Sep
15
Edvige est-elle une scélérate (3)?

Edvige est-elle une scélérate (3)?

Après s'être correctement informé on peut se demander si le débat sur les libertés fondamentales n'a pas été dévoyé au profit d'une manœuvre de basse politique ? Bien sûr, il appartient aux juristes et notamment aux avocats de dénoncer les dérives d'une République.

Alors effectivement les personnes concernées sont identifiées :

1. De centraliser et d'analyser les informations relatives aux personnes physiques ou morales ayant sollicité, exercé ou exerçant un mandat politique, syndical ou économique ou qui jouent un rôle institutionnel, économique, social ou religieux significatif, sous condition que ces informations soient nécessaires au

Gouvernement ou à ses représentants pour l'exercice de leurs responsabilités ;

2. De centraliser et d'analyser les informations relatives aux individus, groupes, organisations et personnes morales qui, en raison de leur activité individuelle ou collective, sont susceptibles de porter atteinte à l'ordre public ;

3. De permettre aux services de police d'exécuter les enquêtes administratives qui leur sont confiées en vertu des lois et règlements, pour déterminer si le comportement des personnes physiques ou morales intéressées est compatible avec l'exercice des fonctions ou des missions envisagées.

Entre nous, qu'est-ce que ça va changer ? N'est-ce pas aujourd'hui ou plutôt net est pas hier le rôle des renseignements généraux ?

Effectivement, les catégories de données à caractère personnel enregistrées dans le traitement mentionné à l'article 1er et concernant des personnes physiques âgées de treize ans et plus sont les suivantes :

– informations ayant trait à l'état civil et à la profession ;

– adresses physiques, numéros de téléphone et adresses électroniques ;

– signes physiques particuliers et objectifs, photographies et comportement ;

– titres d'identité ;

– immatriculation des véhicules ;

– informations fiscales et patrimoniales ;

– déplacements et antécédents judiciaires ;

– motif de l'enregistrement des données ;

– données relatives à l'environnement de la personne, notamment à celles entretenant ou ayant entretenu des relations directes et non fortuites avec elle.

Ne s'agit-il pas non plus d'informations ont déjà centralisé et figurant déjà sur les listes RG ?

Au fait, rappelons-nous les attentats de Londres, personne n'a été stupéfait que les services de renseignement britanniques soient en possession d'informations (pour l'essentiel d'écoute) qu'il n'avait même pas eu le temps d'analyser mais qui ont permis l'élucidation et l'arrestation des terroristes en quelques jours. Pourtant la perfide Albion reste une des plus anciennes démocraties du monde.

Non, nous ne sommes pas dans une dictature, non il n'y a pas de dérive sécuritaire! (allez voir en chine)

Certes il est préoccupant de pouvoir être fiché pour tout et n'importe quand dès l'âge de 13 ans a fortiori, mais ne vaut-il pas mieux un décret encadrant les services de police que des fichiers totalement opaques ?

Commentaires

Nom: 
marc petit
Site: 
http://

bien dit

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA