciel ne prend pas de décision, mais reste un outil d'aide à la décision qui appartient en dernier lieu au juge.

Le Ministère de la Justice du Royaume Uni a également décidé de tester ce logiciel.

Demain, il est probable que les français seront aussi fous que le reste de la planète.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA