sylvie.lore

Par sylvie.lore le 21/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 9 mois

Et comme en FRANCE, tout fini en chansons

Par sylvie.lore le 09/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois

Demain aura lieu au TRIBUNAL de GRANDE INSTANCE DE TULLE une cérémonie, pour certains festive, car demain cette juridiction fermera ses portes (enfin il s'agit d'une image car dans ve prestigieux immeuble seront regroupés le TRIBUNAL D'INSTANCE et le CONSEIL DE PRUD'HOMMES.

Pour des raisons, que ceux qui me font l'honneur de me lire comprendront forcément, je ne participerai pas à cette "fête".

Ce blod sera d'ailleurs fermé.

Je n'ai pas encore entamé mon deuil.

déc
09

J'hallucine

Par sylvie.lore le 09/12/10
Dernier commentaire ajouté il y a 10 années 10 mois

"Les contours de la réforme judiciaire doivent s'articuler autour d'une bonne répartition des compétences en matière administrative, criminelle, correctionnelle, civile et commerciale."

« La réforme posera sincèrement le changement de dénominations et de juridictions. D'ores et déjà, la tradition et les expériences ont montré que tout pouvait s'articuler autour de tribunaux, de juridictions d'instance et de grandes juridictions ».

Le garde des Sceaux s'exprimait à l'ouverture d'un séminaire consacré à la réforme de la carte judiciaire. Il a demandé, à cette occasion, aux experts chargés de cette question de prendre en compte certains paramètres nécessaires selon lui au bon fonctionnement de l'appareil judiciaire. Il a cité la rationalisation des efforts dans le domaine des infrastructures, le rapprochement de la justice des justiciables, les ressources humaines, l'accélération des délais de traitement des dossiers, la connexion informatique de l'ensemble des juridictions."

« Toutes les études, qui ont été menées autour du système judiciaire, ont mis le doigt sur l'impérieuse nécessité de réformer les dispositions légales et réglementaires actuelles de l'organisation judicaire ».

« Nous sommes aujourd'hui au 21ème siècle, nous sommes à l'ère d'un monde bouleversé par les technologies, un monde jalonné par de nouvelles formes de criminalité », toutes choses qui font que les acteurs judiciaires doivent être « outillés » pour affronter ces problèmes."

Cherchez l'erreur