May
05
Un malaise carcérale?

Le malaise du monde pénitentiaire, exprimé à travers le mot d'ordre de "blocage progressif" lancé par les syndicats de surveillants, peut peut être s'expliquer par les chiffres de la surpopulation, des suicides et dans les rapports officiels sur l'insécurité...

SURPOPULATION

Il y avait au 1er avril dernier 63.351 détenus pour seulement 52.535 places disponibles dans les quelque 200 prisons françaises. Un pic historique a été atteint le 1er juillet 2008 avec 64.250 détenus.

Le taux de densité carcérale, actuellement de 120,5% (102% en moyenne dans les 47 Etats du Conseil de l'Europe), révèle une surpopulation récurrente. "Ces situations engendrent sans aucun doute des situations d'attente et de frustrations", note le Contrôleur général des prisons dans son rapport 2008.

Cela pèse sur l'état psychologique des détenus et de ceux qui les surveillent.

SUICIDE

115 détenus se sont donné la mort en 2008, un nombre en augmentation par rapport à 2007 (96) et 2006 (93), une hausse en proportion de celle du nombre de détenus sur cette période, selon l'Administration pénitentiaire (AP) qui refuse désormais de fournir des chiffres. Il y a eu dix fois plus de tentatives de suicide (1.200) selon le Contrôleur général Jean-Marie Delarue.

Depuis début 2009, l'association Ban public a recensé "52 suicides et morts suspects". Les syndicats dénombrent entre 45 et 50 suicides parmi les détenus et dix chez les surveillants.

Le taux français de 17 suicides pour 10.000 détenus est "le double de celui de l'Allemagne ou la Grande-Bretagne et le triple de celui de l'Espagne", selon des statistiques du Conseil de l'Europe.

INSECURITE

"Les prisons sont des lieux de violence et de crainte", note Jean-Marie Delarue qui cite notamment l'insécurité dans les douches ou les cours de promenade qualifiées de "zones de non droit".

Et pendant ce temps là Rachida prend le soleil en Jordanie....

Commentaires

Nom: 
Gilles Huvelin
Site: 
http://gilles.huvelin.avocats

à payer plus d'impôts pour avoir des prisons confomes à nos voeux ? Je dis cela parce que les artistes de gauche viennent de quitter le P.S. pour protester contre le pillage de leurs oeuvres sur internet. Ils ne sont pas d'accord avec la politique démagogique "du pain et des jeux". La gauche vient de s'apercevoir que le porte-feuille se porte à gauche. Les zones de non droit dans nos prisons sont aussi intolérables que les mêmes dans les pénitenciers américains, ou ailleurs. Un transfert médiatisé de 400 détenus a eu leu dans une nouvelle prison toute neuve près de Lyon. Les prises de vues de l'ancienne montrent des dégradations volontaires, des détritus abandonnés partout, des tags. Combien de temps va "tenir" la nouvelle prison avant de devenir également un dépotoir ? La surpopulation carcérale est inhumaine en France comme ailleurs et ce n'est pas une justification. De combien sommes-nous prêts à voir notre IRPP augmenté pour en finir avec cette situation, sachant que la moitié des contribuables ne sont pas soumis à cet impôts. Autrefois, Mitterrand qui était bigame à nos frais et passait des vacances luxueuses en Egypte n'a jamais provoqué le moindre commentaire, que dis-je d'allusion de la part des forces de progrès. Rachida prend de façon déguelasse le soleil en Jordanie. Et en plus c'est une fille-mère pendant que l'on y est. Rien à ajouter ? Rien n'a été oublié par hasard ? Ah si , elle a mis en place les réformes que personne n'avait osé faire. Impardonnable ces vacances en Jordanie.

Nom: 
pif
Site: 
http://

même si cela n'intéresse personne: nounous nous devons en tant que démocratie de soigner nos prisonniers.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA