Par vincent.bourlier le 24/01/08

Honneur et gloire à son à son nom.... Tous les records sont battus 23 jours...

Il a tenu le 23 jours ! 23 jours de torture aux petits fours et aux cocktails de débuts d'année... Demandons au CNB de lui voter une cure de remise en forme au frais de la profession !

Merci Paul Albert pour ton courage et ton désintéressement !

Après 23 jours de gavage petits-fours et au champagne, Monsieur le bâtonnier Paul Albert IWENS, Président du CNB a baissé les armes et a jeté le glaive et le bouclier au pied d'un pouvoir exécutif qui n'a d'autre but que d'anéantir les libertés individuelles. Vercingétorix lui avait livré bataille. Nous avons déjà laissé mourir Hazebrouck... Les avocats nous avons été victimes de notre représentation plus intéressée par sa carrière nationale et par les ors de la petite république...

Il est bien dommage que l'analyse de notre Président ne soit pas celle faite par le président de la Chambre Nationale des notaires ni celle l'auteur du rapport de la commission ATTALLI : la succession des interviews télévisées fut pitoyable...

Le bouclier qui symbolise la défense va-t-il, se perdre dans un syncrétisme des professions judiciaires ?

Le logo du Barreau de saint Étienne (CF une autre publication) qui symbolise un bouclier va-t-il disparaître à tout jamais pour être remplacé par le symbole monétaire européen?

Osons vite ! Oui Paul Albert ! Essayons de sauver une profession plus de deux fois millénaire: souvenons-nous des anciens philosophes grecs, de la république romaine, des premiers martyrs chrétiens de Lyon... ET que tous les avocats n'ont pas que le but de faire du « pez » !