Jul
07
L'usage de Facebook devrait être interdit aux imbéciles : épisode 2

Lundi 05 juillet 2010, à Bordeaux, un mineur a été mis en examen et placé en détention provisoire pour homicide volontaire (source france-soir).

L'adolescent, fugueur et connu des services de police, aurait tué un marginal suite à une dispute, ce qui est, hélas, assez commun.

Ce qui l'est moins, c'est la façon dont les services de police ont confondu le suspect.

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, le mineur n'a pas été « victime » de traces ADN décelées par des « experts », ou de témoins cachés derrière un buisson, mais bien de sa bêtise.

En effet, le meurtrier présumé (on parle toujours de « meurtrier présumé », alors que l'on m'avait appris à l'école que l'on était présumé innocent et pas présumé coupable, mais passons...) s'est vanté de son forfait sur son compte Facebook.

Rappelons que l'aveu est encore aujourd'hui considéré comme « la reine des preuves » en matière pénale.

L'usage de Facebook devrait être interdit aux imbéciles : facebook

Mots-clés: 

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA