Nov
26
La loi pénitentiaire vient d'être publiée au Journal officiel

La loi pénitentiaire qui vient d'être publiée au Journal officiel du mercredi 25 novembre 2009 renforce les droits des détenus; en voici un résumé rapide:

L'usage de certains droits est garanti aux prisonniers avec notamment une domiciliation dans l'établissement pénitentiaire permettant l'obtention de papiers d'identité, l'exercice du droit de vote ou l'obtention de prestations sociales.

Concernant la vie en détention, il est prévu de faciliter le maintien des liens familiaux, le droit au travail, le droit à la formation, l'aide aux plus démunis. Les détenus ont aussi désormais la possibilité de se pacser, y compris avec un autre détenu, alors que jusqu'alors seuls les mariages étaient possibles.

Les suspensions de peines pour les grands malades doivent être plus faciles à obtenir.

Des mesures visent à développer des alternatives à la détention provisoire (assignation à résidence sous bracelet électronique pour les personnes mises en examen).

Pour les prisonniers âgés de plus de 75 an, ils peuvent bénéficier d'une libération conditionnelle avant même d'avoir effectué la moitié de leur peine.

Enfin, le principe de l'encellulement individuel est réaffirmé, mais un moratoire permettant des dérogations à ce principe pendant 5 ans a été fixé.

Enfin, le principe de l'encellulement individuel est réaffirmé, mais un moratoire permettant des dérogations à ce principe pendant 5 ans a été fixé.

On iriat jusqu'à dire que cela va dans le bon sens

Commentaires

Nom: 
Zuzum
Site: 
http://

Bonjour,

Une telle loi va vers plus d'humanité, ce que je trouve normal, mais au fil des années, la prison ne devient t'elle pas un camp de vacances ? Télé, console vidéo dans les cellules...

Bien sur, ne revenont pas au temps des bagnes, ce n'est pas du tout ce que je pense, mais faciliter encore et encore l'enfermement pour un détenu, m'a fait constater que certains d'entres eux disent "partir en vacances" quand ils rentrent en prison, un autre, attendant d'etre jugé au Tribunal m'a confié etre mieux en cellule qu'a attendre son procés.

La prison est, je pense, censé faire reflechir l'individu sur ce qu'il a fait, mais si ce dernier se retrouve "comme a la maison", y'aura t'il vraiment une pénitence de sa part ? Un beau jour, ne verront t'on pas des appartements cellules ou le détenu pourra vivre avec sa femme ? Certains vont hurler, mais personnelement, je trouve qu'on s'en approche a grand pas.

oui évidemment mais une télé , un console de jeu se paye au tarif administratif et sert de carotte (si vous voyez ce je veux dire) ! Enfin pendant qu'ils sont devant la TV et pas en promenade (2 heures) par jour ils ne sont pas oisifs (l'oisiveté est mère de tous les vices) et "foutent" la paix au personnel (c 'est triste mais c'est la réalité).

En fin celui qui vous "a confié etre mieux en cellule qu'a attendre son procés" attend de toute façon son procès et parfois trop longuement.

Est ce que l'expiation et la repentance seront assurées s'ils vivent comme au XIX avec une espérance de vie de deux ans ?

Nom: 
Zuzum
Site: 
http://

Sans rentrer dans de tel extreme, je pense que si nous avons tant de recidiviste, c'est un peu a cause de ce genre d'arrondissement des angles permanents.

Je le dis encore une fois, il ne faut pas que la prison soit un bagne, mais qu'elle soit assez dure pour marquer plus efficassement l'esprit, bien sur, c'est facile a dire...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA