Aug
20
suicide en prison du nouveau ?

L'été n'aura pas été brillant pour les stat du Ministère.

La lettre infomratique du gouvernement annonce: "

Michèle Alliot-Marie a annoncé, le 18 août, une série de mesures destinées à lutter contre le suicide en prison, à l'occasion de la remise de l'étude commandée le 7 août dernier à la direction de l'administration pénitentiaire. La garde des Sceaux, qui s'est rendue à la maison d'arrêt d'Orléans, a réaffirmé sa volonté de transparence sur le sujet. Le nombre des suicides en prison ne doit être "ni tabou, ni source de polémique stérile", a-t-elle souligné.

Afin d'humaniser l'univers carcéral et de lutter contre l'augmentation du nombre de suicides en prison, la ministre de la Justice a souhaité engager un véritable plan de prévention et d'intervention avec l'ensemble de la communauté carcérale.

Dans ce contexte, elle a rendu public le rapport de la commission présidée par le Docteur Louis Albrand et a demandé la mise en application immédiate des 20 recommandations contenues dans ce rapport, avec une attention particulière aux actions suivantes : délivrer une formation précise à tous les personnels des quartiers de détention à risque avant la fin de l'année ; limiter les risques de suicides par pendaison avec un dispositif spécifique à l'attention des détenus identifiés ; humaniser l'univers carcéral ; développer l'expérience menée dans d'autres pays européens avec des détenus de soutien. Ce dispositif devrait être mis en place, dès la rentrée, dans neuf établissements.

Un "comité de suivi indépendant" sera chargé de contrôler la mise en œuvre des mesures.

Je crains que la réponse guvernementale ne soit encore à côté !

L'adéquation entre lutter contre l'augmentation du nombre de suicides en prison et la formation à la prévention ne me paraît pas de nature à rendre cette peine humaine.

Quels moyens seront donnés au comité ?

Quels moyens seront donnés humaniser l'univers carcéral ?

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA