Feb
19
001.png

Oct
14
RVPA gratuit : Faut-il entrer en résistance ?

Coup de tonnerre dans la blogospère vendredi dernier : l'abonnement au RVPA sera gratuit pour les avocats marseillais qui en feront la demande.

N'écoutant que mon devoir de membre du comité local de pilotage, je me rapprochais des services du CNB : la seule solution possible et agréée par l'instance suprême est de prendre seulement une clef de cryptage moyennant un coût mensuel de 7€ HT/an ; Mais les avocats qui optent pour cette solution devront se rendre au service de l'ordre pour consulter leur dossier. La possibilité de consulter ses dossiers depuis son cabinet restant l'apanage de tous qui feront le choix de s'abonner au service complet à 55 € hors taxes par mois. La solution « prix cassé» proposée par les ordres correspond à la prise de clef sans boîtier « NAVISTA » et d'assurer la liaison depuis son propre cabinet au RVPA via le site intranet des ordres.

La solution proposée à Paris et à Marseille n'étant absolument pas « agréer » par le CNB comme l'atteste le mail réçu et joint en copie… Que devons-nous faire ?

Vous imaginez le manque à gagner pour le CNB ! Si chacun des 20 000 avocats payent 7 euros par mois au lieu des 55 € (le tout hors taxe)… Je ne pense pas que le CNB soit devenu une société ayant pour but de faire du fric donc j'en déduis une question bête : "qui va devoir financer l'une le manque à gagner ?"

Il ne faudrait quand même pas que ceux qui payent plein pot doivent payer des cotisations majorées au CNB car c'est bien vers cette solution que l'on se dirige si le coup du développement technologique n'est pas couvert.

Après Paris et Marseille à qui le tour ? voilà déjà plus de la moitié des avocats qu'il ne payeront pas leur obole à l'instance suprême !

Faut il entrer en résistance?

Mar
25
RVPA : le CNB casse les prix!

Comme vous le savez l'abonnement au RPVA est basé sur une base mensuelle de 55 €. Le chiffre de 55 € correspond à la location d'un boîtier RSA (Routeur Sécurisé Avocat) et à l'attribution d'une adresse électronique et d'une clé USB individuelle.

En raison de cette situation, Le CNB casse les prix pour rendre l'abonnement au RPVA plus accessible aux cabinets individuels.

Avec l'aide de l'ordre, une solution mutualisée pourra désormais être offerte aux cabinets individuels qui voudraient éviter le coût de la location d'un boîtier.

Une nouvelle formule d'abonnement sera proposée aux cabinets individuels dès le mois d'avril au prix de 25 € HT/mois (en lieu et place des 55€ HT/mois). La solution sera techniquement différente puisqu'elle ne nécessitera pas l'installation d'un boîtier au sein du cabinet mais offrira une solution de sécurité équivalente.

le courrier du CNB est joint en pièce téléchargeable à l'article les premiers....

Jan
24
Le BOUCLIER

Le logo du barreaude saint Etienne devra-tr-il être changé?