Feb
05
la réforme de la garde à vue suir les railles?

Après les débats et ouvrages de ces derniers jours plusieurs propositions de lois de réforme de la procédure de garde à vue ont été déposées à l'Assemblée Nationale et au Sénat.

Celle du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) tendant à assurer l'assistance immédiate d'un avocat aux personnes placées en garde à vue devrait être soumise à l'examen de la commission des lois le 24 mars prochain, et serait ainsi la première à être soumise à l'examen des élus.

Un débat de contrôle sur ce sujet se tiendra au Sénat le 9 février à l'initiative de ce groupe, qui souhaite attirer l'attention du gouvernement sur la « multiplication abusive des gardes à vue » (800 000 au moins en 2009), et sur la compatibilité du droit français de la garde à vue avec le droit à un procès équitable, aux vues des récentes décisions de la Cour européenne des droits de l'homme.

RAppelons que M. FILLON , Premier Ministre, s'est dit « choqué du nombre des gardes à vue dans notre pays », regrettant qu'il y ait « des tas de cas où cette garde à vue n'est pas nécessaire et où elle ne devrait pas être employée ».

Alors peut être un espoir?

A suivre...

Commentaires

Nom: 
pif
Site: 
http://

Dans un communiqué du 8 février, les jeunes avocats « appellent l'ensemble de leurs confrères à se saisir de la nouvelle procédure dite de question prioritaire de constitutionnalité, afin que les dispositions actuelles de l'article 63 du Code de procédure pénale relatives à la garde à vue soient soumises, dans les plus brefs délais, à la censure du Conseil constitutionnel, au regard des exigences posées par notre Constitution et les dispositions de l'article 6 de la Convention EDH, ainsi que des récents arrêts de la Cour EDH ».

Nom: 
JRM
Site: 
http://

Ceci étant, si on est bien sur les railles, alors rions ensemble !

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA