sylvie.lore

Par sylvie.lore le 15/04/15
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 2 semaines

Aujourd'hui, c'est le triste anniversaire du naufrage du TITANIC.

C'est bien triste, mais en 2014,3400 migrants sont eux-aussi décédés dans leurs embarcations d'infortune en MÉDITERRANÉE.

Cela représente le naufrage de 2 TITANICS

Voir le message D'AI:

http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/SOS-Europe/Actualites/SOSEurope-Nouv...

Par sylvie.lore le 14/04/15
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 6 mois

 

Le rapport d'AI est accablant:

"Un an après la mobilisation #BringBackOurGirls, au moins 2 000 femmes et jeunes filles ont été enlevées par Boko Haram. Nombre d’entre elles ont été réduites à l'état d'esclaves sexuels et forcées au combat."  

 

"Fondé sur près de 200 témoignages, dont 28 émanant de femmes et de filles qui se sont échappées, un nouveau rapport intitulé « Notre métier est d’abattre, de massacrer et de tuer. Boko Haram fait régner la terreur » recense de nombreux crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par Boko Haram, notamment le meurtre d’au moins 5 500 civils, alors que le groupe semait la terreur dans le nord-est du Nigeria en 2014 et début 2015. 

Notre rapport apporte de nouvelles informations sur les méthodes brutales employées par le groupe armé dans le nord-est du Nigeria. Les hommes et les garçons y sont régulièrement embrigadés ou systématiquement exécutés, tandis que les jeunes femmes et les filles sont enlevées, emprisonnées et parfois violées, mariées de force et contraintes de participer à des attaques armées, parfois dans leur propre ville ou village. 

Les preuves apportées dans ce rapport-choc, un an après l’enlèvement des jeunes filles de Chibok, mettent en évidence l’ampleur et la cruauté des méthodes de Boko Haram. 

Des hommes et des femmes, des garçons et des filles, des chrétiens et des musulmans ont été enlevés et brutalisés par Boko Haram dans un règne de la terreur qui a frappé des millions de personnes. Les récentes victoires militaires représentent peut-être le début de la fin pour Boko Haram, mais il reste encore énormément à faire pour protéger les civils, résoudre la crise humanitaire et entamer le processus de reconstruction."

ALORS ON EN RESTE LÀ ?

http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/Crises-et-conflits-armes/Actualites/...

Par sylvie.lore le 10/04/15
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 6 mois

La Voix du Palais de FORT DE FRANCE, et d'ailleurs, s'est éteinte en janvier 2009.

Encore stagiaire, j'ai été la collaboratrice de Maître Marie-Alice ANDRÉ JACCOULET durant une inoubliable année où j'ai tant appris auprès d'elle.

Écoutez là ...

http://www.dailymotion.com/video/x2iuiez

Par sylvie.lore le 01/04/15
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 7 mois

Lu dans RUE89

Inconcevable. Alors que le projet de loi sur le renseignement est examiné en commission à l’Assemblée ce mercredi, non sans provoquer de vives inquiétudes, Rue89 a mis au jour un autre dispositif de surveillance

Déjà en fonctionnement hors de tout cadre légal, ce dernier a été installé dans le plus grand secret au sein même des foyers français : à l’intérieur des détecteurs de fumée, obligatoires depuis peu dans tous les logements. Des micros ont en effet été retrouvés dans ces équipements.

Notre enquête démontre qu’une quarantaine de mots-clés sont susceptibles de déclencher un enregistrement, lorsqu’ils sont prononcés à proximité d’un détecteur de fumée. Les données sont alors transmises, via le wifi, à une plateforme interministérielle, classée « secret défense » et gérée par les services de renseignement.

Cette surveillance de masse, permanente et indiscriminée, pèse comme une épée de Damoclès au-dessus de chaque citoyen. Elle a déjà fait ses premières victimes.

Pour échapper à cette scandaleuse intrusion dans leur vie quotidienne, les Français en seront-ils réduits à chuchoter chez eux ? Contactés par Rue89, les services du Premier ministre n’ont pour le moment pas réagi.

avr
01

Le nuage

Par sylvie.lore le 01/04/15
Dernier commentaire ajouté il y a 6 années 7 mois

À lire dans le Journal du NET: Le IaaS et le PaaS : des modèles encore à l'étude dans le Cac40.

Intéressant, mais que se passe-t-il quand le Cloud dépose un préavis de grève ?

http://www.journaldunet.com/?nopoisson

Extraits:

Les premières grandes entreprises françaises à avoir expérimenté ces solutions de cloud avancées l'ont fait notamment pour leurs applications web. L'élasticité offerte par les offres IaaS et PaaS leur permet de faire face aux fortes variations de trafic de leurs sites. C'est notamment pour cela que Lafarge a choisi de placer des plateformes cloud chez Amazon Web Services. 

Mais un facteur devrait précipiter les grands industriels vers le cloud public d'infrastructure ou de plateforme, c'est l'essor des objets connectés. Un domaine qui va engendrer une explosion des volumes de données générées. Cette entrée dans l'ère du Big Data va les pousser vers le cloud où le volume de stockage disponible est infini, où les capacités de calcul sont, elles-aussi, extensibles (presque) à l'infini. Des industriels déjà engagés dans ce mouvement ont fait ce choix du cloud. Alstom par exemple a opté pour l'offre IaaS de Capgemini pour supporter son offre Alstom Grid, tandis que Schneider Electric s'appuie sur Microsoft Azure pour StruxureWare Resource Advisor, son offre de reporting environnemental. Une démarche qui devrait être suivie par de nombreuses autres sociétés du Cac40 dans les années à venir.