May
20
RVPA au pénal

Entre deux semaines tronqués par les ponts divers et variés que seul un État laïc peut reconnaître Monsieur le Procureur Général de Lyon a signé un protocole qui lie la justice à la gendarmerie. Le protocole est la première marche vers la dématérialisation des procédures.

Le Progrès de Lyon s'est fait l'écho dans son édition du 17 mai de cette révolution (vous pouvez télécharger l'article joint). Il se pourrait bien que ce soit la première pierre destinée à la mise en place du RVPA aux procédures pénales.

Le journaliste indique que le parquet allait recevoir la procédure par un courrier électronique sécurisé à charge pour lui de le répercuter aux magistrats et aux avocats...

Quel avocat gâchis d'office n'a-t-il pas attendu des heures une procédure en cours d'acheminement ?

Alors bien évidemment nous allons gagner du temps ... Pas de l'argent bien sûr puisqu'il faudra bien que quelqu'un édite le dossier.... Gain de temps... Enfin c'est ce que l'on tente de nous faire croire car finalement la seule personne qui va y perdre c'est peut-être bien le prévenu qui pourra être extrait des locaux de garde à vue quelques instants avant de comparaître. L'avocat aura-t-il même le droit de s'entretenir avec son client ?

Soyons vigilants car nous allons perdre l'âme de notre métier.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA