Mar
07
Interdiction de la Burqa : la circulaire d'application est publiée au JO

Une circulaire du 2 mars 2011 relative à la mise en oeuvre de la loi n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public a été publiée au Journal officiel.

La mesure d'interdiction générale de la dissimulation du visage (de la burqa et de la cagoule) prendra effet à partir du 11 avril 2011. Avant cette date, les administrations doivent préparer les éléments d'information et de communication nécessaires à la sensibilisation du public et plus particulièrement l'information des personnes directement concernées.

Bon courrage pour son application!

Circ. 2 mars 2011 : JO 3 mars 2011, p. 4128

Commentaires

Nom: 
fanny truchelut
Site: 
http://www.a-voix-haute.net/

Bonjour,

le 11 avril, la loi sur l'interdicition du port de la burqa va entrer en application,

je vous invite à consulter mon site internet

femmes sans voiles ni burqas - lien :

http://www.a-voix-haute.net/

Salutations - Fanny Truchelut

LETTRE A MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Fanny TRUCHELUT

site internet: femmes sans voiles ni burqas - lien :

http://www.a-voix-haute.net/

Monsieur le Président de la République

Palais de l'Elysée

55, rue du faubourg Saint-Honoré

75005 - PARIS

Mardi 1er mars 2011

Monsieur le Président de la République,

En date du 20 février 2008, je vous adressais un courrier vous faisant part de mes questionnements concernant le voile lors mon procès en pénal. J'ai reçu une réponse de votre Chef de Cabinet (référence SCP/CdO/B017651) qui m'indiquais qu'en vertu du principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs vous ne sauriez intervenir dans une procédure judiciaire. J'ai pris acte.

En octobre 2008, j'ai été condamnée par la cour d'appel de Nancy pour discrimination religieuse à 2 mois de prison avec sursis et 6.000 € de dommages et intérêts pour avoir demandé à deux femmes de retirer leurs voiles dans la salle commune de mon gîte dans les Vosges. Cette condamnation a provoqué la fermeture de mon gîte, ma source de revenus et la rupture de mon couple.

Lorsque je vous alertais de mes inquiétudes du danger que peut représenter le voile pour les femmes, j'étais loin d'imaginer ce qui allait se passer par la suite, nous sommes passés du voile à la burqa.

La loi de mars 2004 à l'origine de ma condamnation, avait pour objectif la protection des mineures, il avait été considéré que le port de signes religieux particulièrement le voile islamique risquait d'influencer des cerveaux non matures et ne pas laisser le libre choix aux fillettes ou aux jeunes filles de le porter ou non. Les écoles privées ont été exclues de ce dispositif.

Je cite "Depuis quelques années, les musulmans de France s'emploient à ouvrir leurs propres établissements scolaires. Collèges, lycées, écoles primaires et maternelles, voire crèches, à chaque rentrée scolaire un nouvel établissement voit le jour." Source :http://www.al-kanz.org/2010/06/12/lycee-college-musulman/#

Sur mon premier courrier, je faisais l'inventaire des lois obtenues par le combat des femmes depuis un siècle qui a permis que nous soyons des femmes libres aujourd'hui. Je joins à ce courrier, l'inventaire des écoles musulmanes en France. Je vous invite à vous rendre dans chaque site. Vous verrez des fillettes voilées dès le plus jeune âge. Vous verrez l'explosion du nombre d'écoles privées musulmanes en projet pour septembre 2011.

Monsieur le Président,

- ces petites filles seront les femmes de demain,

- ces petites filles seront les mères des garçons de demain,

- ces petites filles seront celles qui au nom des traditions perpétueront en toute bonne foi excision et autres barbaries du genre

- ces petites filles seront celles qui honoreront un mari que ne les respecteront pas.

Comment ces petites filles, devenues adultes, pourront-elles retirer leurs voiles après plusieurs années d'une éducation religieuse basée sur le coran?

Vous voulez débattre de l'islam en France, merci de mettre la priorité sur la condition féminine dans cette religion car vous avez la responsabilité du devenir des futures femmes de demain. Je vous demande d'interdire dans les écoles privées musulmanes, le port du voile ou burqa de toutes les mineures comme il l'est dans les écoles publiques

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mon profond respect.

Fanny Truchelut

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA