Sep
28
La malchance de Roman Polanski ou lorsque les intellectuels français se mordent la queue !

Tollé « l'arrestation » du réalisateur franco-polonais, âgé de 76 ans, samedi soir "à son arrivée à l'aéroport de Zurich et placé en détention provisoire en vue d'extradition sur la base d'un mandat d'arrêt américain", selon un communiqué des autorités judiciaires suisses.

Rappelons que la justice américaine dispose de 40 jours pour présenter une demande d'extradition officielle à la Suisse. Polanski pourra de son côté contester toute décision auprès du tribunal pénal fédéral, puis du Tribunal fédéral, la plus haute instance judiciaire helvétique.

Un mot sur les faits :

Arrêté en 1977 à Los Angeles sur plainte des parents d'une adolescente de 13 ans, Polanski, plaidé coupable de "relations sexuelles illégales" et passé un mois et demi en prison. Fin janvier 1978, menacé de retourner sous les verrous, il avait fui en Europe où il vit depuis. Il évite depuis cette date les Etats Unis...

"Depuis fin 2005, les autorités américaines recherchent activement Roman Polanski partout dans le monde" pour "des actes d'ordre sexuel avec des enfants, notamment un cas de 1977 avec une mineure de 13 ans à Los Angeles", selon le texte.

Le parquet de Los Angeles a indiqué avoir planifié l'arrestation la semaine dernière, après avoir eu vent de la prochaine visite en Suisse du cinéaste. Et la ministre suisse de la Justice Eveline Wildmer-Schlumpf a assuré qu'il n'y "avait pas d'autre solution" que de l'arrêter: "dans un Etat de droit, il n'est pas possible de faire des différences". Polanski s'était déjà rendu en Suisse, mais sans que les autorités ne le sachent à l'avance, a-t-elle dit.

L' « arrestation » a provoqué un tollé dans les milieux culturels et une pétition, signée par de nombreuses personnalités internationales du cinéma, a été lancée.

Le ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, s'est dit "stupéfait", dénonçant un "piège" et fustigeant "une certaine Amérique qui fait peur". Bon personne ne parle d'ingérence mais quand même...

Il a souligné avoir évoqué le cas "avec le président (français) Nicolas Sarkozy, qui suit le dossier avec la plus grande attention et partage le souhait (...) d'une résolution rapide de la situation".

Le cinéaste d'origine polonaise, qui a passé son enfance dans le ghetto de Cracovie, a été naturalisé français en 1976.

Je n'ai pas vérifié les règles de prescription de l'autre côté de l'Amérique mais cela nous rappelle qu'aujourd'hui certains réclament la suppression de la prescription pour les infractions sexuelles en France....

Commentaires

Nom: 
pif
Site: 
http://

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA